WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude sur la possibilité de créer un système d'information et de gestion des données dans une entité décentralisée. Cas du quartier Mabanga nord et sud


par Benoit KIKWAYA SIMABOSI
Institut supérieur de développement rural des grands lacs Goma - Licence 2013
  

précédent sommaire suivant

1.3 HYPOTHESE

L'hypothèse est une réponse provisoire ou anticipative guidant la recherche à être confirmée ou à infirmée. 3(*)Pour le dictionnaire Robert Méthodique l'hypothèse désigne une proposition relativement à l'explication de phénomènes naturels et qui doit être vérifiée par des faits. C'est le fait de prendre position en n'ayant aucune certitude. Ces deux premières relèvent bien l'incertitude qui caractérise l'allégation appelée hypothèse. Le point de vue de R. PINTO et M. GRAWTIZ nous parait indiquer le procédé qui sous-entend le caractère douteux de l'hypothèse de travail. Dans leur ouvrages Méthodes des sciences sociales, ces deux auteurs nous éclairent que : « Tout chercheur doit en effet présupposer au départ un point de vue, lequel constitue ce que l'on appelle le concept opérationnel ou hypothèse de travail. »Le point de vue de R. PINTO et M. GRAWTIZ nous parait indiquer le procédé qui sous-entend le caractère douteux de l'hypothèse de travail4(*). Dans leur ouvrages Méthodes des sciences sociales, ces deux auteurs nous éclairent que : « Tout chercheur doit en effet présupposer au départ un point de vue, lequel constitue ce que l'on appelle le concept opérationnel ou hypothèse de travail. » 

 Notre attention étant focalisé sur les interrogations prélevée ci-haut, nous prétendons que :

Ø L'implantation d'un système d'information pour la gestion des données démographique facilitera la production des rapports statique a temps opportun au bureau de la commune et pour alléger les taches.

Ø La mise sur pied d'une base de donnée serait une solution afin d'enrichir la production des rapports statistiques démographique.

4. METHODES ET TECHNIQUES UTILISEE

De prime a bord, nous signalons qu'une méthode est l'ensemble des procédé raisonné pour faire une chose et ou l'ensemble par d'opérations intellectuelles par lesquelles une discipline cherche a atteindre les vérités qu'elle poursuit, le démontrer et le vérifier.

Pour ce faire notre travail a été fait par des méthodes et techniques que voici :

a) Méthodes Utilisées

1. Méthode historique : cette méthode nous a permis d'avoir une brève prémices sur la commune de Karisimbi et de ces 2 quartiers en matière démographique afin de connaitre la densité et autres cas spéciaux.

2. Méthode Merise : cette méthode nous permet d'analyser le système d'information existant et le système d'information future.

b) TECNIQUES UTILISEES

1. Interview libre : cette technique nous permet de questionner certains agents et habitants de la commune de karisimbi sur ses actes, ses idées afin d'en publier ou d'en diffuser le contenu soit pour des fins d'analyse. Cette technique nous a permis à la suite de s'entretenir avec les responsables de l'institution notamment avec le responsable du quartier, et ceux de la commune en particulier.

2. Technique documentaire : elle nous a permis d'entrer en contact avec les différents documents en rapport avec la commune de karisimbi et ses ouvrages ayant traits a l'organisation des services au sein des communes en RDC

* 3 PALUKU BAHABIRAKI,Mise en place d'une application informatique pour l'octroie des contrats de location dans une institution publique.« Cas de la division des affaires foncières de Goma  » TFCisig, inédit, 2011-2012

* 4Madeleine GRAWITZ, Méthodes des sciences sociales, Ed.Dalloz, 1ère éd., Paris, 1996

précédent sommaire suivant