WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Décentralisation et fonctionnement des communes au Cameroun. Cas de la commune d'arrondissement de Yaoundé

( Télécharger le fichier original )
par Yannick Félix PEGUI
Université de Yaoundé II Cameroun - Master 2 recherche en sciences économiques, option économie du territoire, de l'environnement et de la décentralisation 2012
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 4 :

LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DE LA

COMMUNE D'ARRONDISSEMENT DE YAOUNDE

Rédigé par PEGUI Yannick Félix 25

La mise en oeuvre de la décentralisation au Cameroun offre de nouvelles possibilités pour les collectivités locales de promouvoir leur développement socio-économique sans toutefois attendre la « manne » venant de la capitale. De son coté, la CAY 2 se présente désormais comme le moteur du développement à la base dans l'arrondissement de Yaoundé 2. A cet effet, Plusieurs politiques sous l'impulsion de l'exécutif municipal ont été développées. Celles-ci se caractérisent par la formulation des objectifs de développement et par la création et la mise en place des structures d'animation de l'économie locale.

Section1 : La formulation des objectifs de développement et la mise en

place des structures d'animation de l'économie locale.

A- La formulation des objectifs et l'établissement des priorités.

Afin d'assurer la durabilité de sa politique de développement, la CAY 2 s'est appuyé sur les exigences du développement local qui prônent à la fois le partage du pouvoir, le partage du savoir et le partage de l'avoir. Ainsi, à la base de ces principes, de nombreux engagements sont régulièrement prises par les différentes parties prenantes.

Aujourd'hui, la Commune d'Arrondissement de Yaoundé 2 s'est fixé une pluralité d'objectifs qui s'inscrivent dans la légalité républicaine et s'appuient sur les lois de la décentralisation, dont le principal est d'assurer le bien être des populations par des solutions trouvées avec elles. De manière spécifique, il est question d'organiser les quartiers autour de leurs priorités ; de définir les moyens humains, financiers et relationnels à mettre en oeuvre ; et de rétablir un climat de confiance avec les populations en les impliquant dans les processus décisionnels.

Pour atteindre ces objectifs, la municipalité s'est fixé comme priorités l'établissement d'une relation de proximité entre les populations et la Mairie à travers des descentes régulières sur le terrain animées par l'exécutif municipal, les ONG et les services Communaux ; de faire participer les populations aux actions de développement de la commune dans une politique de cofinancement des projets et d'appropriation de ceux-ci par les bénéficiaires ; de mettre en place

Décentralisation et fonctionnement des communes au Cameroun : cas de la CAY II

Rédigé par PEGUI Yannick Félix 26

des plans de développement des quartiers avec l'aide des partenaires ; de développer une politique de coopération décentralisée efficace et bénéfique ; enfin, de renforcer la cohésion sociale et les capacités des populations.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut