WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Développement de l'espace budgétaire au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Joseph ABANDA
Université de Yaoundé II Cameroun - Diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS ) en gestion de la politique économique 2010
  

précédent sommaire suivant

PARTIE II : AMELIORATION DE L'ESPACE

DES DEPENSES

Page 29

Présenté et soutenu par Joseph ABANDA

En vue de l'Obtention du DESS en Gestion de la Politique Economique

Développement de l'espace budgétaire au Cameroun

La croissance et la stabilité macroéconomique déterminent le niveau des recettes dont celui des dépenses publiques nécessaires à l'atteinte des OMD. La crise économique internationale a aggravé le retard enregistré dans leur réalisation. Bien que la reprise soit amorcée, le niveau de croissance sera insuffisant pour atteindre les objectifs fixés. En effet, la Banque mondiale estime entre 8 et 9% par an le rythme de croissance qui puisse permettre aux pays africains de porter en une génération le revenu réel par habitant à la moitié du niveau actuel de celui des pays industrialisés. Dans cette optique, des efforts s'imposent au plan interne pour accroître efficacement, durablement et suffisamment l'offre des biens et services publics. L'objectif étant d'éradiquer les problèmes structurels d'infrastructure, d'énergie, de création d'emplois, de santé et d'éducation. Or le niveau global des dépenses publiques est faible, notamment du fait d'une insuffisance de ressources. De plus, la dépense publique est moins efficace dans son ensemble à cause de nombreuses déperditions et la faible exécution du BIP.

A la suite de la première partie relative à l'amélioration de l'espace de ressources, cette nouvelle partie traitera du défi de l'amélioration de l'efficacité de la dépense publique. Pour y parvenir, nous présenterons d'abord le problème d'efficacité de la dépense publique dans son ensemble, ensuite nous aborderons la problématique de la relance de l'investissement public.

Page 30

Présenté et soutenu par Joseph ABANDA

En vue de l'Obtention du DESS en Gestion de la Politique Economique

Développement de l'espace budgétaire au Cameroun

CHAPITRE 3 : EFFICACITE DE LA DEPENSE PUBLIQUE

L'accroissement de l'efficacité de la dépense publique peut être obtenu à travers deux modalités essentielles. La réduction des déperditions le long de la chaîne de la dépense et l'amélioration de l'impact des dépenses qui parviennent au bout de la chaîne. A ressources fixes, une dépense efficace permet une offre plus abondante de biens et services. De plus cette modalité d'élargissement de l'espace budgétaire a l'avantage de ne pas induire de coût de mobilisation de ressources supplémentaires.

3.1. Considérations théoriques

Sur le schéma ci-dessous, les ressources budgétaires(R) sont représentées en abscisses. On suppose que les dépenses sont égales aux ressources. En ordonné, on représente le bénéfice marginal social de la dépense(SBM) et le coût marginal social des ressources(SMC). La droite de bénéfice marginal a une pente négative pour signifier que les dépenses les plus rentables sont effectuées en premier. La droite de coût marginal a une pente positive. A l'intersection, le coût marginal est égal au bénéfice marginal.

Selon ce graphique, il est possible d'accroître le niveau de biens publics sans modifier le taux de prélèvement. D'une part, une amélioration de la qualité du prélèvement entraîne un déplacement de la droite de coût vers la droite, l'offre de biens publics augmente alors de Ro à R1. De plus, une meilleure efficacité de la dépense augmente le bénéfice marginal donc le niveau des biens publics qui passe de R1 à R2. En définitive, une amélioration conjointe de la qualité du prélèvement et de l'efficacité de la dépense permettrait d'augmenter l'offre de biens publics de Ro à R2. Globalement, prélever à moindre coût ou dépenser de manière plus efficace a pour effet supplémentaire d'améliorer l'offre des biens publics.

Figure 16 : qualité du prélèvement et de l'efficacité de la dépense sur l'offre de biens publics.

SMB, SMC SMC0

SMC1

SMB1 SMB0

Page 31

R0 R R2 R

Présenté et soutenu par Joseph ABANDA

En vue de l'Obtention du DESS en Gestion de la Politique Economique

Page 32

Développement de l'espace budgétaire au Cameroun

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.