WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La réception et l'influence de la publicité


par Moustapha Gilbert DIEDHIOU
Université de Nice Sophia Antipolis - Licence 1 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Conclusion

Tout au long de cette étude nous nous sommes donc aperçus que la publicité est dotée d'une pluralité de modes de persuasion. En effet, de la réception à l'influence de la publicité tout un processus se met en place ; ce que J.N. KAPFERER a préféré appeler : les chemins de la persuasion. Tout message publicitaire est construit de telle sorte de pouvoir parcourir ce périple. C'est aussi l'exemple du procédé AIDA1 où repose aujourd'hui toute création publicitaire. Tout est fait pour accompagner l'individu dans les moindres recoins de sa vie d'une manière plus implicite qu'elle parait explicite. Ceci dit que la publicité à d'abord chercher à comprendre l'individu (ses faiblesses) au travers de la Psychologie et la Sociologie pour pouvoir être doté de telles capacités immesurables. Ainsi, dans ses règles de création de base, la publicité ne cherche qu'une seule et simple chose : stimuler les sens de l'individu a tel point qu'il ne puisse qu'adhérer à ses valeurs. L'apport de ces techniques publicitaires est bien réel et est expérimenté scientifiquement. Cet apport se distingue aussi bien chez les adultes que chez les enfants. Cependant, chez les enfants, ces techniques sont plus fructueuses car rappelons que leur structuration intrapsychique n'est pas encore bien adaptée à la résistance. Une telle compréhension a permis à bon nombre de pays dans le monde entier de mesurer les dangers et de mener des politiques qui concourent à interdire la publicité médiatisée destinée aux enfants.

Egalement, nous nous sommes aperçus que l'influence de la publicité a une plus grande portée socialement et culturellement. Avec la publicité, l'ère de l'universalisation des modes de vie s'implante plus facilement. Elle participe dans son caractère d'influence à la mondialisation des attitudes et des comportements. En quelques sortes cela fait l'hyper modernité de la publicité et accentue la flambée de multiples études et recherches psychologiques, sociologiques et même anthropologiques qui partagent les mêmes objectifs : ceux de connaître les mécanismes de réception et d'influence de la publicité chez l'individu. Si étymologiquement religion vient de « religéré » qui signifie relier, nous pouvons donc dire en extrapolant que la publicité est la religion moderne. Elle fabrique du lien social, du collectif. La publicité nous est bien commune que les idées que nous avons les uns et les autres. Tout cet état de faits est bien le fruit de sa quête au profit des organisations qui la poussent à son paroxysme.

1- Ce modèle a été formulé en 1898 par E. St. Elmo Lewis.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy