WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude et mise en place d'une solution "cloud computing " privée dans une entreprise moderne: cas de CAMTEL

( Télécharger le fichier original )
par Landry FOSSOUO NOUMSI
Ecole nationale supérieure des postes et télécommunications - Ingénieur des travaux des télécommunications 2012
  

précédent sommaire suivant

Conclusion

Ce chapitre nous a permis de voir par quelle méthode nous avons recueillis les informations.

Chapitre 4 : Notions fondamentales sur le

Cloud Computing

Introduction

Dans ce chapitre, nous allons présenter les notions fondamentales du Cloud Computing. La technologie qui la constitue et les différents acteurs du secteur.

4.1. Définition

Le Cloud Computing, littéralement l'informatique dans les nuages est un concept qui consiste à déporter sur des serveurs distants des stockages et des traitements informatiques traditionnellement localisés sur des serveurs locaux ou sur le poste de l'utilisateur. Il consiste à proposer des services informatiques sous forme de service à la demande, accessible de n'importe où, n'importe quand et par n'importe qui. Cette définition est loin d'être simple à comprendre Toutefois, l'idée principale à retenir est que le Cloud n'est pas un ensemble de technologies, mais un modèle de fourniture, de gestion et de consommation de services et de ressources informatiques.

CLOUD

Figure 6 : Image du Cloud Computing

Les applications et les données ne se trouvent plus sur l'ordinateur local, mais «Dans le Cloud » composé d'un certain nombre de serveurs distants, interconnectés au moyen d'une excellente bande passante, indispensable à la fluidité du système. L'accès au service se fait par une application standard facilement disponible, la plupart du temps un navigateur web.

Actuellement, l'utilisation du Cloud Computing s'est démocratisé avec l'accès à des connexions internet dites « haut débit » et à la vulgarisation des ordinateurs de grande capacité, et ayant une grande puissance de traitement. Il peut être considéré comme la cinquième évolution de l'informatique après le mainframe, le PC, le client serveur, le web et pour finir le Cloud Computing d'après Microsoft.

Le Cloud Computing peut être comparé à la distribution de l'énergie électrique. Bien que chaque particulier pourrait produire sa propre énergie électrique (solaire, éolienne), un opérateur le fait à grande échelle et propose ce service au client à travers un réseau de distribution (cable électrique). Chaque client est facturé uniquement en fonction de sa consommation. On retrouve dans cet exemple des analogies dans la terminologie du Cloud Computing et de la distribution de l'énergie électrique.

Energie électrique services informatiques

Réseau de distribution Réseau informatique

4.2. Historique

La naissance du Cloud Computing n'a pas une date précise, elle vient d'une évolution de certaines technologies telles que les web services, ou l'architecture SOA (Service Oriented Architecture). La notion de Cloud fait référence à un nuage tel qu'on a l'habitude d'utiliser dans les schémas techniques lorsqu'on veut représenter Internet, d'où la confusion entre Internet et les services du Cloud Computing.

Mais, la notion même de consommation de services informatiques a été proposée pour la première fois en 1961 lors d'une conférence au MIT par John McCarthy [1 ] connu comme l'un des pionniers de l'Intelligence Artificielle. A sa naissance, il pouvait être comparé au cluster de calcul

ohn McCarty, né le 4 septembre 1927 à boston est le principal pionner de l'intelligence artificielle. Il est également l'inventeur du langage Lisp

dans lequel un groupe d'ordinateur se relient pour former un ordinateur virtuel unique permettant le calcul de haute performance.

Auparavant, seuls les supers ordinateurs permettaient de fournir une forte puissance de calcul et étaient principalement utilisés par les universités, les gouvernements, ou les universités pour des opérations complexes telles que prévoir les changements climatiques ou le comportement des avions en vol.

Désormais, il est possible de rendre disponible cette puissance de calcul à tout le monde, à tout moment, n' importe où via Internet.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy