WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude d'impact de l'exploitation du gisement ferrifère de la mine de l'Ouenza sur l'environnement ( Algérie )

( Télécharger le fichier original )
par Souad NARSIS
Université Badji Mokhtar Annaba, Algérie - Magistère (Ecole doctorale) 2012
  

précédent sommaire suivant

².7 Cadre biologique :

Ø La flore :

La région de l'Ouenza appartient au secteur Nord de la wilaya de Tébessa qui comporte les massifs forestiers d'Ouled Sidi Yahia, Boutaleb et d'Ouled Sidi Abid.

Ce secteur est constitué de chainons orientés NO-SE, s'élevant à une altitude moyenne de 700 à 1200 m au dessus de la plaine de Tébessa, avec Mors sot à l'Ouest, El Meridj à l'est et le bassin minier de l'Ouenza au centre. Le patrimoine forestier se partage entre les forets à essence sylvicole et la couverture alfatière (secteur sud).

Ø La faune :

Jadis, la Wilaya de Tébessa recèle un patrimoine faunistique important, aujourd'hui il connait une régression alarmante.

Les espèces faunistiques rencontrées dans l'environnement forestier de l'Ouenza sont, d'une façon générale, comme celles qui caractérisent la forêt Algérienne, tels le Sanglier le lièvre le chacal, le perdrix.....etc.

Par ailleurs, on note que l'élevage des ovins, des chèvres et des rares bovins constitue les ressources de la majorité des agriculteurs.

1.8 Environnement socioculturel:

1.8.1 Population:

La population de la commune de l'Ouenza s'élève à 45 881 personnes d'après les statistiques de 1998 répartis sur une superficie de 151,2 km², le taux d'accroissement était alors de l'ordre de 2.64 en donne l'estimation de la population de la commune de l'Ouenza en 2008 environ 52 334 personnes dont la presque totalité est concentrée dans le chef lieu de la municipalité. (Anonyme 10)

La zone d'exploitation minière est adjacente au village d'Ouenza. Quelques infrastructures minières sont situées à l'enceinte même du village, tels que les ateliers, la trémie de chargement, le parc roulant, la voie ferrée et la direction de la mine. De ce fait la population de l'Ouenza est quotidiennement exposée aux agents polluants et aux nuisances émises par l'activité en question. (CHERIET.F, 2009)

1.8.2 Activités socio-économiques:

La zone d'étude ne présente aucun intérêt d'ordre commercial, et la seule activité industrielle susceptible de se développer dans cette région est l'activité extractive.

A l'exception des zones marécageuses, le tapis végétal dans la région de l'Ouenza est pratiquement nul. Les terrains agricoles existent, ils sont utilisés pour la culture céréalière et pour l'élevage, mais ils sont assez éloignés du site objet de notre étude. (CHERIET.F, 2009)

1.8.3 Paysages et patrimoines:

Il n'existe pas d'infrastructures de loisirs ni de tourisme, ni de sites ou monuments historiques et paléontologiques, ni des sites archéologiques, ni de sites d'intérêts écologiques. On note également l'absence d'organisation de randonnées pédestres, de camping, ainsi que les activités récréatives dans la zone étudiée. La population de cette région est en majorité à caractère rural, occupée particulièrement par l'agriculture et l'élevage. En dehors de la masse ouvrière abordée par l'activité minière et le secteur de la fonction publique, une bonne partie de la population subvient à ses besoins grâce aux diverses activités commerciales. (CHERIET.F, 2009)

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.