WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification des enjeux de la littoralisation liés à  l'environnement marin au niveau de la commune de Cité Soleil, Haiti


par Almando Kessy MORAIN
Université Caraïbe (UC) - Agronomie/Ressources Naturelles 2016
  

précédent sommaire suivant

Figure 1 : Variation de la température et de la pluviométrie de Cité Soleil

A Cité Soleil, juillet est le mois le plus chaud de l'année et la température moyenne est de 28.4 °C à cette période. A l'inverse, janvier est le mois le plus froid de l'année et la température moyenne est de 24.8 °C à cette période. Sur toute l'année, la température varie de 3.6 °C. Ce qui aboutit une température moyenne annuelle de 26.6 °C.

En ce qui concerne la pluviométrie, la commune bénéficie une pluviométrie annuelle de 1 104 mm. Des précipitations moyennes de 28 mm font du mois de janvier le mois le plus sec de l'année. Cependant, au mois de mai, on observe les précipitations les plus importantes de toute l'année, soit en moyenne de 194 mm.

3.3.4. Réseaux hydrographiques

En matière de ressource en eau, la commune de Cité Soleil ne dispose pas vraiment d'un réseau hydrographique naturel, car il n'existe pas de cours d'eau proprement dit, ni de sources d'eau superficielles dans la zone. Toutefois, si le plus grand bidonville du pays est dépourvu de cours d'eau naturels, il dispose néanmoins d'un système de canalisation assez gigantesque.

A cause de sa position géographique, la commune reçoit la majeure partie des débits des canaux provenant de la ville de Delmas, de Pétion-ville et même ceux de certaines zones avoisinantes. Le réseau possède des canaux qui ont des dimensionnements assez remarquables en grandeur, mais qui sont malheureusement, pour la plupart du temps, complètement obstrués par des déchets de toute sorte. Il s'agit du canal de St Georges I, Canal de St Georges II, Canal Bas Ti ayiti, Canal Tecina, Canal Rockfeller et le Canal Lumière. Ces canaux principaux reçoivent tous les effluents liquides de la commune et des zones précitées, puis se jettent directement dans la mer, à l'exception du canal lumière qui se déverse lui-même dans le canal St Georges.

précédent sommaire suivant