WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'armagnac, un produit d'avenir?


par Floran Bayle
Université Paul Cézanne - Aix-Marseille III  - Institut d'études politiques 2007
  

précédent sommaire suivant

2.3.3.3 La capacité d'adaptation au marché

Les acteurs de la filière sont-ils capables de s'adapter au marché ? Les nouveaux vignerons doivent connaître les tendances commerciales pour préparer au mieux les produits de demain. Les maisons s'activent-elles toujours au bon moment pour démarcher vers de nouveaux horizons. La réactivité des acteurs est essentielle. Elle se complète par une bonne coordination à chaque niveau de la filière. Le faible développement du commerce en ligne et le départ des linéaires des grandes surfaces pourraient à terme compromettre les perspectives de croissance de l'Armagnac. L'évocation d'un investissement d'un grand groupe donnant une crédibilité financière et commerciale internationale de l'appellation revient épisodiquement, mais aucune voix sérieuse ne s'est manifestée depuis très longtemps. L'extraordinaire croissance des ventes en 2006 atteignant 15,7% en volume et 16,6% en valeur par rapport à 2005102. Comme l'affirme Philippe Casteja , président de la Fédération des Exportateurs de Vins (FEVS) : " Nos produits ont profité du dynamisme mondial, en particulier aux Etats-Unis et en Asie. Cependant, cette embellie ne doit pas faire oublier la nécessité de poursuivre le travail amorcé dans la filière viticole » 103. Ce rappel du travail à fournir vaut pour l'Armagnac. La forte croissance si elle se poursuit attirera des investisseurs et permettra aux maisons de dégager des fonds propres pour devenir plus compétitifs et communiquer davantage pour conforter leur parts de marché. En seront-ils capables en laissant de côté les comportements individualistes et déraisonnables des visées de bénéfice à court terme, rien n'est moins sûr... « L'Armagnac, un temps bien a lui ».

83

102 Sources : Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS)

103 2006 est une année record pour les exportations françaises de vins et spiritueux, www.vitisphère.com, 20 février 2006

84

précédent sommaire suivant