WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Union européenne et Chypre: autopsie d'un succès inachevé


par Meriem JAMMALI
Université Paris IV Sorbonne - Master Enjeux, conflits, systèmes internatinaux à l'époque moderne et contemporaine 2006
  

précédent sommaire suivant

3. La Communauté européenne et l'auto proclamation de la RTCN

Suite à la proclamation de la RTCN (16 novembre 1983), toute la société internationale, mis à part la Turquie condamne cet acte. Des résolutions similaires à celle du Conseil de l'ONU ont été parallèlement adoptées par les institutions européennes. Dans une résolution du 17 novembre 1983, le Parlement européen a condamné l'action Chypriote turque et a appelé le Conseil des Ministres à prendre des mesures nécessaires pour que l'action soit sans suite151(*). Dans une déclaration du 16 novembre 1983, la Commission des Communautés européennes rejette la proclamation unilatérale d'indépendance et déclare le gouvernement de la république chypriote comme seul représentant légal reconnu par la Communauté européenne. Peu après la Commission ministérielle du 23 novembre 1983 dénonce la proclamation du pseudo Etat et appelle à sa révocation152(*).

Longtemps restée en marge de la « tragédie chypriote », l'Europe semble quand à elle condamnée à jouer les seconds rôles. Face aux efforts américains pour monopoliser la gestion du conflit (surtout dans le contexte de la guerre froide par le biais de l'OTAN), on voit mal comment la Communauté européenne pourrait revenir sur les devants de la scène dans cette région surtout quand Kissinger affirme que la Communauté européenne n'a pas de « numéro de téléphone ». Néanmoins, la candidature chypriote lui donne une nouvelle chance pour prendre sa revanche et tester sa politique étrangère et de sécurité commune153(*). Cette dernière mise à l'épreuve lors de la guerre d'Irak montre l'incapacité des pays européens à se coordonner en matière de politique étrangère face aux Etats-Unis. Il convient à ce stade de s'interroger sur les vrais intérêts communs entre l'Europe et Chypre surtout dans le cadre de son entrée dans l'UE.

* 151 Voir Annexe : Résolution du 17 novembre 1983.

* 152 The European Stand on The Cyprus Problem, Nicosia , Cyprus 2003, p. 206

* 153 Manuel des relations internationales, p. 148.

précédent sommaire suivant