WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude des causes et conséquences socio-économiques de l'expansion des bidonvilles dans l'aire métropolitaine de Port-au-Prince

( Télécharger le fichier original )
par Eliccel PAUL
CTPEA - DES 2002
  

précédent sommaire suivant

INTRODUCTION

0.1- Justification du thème de recherche

Pendant les dernières décennies, la plupart des grands centres urbains des Pays en développement ont connu une explosion démographique inquiétante. Les populations rurales sont séduites par les attraits des grandes villes qui ont enregistré un niveau élevé de développement économique, ce qui les motive à fuir la campagne pour aller gonfler les grandes villes en quête d'emploi et de mieux être.

De nombreux spécialistes du développement urbain comme HENRY Cisneros, font remarquer que l'afflux des gens vers la capitale a des conséquences désastreuses tant sur l'environnement économique, social que physique. Car les gens qui viennent s'y installer, loin de réaliser leurs rêves, connaissent de préférence une qualité de vie moins bonne que dans les zones rurales. Port-au-Prince souffre d'une concentration de plus en plus élevée de gens à faible revenu et qui font pression sur les services sociaux tels que les soins de santé, l'éducation, le transport urbain, l'énergie électrique, le téléphone, l'eau potable, le logement et le foncier.

La ville de Port-au-Prince offre, apparemment, une attraction découlant de son niveau plus élevé de développement économique et social. Cette disparité régionale débouche sur une migration intense des populations rurales vers Port-au-Prince, la ville primatiale du réseau urbain haïtien. C'est ainsi que la population urbaine de Port-au-Prince est passée de 120.000 habitants en 1950 à environ deux (2) millions en l'an 2000, (BERNADIN, 1995).

Cependant, les nouveaux migrants sont confrontés à bon nombre de problèmes les empêchant de vivre décemment. Etant donné qu'ils ne peuvent pas intégrer le marché de l'emploi à cause de l'étroitesse du marché d'une part et d'autre part leur faible niveau de qualification, ils se trouvent au chômage et dans l'impossibilité de se doter d'un logement décent, faute de moyens financiers. Dès lors, ils se dirigent vers les zones périphériques pour se créer leur propre bidonville composé des maisons de fortune privées d'infrastructures et du minimum en termes de normes de construction.

Par conséquent, la bidonvilisation de l'aire métropolitaine de Port-au-Prince est devenue de plus en plus inquiétante. Fort de ce constat, nous jugeons qu'il est utile de mener cette étude afin de déceler certaines causes engendrant la prolifération des bidonvilles dans l'aire métropolitaine de Port-au-Prince. Pour nous, attaquer ce phénomène crucial, consiste en tout premier lieu à effectuer des études spécifiques relatives aux différentes causes et conséquences dudit phénomène. Ainsi, pour apporter notre contribution, aussi modeste qu'elle puisse paraître, nous avons décidé de porter cette étude sur le quartier "La Saline" qui est une des grandes zones marginales de l'aire métropolitaine de Port-au-Prince. Donc, il est impératif aujourd'hui d'effectuer l'étude, non seulement parce qu'il est d'extrême nécessité de s'informer de la situation socio-économique de cette catégorie de gens, mais aussi, de proposer des éléments de solution permettant de pallier cette situation.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy