WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les littoraux djiboutiens entre enjeux économiques et risques environnementaux (le golfe de Tadjourah)


par DJILANI YOUSSOUF ALI DJILANI YOUSSOUF ALI
LE HAVRE (Haute Normande, France) - De ...GEOGRAPHIE M2 2015
  

sommaire suivant

Année universitaire 2015-2016, Juillet 2016, au Havre

UNIVERSITÉ DU HAVRE, NORMANDIE

UNITÉ DE FORMATION ET DE RECHERCHE EN SCIENCES HUMAINES

(UFR-LSH)

FORMATION EN ESPACES-VILLES ET SOCIÉTÉS DÉPARTEMENT DE
GÉOGRAPHIE

SPÉCIALITÉ : CULTURES ESPACES SOCIÉTÉS URBAINS ET
PORTUAIRES (CESUP)

Mémoire de Master 2-recherche

LES LITTORAUX DJIBOUTIENS ENTRE ENJEUX ÉCONOMIQUES ET RISQUES ENVIRONNEMENTAUX (Le Golfe de Tadjourah)

Mémoire de Master 2-recherche

Réalisé et présenté par : Djilani YOUSSOUF ALI
Sous la Direction de
Bruno LECOQUIERRE (professeur de géographie à l'université du Havre)
Composition de jury
Athanse BOPDA, Géographe et maître de conférences à l'université du Havre

1

2

Remerciement

Au terme de ce travail de recherche, je reste profondément reconnaissant envers le professeur, Bruno LECOQUIERRE notre Directeur de mémoire qui a accepté de me reconduire dans ces travaux de recherche. Je suis reconnaissant pour sa présence à mes côtés sur le laboratoire de CIRTAI, pour sa supervision et pour sa lecture très critique de mes manuscrits, pour ses nombreuses recommandations ne m'ont pas laissé autre choix que celui de terminer ce mémoire de recherche. Je tiens encore à le saluer ici sa bienveillance avec laquelle il a guidé nos pas tout en respectant notre liberté et orienté nos réflexions par d'opportunes suggestions issues de sa riche expérience.

J'adresse également à Madame Armelle COUILLET, ingénieurs d'études, CIRTAI, et à Ibrahim MOHAMED (Cartographe, université de Rennes 2) pour leurs soutiens techniques en cartographie qu'ils m'ont apportés.

Mes vifs gratitude aux corps ensignants et professeurs qui m'ont enseigné durant ces trois années de ma formation (Bruno Lécoquierre, Benjamin Steck, Jeans Barjman, Athanase Bopda, Clair Bouysson, Madame Sansy ect...).

Sincère remerciement aux personnels des laboratoires CIRTAI, IDEES, en particulier le directeur du laboratoire IDEES, Monsieur Bruno LECOQUIERRE, pour son soutien morale, technique et financer qu'il m'apporté pour la réalisation de ce travail universitaire.

Merci infiniment, à Mohamed Abdillahi Wais (directeur de l'office national de tourisme de Djibouti), à Mohamed DJIBRIL (Coordinateur au ministère de l'environnement à Djibouti), à Aicha Abdillahi (expert en transport et logistique, professeur de l'université de Djibouti), à Ahmed ADLAO, (agent de garde-côte) de Djibouti, à l'équipe du quotidien' la Nation' merci tous pour votre soutiens sans failles et aides qui ont nécessairement contribués à la réussite de mon travail de recherche sur le terrain à Djibouti.

A tous ceux à qui je n'ai pas pensé ici et qui ont souvent marqué un intérêt pour mon parcours, j'adresse mes plus sincères remerciements.

sommaire suivant