WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le travail des enfants dans l'agriculture, mythe ou réalité ? : une étude de cas dans les exploitations cotonnières au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Christhel Sonia Jesugnon Padonou
Université Catholique de Louvain, Belgique - Master complémentaire en développement, environnement et sociétés 2013
  

sommaire suivant

______

TRAVAIL DE FIN D'ETUDES EN VUE DE L'OBTENTION DU DIPLOME DE MASTER COMPLEMENTAIRE EN

DEVELOPPEMENT, ENVIRONNEMENT ET SOCIETES

Thème : Le travail des enfants dans l'agriculture, mythe ou réalité ? : Une étude de cas dans les exploitations cotonnières au Bénin

Présenté et soutenu, le 02/09/2013, par :

Christhel Sonia J. PADONOU HOUNNOU

Membres du jury :

- Promoteur : Professeur Phillipe LEBAILLY, Université de Liège-Gembloux Agrobiotech

- Lecteur : Déborah DELGADO PUGLEY, Université Catholique de Louvain (UCL)

Année académique 2012-2013

DECLARATION DE DEONTOLOGIE

« Je déclare sur l'honneur que ce mémoire a été écrit de ma plume, sans avoir sollicité d'aide extérieure illicite, qu'il n'est pas la reprise d'un travail présenté dans une autre institution pour évaluation, et qu'il n'a jamais été publié, en tout ou en partie. Toutes les informations (idées, phrases, graphes, cartes, tableaux,...) empruntées ou faisant référence à des sources primaires ou secondaires sont référencées adéquatement selon la méthode universitaire en vigueur.

Je déclare avoir pris connaissance et adhérer au code de déontologie pour les étudiants en matière d'emprunts, de citations et d'exploitation de sources diverses et savoir que le plagiat constitue une faute grave. »

DEDICACE

Je dédie ce travail à

· La gloire du seigneur Jésus-Christ, pour ton amour, ta miséricorde, et pour ton esprit qui m'éclaire tous les jours de ma vie ;

· La sainte vierge Marie, pour ta protection et ta médiation ;

· Mon époux, Léon HOUNNOU, pour ton amour, ta confiance et ton soutien ;

· Mon père Eugène PADONOU et ma mère Albertine NOUATIN, pour vos éternels sacrifices pour le bonheur de vos enfants ;

· Mes frères et soeurs, pour votre soutien indéfectible et votre amour.

REMERCIEMENTS

A tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la réalisation de ce travail, j'exprime ma profonde gratitude à travers les présentes lignes. Mes remerciements vont en particulier :

§ Au Promoteur de mon mémoire, Professeur Phillipe LEBAILLY qui, malgré ses lourdes responsabilités professionnelles, a su m'accompagner dans la réalisation du présent travail ;

§ A mon lecteur, Déborah DELGADO, pour avoir lu et corrigé ce travail;

§ A monsieur Fabio BERTI, qui n'a ménagé aucun effort, pour la lecture et la correction de ce mémoire ;

§ A tous les enseignants et responsables à divers niveaux du Master complémentaire en Développement,Environnement et Sociétés pour leur implication effective et soutenue dans ma formation ;

§ A la SNV-Bénin, notamment à l'équipe du projet PROCOTONpour leur inestimable contribution à mes travaux empiriques;

§ A mon père Eugène PADONOU, pour son précieux soutien ;

§ A mes collègues de la promotion 2012-2013 du master complémentaire en Développement, Environnement et Sociétés, principalement à Gertrude, Aubin, Christophe, Félicien et Eric, pour la solidarité entretenue tout au long de ma formation ;

§ A Claude-Gervais ASSOGBA pour son soutien indéfectible ;

§ A mes parents, amis et conjoint pour le sacrifice et les privations consentis du fait de mon éloignement ;

§ A tous ceux qui m'ont soutenue de diverses manières, et qui n'ont pas été nommément cités, je vous dis un grand merci.

sommaire suivant











Moins de 5 interactions sociales par jour