WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'armagnac, un produit d'avenir?


par Floran Bayle
Université Paul Cézanne - Aix-Marseille III  - Institut d'études politiques 2007
  

précédent sommaire suivant

1.1.1.2 « Les produits dérivés »

L'Armagnac n'est pas seulement commercialisé sous la forme d'un produis fini (62% des volumes sous formes de bouteilles en 2003). Une part importante prend d'autres directions. Il faut relativiser l'importance en valeur de ces volumes par la moindre qualité des Armagnacs utilisés dans ces « produits dérivés ». Ce sont des Armagnacs jeunes donc à faible valeur ajoutée.

Vrac : la même eau-de-vie qui est vendue sous l'appellation Armagnac mais achetée par des embouteilleurs extérieurs ne distillant pas. Cette activité longtemps prépondérante (65% en 1970) est devenu marginale aujourd'hui (10% des sorties).

Floc de Gascogne (10%) : vin de liqueur, « type pineau de Charente », obtenu par l'association de moûts de raisin non fermenté et d'Armagnac, le tout vieilli un an en fût de chêne. Il bénéficie d'une AOC depuis 1977, mais si ses ventes ont bien débuté lors du lancement, le produit s'essouffle. « Le floc de Gascogne sauve l'Armagnac », cette confidence d'un producteur ne se traduit pas dans les chiffres, surtout pour ces cinq dernières années- de 1713 Hl AP en 2002 à 1029 Hl AP en 2005-. Un autre propriétaire-

16

récoltant évoque le « flop de Gascogne ». Il n'y a pas que les chiffres qui sont têtus dans l'Armagnac !

Fabrications (16%) : une utilisation de l'Armagnac pour la réalisation de liqueurs (« pousse-rapière, belle Sandrine,...) de fruits confits (pruneaux, cerises, framboises) ou encore d'autres produits alimentaires (pâtisseries, charcuterie ...).

Blanche Armagnac : elle est obtenue tout de suite après la distillation. Déclarée AOC par le décret du 27 mai 2005 (article 11), il ne s'agit pas d'un produit dérivé, mais d'un produit pré Armagnac (pas de vieillissement en fût de chêne) aujourd'hui reconnu comme un « Armagnac compte 00 » au développement commercial incertain, nous développerons son lancement dans la deuxième partie.

Ces produits dérivés offrent un complément de débouchés non négligeable plutôt que de réelles opportunités de développement. Les plafonds de vente atteints par les liqueurs et le floc de Gascogne obligent à la modestie. Il s'agit plutôt d'un simple moyen de vente efficace pour écouler les surplus d'eau-de-vie que de produits à fort développement. De plus, notre étude se consacrant au produit commercial Armagnac, nous ne traiterons pas de ces « produits dérivés », à l'exception de la « Blanche Armagnac » en tant qu'Armagnac non vieilli.

1.1.2 Les concurrents de l'Armagnac

Un produit doit être apprécié au travers de son environnement de manière comparative. Evaluer un produit en faisant fi de ses concurrents n'a pas de sens économique. Il existe une multitude d'eaux-de-vie françaises et étrangères, sans parler des spiritueux. En se consacrant aux qualités des produits, nous réfléchirons au caractère de différenciation de l'Armagnac, raison d'être du produit.

précédent sommaire suivant