WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Facteurs associés à  la pratique de l'allaitement maternel exclusif durant les six premiers mois de vie du nourrisson à  l'Hôpital gynéco- obstétrique et pédiatrique de Yaoundé

( Télécharger le fichier original )
par FAYCAL
Faculté de médecine et des sciences biomédicales Université de Yaoundé I - Mémoire présenté et soutenu en vue de l'obtention du grade de docteur en médecine 2011
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE-V

REVUE DE LA LITTERATURE

I. RAPPEL DES CONNAISSANCES

I-1 DEFINITIONS DES TERMES (3, 17, 18)

Allaitement maternel : Le bébé reçoit le lait de sa mère (pris directement au sein ou tiré et donné ultérieurement)

Allaitement maternel exclusif : le bébé ne reçoit que le lait de sa mère (pris directement au sein ou tiré et donné ultérieurement) et aucun autre aliment ou boisson à l'exception des vitamines, minéraux ou médicaments qui seront prescrits par le médecin.

Alimentation mixte : Le bébé reçoit à la fois le lait de sa mère et un lait infantile adapté à son âge.

Allaitement prédominant : La source prédominante de l'alimentation de l'enfant est le lait maternel. Cependant, l'enfant peut aussi recevoir de l'eau ou d'autres liquides (eau sucrée, aromatisée), des jus de fruits, la solution de Réhydratation Orale, Les vitamines en goutte ou en sirop, les minéraux et les médicaments et les liquides familiaux (en quantité limité). A l'exception du jus de fruit et de l'eau sucrée, aucun liquide d'alimentation de base n'est inclus dans la définition.

Alimentation de substitution : Le bébé reçoit uniquement un lait infantile adapté à son âge.

Aliment de complément : Tout aliment fabriqué industriellement ou confectionné localement pouvant convenir comme complément du lait maternel ou du lait artificiel pour nourrisson, quand le lait maternel ou le lait artificiel ne suffisent plus pour satisfaire aux besoins nutritionnels du nourrisson (à partir de six mois).

Allaitement maternel précoce : Allaitement maternel initié dans les 24 premières heures

Sevrage: Processus d'introduction des aliments solides pendant la poursuite de l'allaitement maternel.

Ablactation : Arrêt complet de l'allaitement maternel.

Relactation : Processus qui consiste à allaiter de nouveau un enfant qui avait été ablacté pour n'importe quelle raison que ce soit.

I-2 REPARTITION MONDIALE DE LA LACTATION (19)

Durant les années 1990, des modestes améliorations ont été faites pour l'allaitement maternel exclusif dans le monde, avec une progression de 48 à 52% dans les pays développés. En même temps, l'introduction des aliments de complément (à partir de 6-9 mois) a aussi augmenté passant de 43% à 49% entre 1990 et 2000. La proportion d'enfants qui poursuivent l'allaitement maternel après un à deux ans d'âge s'est légèrement amélioré (figures 1)

Figure 1: Trends in breastfeeding patterns 1990-2000. (19)

Source: http://www.unicef.org/ programme/breastfeeding/facts.htm

En général, les plus grandes améliorations ont été notées en Amérique Latine et les Caraïbes pour tous les 4 indicateurs montrant les améliorations importantes. Cependant, la région reste toujours parmi les taux les plus faibles en ce qui concerne tous les 4 indicateurs du lait maternel. L'allaitement maternel exclusif par région montre que les plus grands taux se trouvent en Asie du l'Est et les Pacifiques (57%) et les plus bas dans les régions du CCE/ CIS. (Figure 2)

Figure 2: Exclusive breastfeeding. (19)

Source: http://www.unicef.org/ programme/breastfeeding/facts.htm

Parmi les 10 premiers pays au monde qui pratiquent l'allaitement maternel exclusif durant les 4 premiers mois, les 5 derniers n'ont même pas un taux de 80% de cette pratique (Figure 3)

Figure 3 : Les 10 premiers pays : Taux d'allaitement maternel exclusif durant les 4 premiers mois de vie. (20)

Source: UNICEF. L'allaitement maternel : pour grandir en bonne santé.1999 (Aout)

Au Cameroun, le taux d'allaitement maternel exclusif de 0-6 mois est en baisse. Il est passé de 24% selon EDS 2004, déjà faible à cette période, à 20% en 2011 selon EDS MICS 2011.Cependant, les autres proportions liées à la pratique de l'allaitement  (Allaitement et eau, allaitement et autres laits, allaitement et aliments de compléments) restent presque constantes. (4) (Figure 4)

Figure 4 : Allaitement et alimentation des enfants de moins de 6 mois EDSC 2004, EDS-MICS 2011 (4)

Source : EDS-MICS 2011

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.