WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Rapport de stage en bactériologie clinique, infectiologie et hygiène hospitaliere aux cliniques universitaires Saint-Luc de l'université catholique de Louvain

( Télécharger le fichier original )
par John KIVUKUTO L. MUTENDELA
Université catholique de Louvain - FMC (Formation Médicale Continue) 2003
  

précédent sommaire

ANNEXES III.

Liste des agents pathogènes identifiés au cours de mon stage suivant les différents secteurs :

1. Secteur coprocultures :

- Bactéries : Shigella, Salmonella, Yersinia, Campylobacter, Clostridium difficile.

- Parasites : Ascaris, Anguillule, Oxyure, Kystes de Giardia et d'Amibes, OEuf de S.mansoni sur biopsie rectale.

2. Secteur Urinocultures et LCR:

- Bactéries : E. coli et autres entérobactéries d'infection urinaire, S. saprophiticus, Pseudomonas.

- S. pneumoniae dans le LCR.

3. Secteur ORL :

- Bactéries : S.aureus, S. pyogenes et autres Streptococoque beta-hémolytiques, S.pneumoniae, Moraxella catarrhalis, BGN non fermentants, H.influenzae, Légionella, Anaérobies...

- Mycoses : Candidas, Aspergillus.

- Crochets d'E. granulosus dans le crachat.

4. Secteur pus et dermatophytes :

- Agents infectieux divers, entre autres bactéries aérobies et anaérobies, capnophiles, Corynébacterium JK, levures, moisissures.

5. Secteur ORL :

- Germes variables suivant les sites de prélèvement.

6. Secteur Hémocultures, Cathéters et frottis génitaux :

- Germes  de septicémies variables suivant les portes d'entrée.

- Germes d'infection de cathéters : Staphylocoques, levures, BGN.

- Frottis vaginaux : S. agalactiae, Uréaplasma, Gardnerella vaginalis, Candidas,

- N. gonorrheae recherché mais non identifié au cours de mon stage.

ANNEXE IV. PERSPECTIVE DE MISE EN APPLICATION DES ACQUIS A BUKAVU :

Situation actuelle sommaire

Projections

Evaluation

1

Commission Pharmacie (CP)

Par la Direction :

- Créer un Comité d'hygiène hospitalière,

- Promouvoir le dialogue entre intervenants.

- Nomination des cliniciens consultants internes au Labo.

- Créer une sous commission de Gestion d'anti-infectieux dans la CP

- Rapports de réunion des commissions 1x/ mois.

- De progrès et difficultés dans la collaboration.

2

Intervenants directs :

- Le technologue de Labo de Bactériologie.

- L'Ass. en Biologie Clinique polyva.

- Le Médecin de Maladies infectieuses.

Fiche commune de demande d'analyses de laboratoire.

Cas d'antibiothérapie empirique non justifiée

KT centraux très rares.

- Accroître les possibilités d'analyse

bactériologique( identification d'anaérobie, de capnophiles, de Cryptosporidium et I. belli...), Coloration à l'auramine, Méc. de résistance élémentaires, examen KTp infectés, test Uréase...

- Concevoir une fiche de demande d'analyses bactériologiques.

- Recyclage interne des TL aux ensemencements urgents.

- Affecter un 2è TL en Microbiologie.

- Collection et conservation des souches pour vérification et validation.

- Collecte de données épidémiologiques (archive informatique) en vue de publications...Voir aussi rapport de `Théophile MITIMA'.

- Nombre journalier d'analyses bactériologiques,

- Rapport d'activités de service du service de Labo.

- Communication aux cliniciens de nouvelles possibilités d'analyses microbiologiques.

- Antibiothérapies empiriques vs Antibiothérapies documentées.

3

Activités d'Hygiène hospitalière confondue avec les soins infirmiers.

Pas de stérilisation centrale.

Pas d'incinérateur fonctionnel.

Haute incidence d'infections du site opératoire.

- Autonomie de l'hygiène hospitalière (1 /4 de temps de travail d'un médecin+ Infirmier référant en HH formé temps plein).

- Etat de lieu en HH suivant un canevas de PED.

- Promouvoir l'hygiène des mains et introduction de la solution hydro-alcoolique (alcool isopropylique 70° siliconé).

- Surveillance des infections du site opératoire (Chirurgie et Gynéco-obstétrique).

- Stérilisation Centrale (à long terme)

- Améliorer les procédures d'élimination de déchets,

Rédaction de procédures (antibioprophylaxie, stérilisation, choix d'antiseptiques localement...)

- Séminaire sur l'observance de l'hygiène des mains.

- Quantifier les déchets de l'HGRB

- Incidence des infections du site opératoire,

- Evaluation des objectifs définis par le CHH au début de chaque année.

- Observance de l'hygiène de mains

- Quantifier la consommation de la solution hydro-alcoolique.

- Contrôle de cycles de

stérilisation.

4

- Retard dans la transmission des résultats de laboratoire.

- Archives papiers.

- Améliorer l'intra-phone,

- Envisager à long terme un réseau informatique interne entre le Labo et les Unités des soins.

 

5.

Unité de Maladies infectieuses de 24 lits + un pavillon fermé pour les épidémies.

Pas de procédures internes écrites d'antibiothérapies (`Guidelines').

- Créer une banque de données de Maladies

infectieuses documentées par la biologie(voir supra),

- Rédaction des précautions générales et additionnelles face aux infections courantes.

- Formation des soignants sur certaines infections courantes.

- Banque de données sur la consommation

d'anti- infectieux.

- Relevés mensuels des cas.

- Nombre de Tour de salles médicaux, de consultations et d'avis inter-services.

- Nombre de séminaires internes.

- Rédaction de `guidelines' d'utilisation rationnelle d'anti-infectieux.

6

Profil idéal des Intervenants

- Un DES ou DIU en HH ( minimum : 6

semaines au Maroc) et un référant en HH (idem).

- Un Biologiste polyvalent : 4 à 5 ans .

- Un DES en Maladies infectieuses et tropicales : 1 à 3 ans (Dakar, Anvers,...)

- Une formation complémentaire en Epidémiologie et traitement quantitatif de données (6 à 12 mois) : discutable.

- Un informaticien appliqué.

- Un technicien de maintenance.

- Des Techniciens de laboratoire formés.

- Programmation de formation et identification de ressources humaines locales.

- Dénombrement des heures supplémentaires de travail ou ne relevant pas de ce cadre, et devant être payées.

7

Partenariat

- Pour l'identification complémentaire des certaines souches bactériennes dans les Labo de référence à l'étranger.

- Expertise sur l'état actuel du labo de microbiologie§HH et orientation de grands projets d'avenir dans le diagnostic de Maladies infectieuses § tropicales et en HH .

- Supervision ponctuelle.

- Rapports

Fait à Bruxelles, le 31 mai 2004.

Kivukuto L. MUTENDELA (John).

précédent sommaire











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.