WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Projet d'aménagement de la zone économique spéciale de N'Kok : bilan partiel et perspectives

( Télécharger le fichier original )
par Suzana MOUSSONGOU IBRAHIM KUMBA
Université Omar Bongo - Master 2 Geographie 2013
  

précédent sommaire suivant

Chapitre : IV- Analyse prospective du projet d'aménagement de la Z.E.S.N

Ce chapitre est subdivisé en deux parties essentielles : l'appréciation du projet d'aménagement de la Zone Economique Spéciale de N'Kok, et les perspectives de ce projet.

I- Appréciation du projet de la Zone Economique Spéciale de N'Kok

Nous allons apprécier le projet par rapport aux différents aménagements prévus dans cette zone, mais aussi à travers les institutions qui y seront implantées.

Rappelons d'abord que cet aménagement de N'Kok a déjà des réalisations, mais pour ce qui est des travaux en cours nous pouvons citer: le parc à bois, la station de séchage, le traitement des eaux usées, le quai, les cités.

I-1 Agencement du projet à réaliser sur le site

Dans l'ensemble, le plan des aménagements prévus sur la zone présente un agencement qui respecte les normes de cohabitation entre différents secteurs ; c'est-à-dire que la répartition spatiale a été faite pour qu'aucun secteur ne soit une menace pour un autre. À titre d'exemple, la zone résidentielle ne doit pas être proche de la zone industrielle qui utilise un outillage et des produits qui peuvent menacer la stabilité des riverains. En revanche, elle peut être proche de la zone commerciale.

Les normes d'urbanisme y sont également respectées72(*).Nous avons donc un espace, des réalisations définies, un équilibre spatial respecté et des réseaux et voiries divers.

L'impact socio-économique n'est pas en reste dans la zone de N'kok avec l'implantation du projet. En effet, la première phase des travaux a eu un impact notable sur le dynamisme économique de la région. Le premier impact est la réduction du chômage. Avec la création d'emplois suite à la demande que créés les travaux, le projet va absorber une part importante de la population locale et même venues d'ailleurs.Bien qu'étant à durée déterminée, elle a créé de l'activité un temps soit peu, un flux financier assez important dans les villages, l'augmentation du pouvoir d'achat et le développement des activités connexes telles la restauration, le commerce, etc. Pour cette phase de travaux, nous avons dénombré un total de 800 employés73(*).

I-2 -Impact du projet dans la structuration de l'espace environnant

Il est question de l'impact à court, moyen et long terme du projet sur l'espace étudié et avoisinant.

Pour ce qui est de l'impact à court terme par exemple, les villages74(*) touchés par le projet d'aménagement de la Zone Economique Spéciale de N'Kok ont bénéficié des travaux à hauteur de 986 millions de FCFA dans le domaine de l'action sociale entre les années 2012-2013 de la part d'Olam. En témoigne, l'installation de 1500 lampadaires ou de plusieurs centaines de pompes hydrauliques, et même encore la distribution de 5000 kits scolaires. Au-delà de l'aspect financier, Olam offre, autant qu'elle peut, une aide sur l'activité agricole qui est pratiquée par les populations de cette région75(*). La réalisation de la première phase d'aménagement du projet de N'Kok projette la construction d'une route entre la voie ferroviaire et la voie fluviale, qui partira de la zone économique vers le port d'Owendo. Celle-ci aura sans aucun doute des effets négatifs sur l'environnement, notamment la destruction de la mangrove puisque celle-ci fixe le sol, la protège contre l'érosion, mais elle est aussi un lieu de production pour les espèces aquatiques, mieux encore, la mangrove représente un espace de loisir pour les oiseaux. Ce qui concerne la pollution, il est fort à parier que si des mesures ne sont pas prises, ni respectées à temps, la dégradation de la mangrove affectera de facto la dégradation de l'environnement ; ce qui serait un facteur de risque favorisant l'érosion et les inondations. La population vivant dans cette zone sera déguerpie, sans compter que leurs activités agricoles seront détruites par ce nouveau projet d'aménagement routier.

Dans un autre cadre, la mise en place du projet N'Kok a amené le gouvernement à initier le projet de construction des logements sociaux autour de la Zone Economique Spéciale de N'Kok. Ces logements répondront à la politique du gouvernement qui est de construire 5000 logements par an et vont résorber le problème de logement à Libreville. Ils vont surtout permettre de structurer l'espace d'une autre manière que celle qui est présentement en place et certainement impulser une dynamique collective qui sera adoptée par les riverains.

* 72On pense par exemple à l'aménagement spécial des voies de communication interne mise des espaces verts le long des voies, l'harmonisation du bâti, l'occupation spatiale planifiée et donc à un aménagement du territoire conçu aux normes modernes.

* 73M. NGOMO DERRY DERANGEANT, responsable QHSE de la Z.E.S.N

* 74On pense aux villages N'Kok, Essassa, N'Koltang et bien d'autres, pour ne citer que ces illustrations.

* 75 Le New-York Forum Africa 2013, Déjà 1,7 milliard de dollars américains d'investissements directs étrangers à N'Kok, Nouvelle Vision, N°01 du 12 Juin 2013. P.5

précédent sommaire suivant