WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Identification des enjeux de la littoralisation liés à  l'environnement marin au niveau de la commune de Cité Soleil, Haiti


par Almando Kessy MORAIN
Université Caraïbe (UC) - Agronomie/Ressources Naturelles 2016
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

Conclusion

La contamination du milieu marin par des substances minérales ou organiques est un problème préoccupant à cause des perturbations qu'elle est susceptible d'entrainer dans le milieu et sur les organismes qui y évoluent. Globalement, il ressort à la lumière de cette étude d'identifier les différents enjeux de la littoralisation liés à l'environnement marin au niveau de la commune de Cité Soleil.

On constate que l'augmentation de la population soléenne installée sur le littoral engendre une situation de plus en plus inquiétante au fil du temps. La grande diversité d'activités anthropiques qui s'exercent sur la frange littorale de la commune de Cité Soleil entraine des variations considérables sur les paramètres physico-chimiques et microbiologiques du milieu marin. Les constructions anarchiques, la mauvaise pratique de la pêche et la gestion inefficace des déchets sont des facteurs non négligeables qui résument parfaitement le comportement des habitants de la commune, lié en grande partie à leur niveau d'éducation et de pauvreté. En effet, les déchets qu'ils produisent sont éparpillés çà et là sur le littoral et sont déversés, dans le pire des cas, directement dans la mer, ajoutés au contenu douteux des 5 grands canaux de la commune qui se déversent eux aussi directement dans la mer sans aucun traitement préalable. A de pareils constats, il s'avérait important de procéder à une analyse physico-chimique et microbiologique de l'eau afin de déceler les éventuelles variations engendrées par ces comportements pour le moins irresponsables.

Ainsi, les résultats révèlent un niveau de pollution très élevé dans le milieu surtout en ce qui concerne les coliformes totaux, les coliformes fécaux/Escherichia coli et les streptocoques fécaux. Parallèlement, la variation des paramètres physico-chimiques montre clairement l'influence des activités anthropiques sur le milieu, surtout dans le cas des paramètres comme le phosphate et l'azote ammoniacal qui présentent respectivement des concentrations 25 et 9 fois plus élevé que la normale.

Si la pratique de la pêche en soi au niveau de la commune n'affecte pas la disponibilité des ressources halieutiques en raison de l'utilisation des équipements (embarcations et engins de pêche) très peu sophistiqués, la mauvaise gestion de ces derniers constitue malheureusement un danger pour les occupants du milieu. En effet, certaines espèces sont victimes de la pêche fantôme à cause des filets perdus ou abandonnés et des captures à un stade prématuré de leur développement occasionnés par l'utilisation des filets de petites mailles.

De ce fait, face à ces observations, contrairement à l'hypothèse qui a été posée au départ, les résultats de cette étude montrent que la population installée sur le littoral de la commune de Cité Soleil a des impacts négatifs assez significatifs qui sont susceptibles de nuire le bon fonctionnement du milieu marin. Par conséquent, certaines mesures doivent être prises afin de réduire les influences négatives des activités anthropiques sur le milieu.

5.4. Recommandations

La littoralisation est un phénomène dont les conséquences sur le milieu marin sont multiples. Tenant compte de la non-exhaustivité de cette étude, il est un impératif de procéder à d'autres études plus spécifiques sur les changements du milieu occasionnés par la littoralisation. A cet effet, il faut :

Ø Etudier la composition chimique et microbiologique du contenu des canaux qui se déversent directement dans la mer, afin de cerner à quel niveau leurs effluents peuvent être considérés nuisibles pour le milieu marin.

Ø Etudier la concentration algale du milieu et statuer sur la possibilité d'observer un éventuel cas d'eutrophisation dans un futur relativement proche.

Ø Etudier la répartition de la pollution microbienne de plus en plus loin vers le large.

Ø Etudier le niveau de contamination des coquillages peuplant le milieu.

Ø Mener une étude visant à vérifier la manière dont la variation des paramètres physico-chimiques et microbiologiques engendrées par la littoralisation impacte l'équilibre et le bon fonctionnement de l'écosystème marin.

précédent sommaire suivant