WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les adblockers sont-ils une chance ou un danger pour la publicité en ligne ?


par Sylvain Chadenas
ESCEM - Master 2 Marketing Etudes et Web 2016
  

précédent sommaire suivant

V. LES BLOQUEURS DE PUBLICITÉ

1. QU'EST-CE QU'UN BLOQUEUR DE PUBLICITÉ ?

Un bloqueur de publicité est un plug-in à installer sur un navigateur Internet. L'installation d'un adblocker est très rapide et ne nécessite aucune connaissance technique. Le plug-in agit comme un mur entre le navigateur et les serveurs des sites que l'internaute visite. Les bloqueurs de publicité sont capables de bloquer la majorité des formes de publicité en ligne (display, vidéo...) sur quasiment 100% des sites Internet. Il est possible de configurer certains bloqueurs afin qu'ils ne bloquent que certains sites Internet, ce qui laisse une marge de liberté à l'utilisateur.

Le ad-bloking existe depuis la naissance de la publicité sur Internet. Les 1ers ad-blockers qu'on peut citer sont JunkBuster, Atguarder ou encore Webwiper. Mais au début des années 2000, ils étaient encore méconnus et la plupart des utilisateurs ne voyaient pas l'intérêt de les télécharger alors que les publicités sur Internet n'étaient pas autant critiquées qu'aujourd'hui.

Les deux principaux adblockersaujourd'hui sont AdBlock Plus (100 millions d'utilisateurs actifs) et AdBlock. Il existe cependant de nombreux autres adblockers ayant des business models plus ou moins différents.

PRÈS DE 200 MILLIONS D'UTILISATEURS

Le nombre d'utilisateurs d'adblockers a augmenté de 41% entre 2014 et 2015 dans le monde. 16% des internautes aux Etats-Unis en utilisent, soit 45 millions d'utilisateurs. On comptait en juin 2015 77 millions d'utilisateurs en Europe et 198 millions dans le monde.

Les utilisateurs principaux sont actuellement des personnes plutôt à l'aise avec les nouvelles technologies et l'univers du web. Ainsi, 26.5% des visiteurs de sites de jeux en ligne utilisent des ad-blockers. Viennent ensuite les réseaux sociaux avec 19.1% et les sites Tech/Internet avec 17%. Les visiteurs de sites liés à la santé ou à la politique sont moins concernés par l'utilisation de adblockers.

LE NAVIGATEUR GOOGLE CHROME EN TÊTE DU MARCHÉ DES AD-BLOCKERS

L'utilisation d'adblockers a augmenté de 51% entre 2014 et 2015 sur le navigateur Google Chrome, représentant aujourd'hui 126 millions d'utilisateurs actifs. Vient ensuite Firefox avec 48 millions d'utilisateurs actifs.

Chrome est en-tête grâce à son déploiement très important ces dernières années mais aussi car c'est le navigateur sur lequel il est le plus simple d'installer des adblockers. Il est surprenant de constater que Chrome est le navigateur le plus à-même d'utiliser des bloqueurs de publicité alors que Google tire la plupart de ses revenus de la publicité en ligne.

A noter également que le navigateur Edge, disponible uniquement sur Windows 10, vient d'intégrer les extensions AdBlock et AdBlock Plus.

précédent sommaire suivant