WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Eglise catholique et le processus démocratique au Cameroun: une analyse de la participation des archidiocèses de Douala et de Yaoundé

( Télécharger le fichier original )
par Magloire NDONGMO
Université de Douala Cameroun - Master II en sociologie politiique 2013
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

L'EGLISE CATHOLIQUE ETLE PROCESSUS DEMOCRATIQUE AU CAMEROUN : Une analyse de la participation politique des archidiocèses de Douala et de Yaoundé

251659264

MEMOIRE PRESENTE EN VUE DE L'OBTENTION DU DIPLOME DE MASTER II EN SOCIOLOGIE POLITIQUE

Rédigé et défendu publiquement par:

NDONGMO NANFACK Bertrand Magloire

Titulaire d'un master I en Sociologie, option politique

Dirigé par : Co-dirigé par :

Pr. NANA-FABU Stella Dr. MANDJACK Albert

Maitre de conférences Chargé de cours

COMPOSITION DU JURY

Président : Pr. MISSE MISSE

Examinateur : Dr. NGADJIFNA Charles

Année académique 2011 -2012

Rapporteur :Pr. NANA-FABU Stella

A la mémoire de mes parents,

A la mémoire de tous les martyrs de la libération des peuples opprimés d'Afrique.

REMERCIEMENTS

251658240

Au Pr. Nana Fabu et au Dr. Mandjack, respectivement directrice et co-directeur de ce travail, qui ont bien voulu guider nos premiers pas dans la recherche.

A tous mes enseignants de l'Université de Douala, notamment Pr. Ekomo, Pr. Fouda, Dr. Ba' ana, Dr. Kemayo, Dr. Yom, Dr. Tefé, Dr. Ngadjifna et M. Mballa, pour leurs enseignements dispensés et pour leurs conseils.

A tous mes ainés académiques, en particulier Segnu Etienne et Ndock Nicolas dont la contribution à ce travail a été non négligeable.

A toute ma famille, en Particulier Dongmo Roméo et Domgue Amélie, Pauline Dongmo, Micheline Teumo, Mathias Kemeza, Marie Louise Zanguim et Marie Claire Sakou, dont le soutien pendant toute cette période de recherche a été infaillible.

A la Congrégation des Pères du Saint Esprit, notamment au Supérieur P. Henry Fouda et Mgr Lambert Dzana qui m'ont offert l'opportunité de poursuivre cette recherche jusqu'à terme.

A la Conférence Episcopale Nationale du Cameroun, en particulier Justice et Paix qui m'a accordé un stage de 9 mois en son sein pour m'imprégner des réalités sociopolitiques camerounaises telles que portées par l'Eglise et dont l'apport à ce travail a été considérable.

A la congrégation des Soeurs du Très Saint Sauveur, notamment à leur supérieur Sr. Solange Belinga, pour leur précieux soutien multiforme pendant toute cette période de recherche.

A tous mes amis et camarades de classe, Estelle Temgoua, Sr. Marie Béatrice Abomengono, Anne Magne, EvodieNintedem, TizéMhaKodji, GloryNgwanshi, Kinne Carine, Magloire Nobouk, Gislain Békono, Florence Lebogo et MarlyseMbakam, pour leurs lectures, et relectures de ce travail.

A tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réalisation de ce travail, à la production des données de terrain : évêques, prêtres, universitaires, hommes politiques, représentant de la Société Civile, fidèles catholiques de Douala et de Yaoundé etc.

Puissiez-vous, tous, trouvez en ce travail l'expression de toute ma gratitude et d'une détermination à faire avancer notre pays le Cameroun ; la finalité de toute science étant de faire avancer l'humanité.

sommaire suivant