WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Médias audiovisuels et dépravation des moeurs. Constat fait aux enfants, adolescents et adultes de Kinshasa

( Télécharger le fichier original )
par Schadrack Lutangu
Université de Kinshasa RDC - Gradué 2012
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

MEDIAS AUDIOVISUELS ET DEPRAVATION DES MOEURS

CONSTAT FAIT AUX ENFANTS, ADOLESCENTS ET ADULTES DE KINSHASA 

LUTANGU SELETI Schadrack-Mozart

Gradué en Sciences de l'Education

AC. 2012

Schazart@yahoo.fr

INTRODUCTION

Aujourd'hui, les médias font partie de la vie quotidienne et constituent l'environnement familier de tous. La nouvelle génération, à la différence de la précédente, a grandi avec la télévision, a été témoin de tous les grands changements de l'audiovisuel et a connu le développement considérable de l'informatique ; elle ne fait d'ailleurs guère de distinguer entre les anciens médias (presse, radio, télévision) et les nouveaux, au sens courant du terme.

En effet, tous ces médias sont omniprésents et participent largement avec la famille, l'école et le groupe des pairs, la socialisation des enfants, des adolescents ainsi que des adultes. La télévision, en particulier, internet dans ce processus, et précède même l'école ; en outre, elle représente avec la radio, les premiers médias accessibles à l'enfant qui, très tôt, est capable d'allumer un télévision et une radio, alors qu'il lui faudra quelques années de plus avant de pouvoir lire un livre ou se servir d'un ordinateur, de façon autonome.

Au vue des idées précédentes, nous avons constaté qu'actuellement, l'utilisation de ces médias audiovisuels exerce des influences (négatives ou positives) dans les conduites ou dans les comportements des jeunes enfants, adolescents et adultes au sein de la société congolaise en général et Kinoise en particulier.

En République Démocratique du Congo, notamment à Kinshasa, les médias audiovisuel occupent une place importante dans la socialisation des enfants voir même des adultes. A travers les images qu'ils diffusent, ils véhicules des modèles qui ont un réel pouvoir d'influence sur les processus de symbolisation, sur la construction de l'intersubjectivité, sur la formation ou l'entretien d'illusion, sur les repères affectifs et sociaux.

Les enfants, notamment les jeunes filles, sont plus susceptibles de devenir victime de violence à la télé. Ceci peut les rendre plus effarés face au monde extérieur. En même temps, l'enfant risque de manifester des comportements agressifs suite à une séance de dessins animés ou film contenant des scènes de violence. C'est la honte à Kinshasa de regarder la télévision en famille car cette télévision constitue l'objet des sentiments, des émotions et des passions personnelles.

Dans ce cas, les besoins ou les sentiments des parents devant la télévision ne sont pas les mêmes à ceux des enfants, contrairement aussi, c'est le même. Et, pour éviter cette confrontation entre parent et enfants devant la télé, certaines familles instaurent un système de télés en chambre, c'est-à-dire une télévision pour les parents dans leur chambre et une autre pour les enfants. Malgré cela, le contrôle des parents n'est pas assez fort dans ce que les enfants regardent comme émissions, films, théâtre, musiques, sports...

En développant toutes ces thèses dans le présent travail, nos préoccupations les plus majeures restent de savoir : Comment les médias audiovisuels amènent les jeunes enfants, adolescents et voir même adultes à la pratique des actes immorales et/ou à la dépravation des moeurs ? Quel est le rôle de l'Etat congolais face à ces genres de médias ?

Ainsi, pour répondre à toutes ces préoccupations, le présent travail porte sur trois volés : volés conceptuel, volé utilisation et influence ainsi que le volé gouvernement et rôle. En d'autres termes, notre travail est divisé en trois sections reparties comme suit : Etude de quelques concepts ; Utilisation et influence des médians audiovisuels sur les jeunes ; Medias et la bonne gouvernance.

SECTION 1 : ETUDE DE QUELQUES CONCEPTS

En ce qui concerne cette partie, nous allons essaie d'analyser les concepts ci-après : les médians audio-visuels, la dépravation des moeurs ainsi que d'autres concepts qui feront objets dans le présent travail.

1.1. Les médians audio-visuels

L'expression « médias audio-visuels » est un mot composé de trois termes à savoir : média, audio et visuel. Mais, on peut toujours mettre les deux derniers termes ensembles « audio-visuel ». Dans ce cas, analysons l'un après l'autre.

1.1.1. Le média

a. Définition

Le terme média désigne dans l'acceptation la plus courante, tout moyen de diffusion naturelle (comme le langage, l'écriture, l'affichage) ou technique (comme la radio, la télévision, le cinéma, l'internet), permettant la communication, soit de façon unilatérale (transmission d'un message), soit de façon multilatérale (échange d'une formation).

En outre, le terme « Média » désigne tout simplement un support. Et dans ce cas, nous pouvons distinguer les médias selon leurs structures de consultation et selon leurs supports d'utilisation.

b. Structures de consultation des médias

Selon les structures de consultation des médias, nous avons :

ü Les médias simples : dont la consultation par le destinataire est directe. Par exemple : un journal, une revue, un livre, une affiche... ;

ü Les médias autonomes : dont la consultation, implique la détente d'un équipement par le destinataire. Par exemple : magnétoscope, lecteur CD, micro-ordinateur, téléphone mobile... ;

ü Les médias de télédiffusion : dont la consultation suppose que le destinataire soit connecté à des réseaux de diffusion, dans le cadre d'une offre n'autorisant qu'un degré d'interactivité réduit. Par exemple : les réseaux hertziens terrestre, télédistribution par câble, satellites de diffusion directe...

ü Les médias de télécommunication : cette structure est la même avec la prédécédé. Elle présente un degré d'interactivité important.

c. Médias et supports

Les principaux médias sont :

ü L'affiche ;

ü La presse écrite ;

ü La radio ;

ü La télévision ;

ü Les NTIC avec le Web ;

ü Le cinéma ;

ü Les médiatactijques ou média de proximité ;

ü Les jeux vidéo, etc.

Parmi ces principaux médias énumérés, ceux qui dont objets dans notre travail ce sont les types de médias audio-visuels.

sommaire suivant