WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Paysages et systèmes agraires


par Jean Pierre MAHORO
Universite National du Rwanda  - Licence en Geographie  2007
  

sommaire suivant

FACULTE DES SCIENCES

DEPARTEMENT DE GEOGRAPHIE

OPTION : GEOGRAPHIE PHYSIQUE ET HUMAINE

PAYSAGES ET SYSTEMES AGRAIRES DANS

LES ZONES PERIURBAINES DE LA VILLE DE

GIKONGORO

Mémoire présenté en vue de l'obtention

du grade de Licencié en Géographie

C

Bachelor's of Science in Geography)

Par MAHORO Jean Pierre

Directeur:

Monsieur MUSANGWA Sigfried.

Huye, Mars 2007

I
DEDICACE
A ma chère épouse Sylvie MUKAREMERA ;

A ma chère regrettée mère
A nos chers parents ;

A nos enfants :
DUSHIME MAHORO Divine
TUYISHIME MAHORO Divin
A nos frères et soeurs ;
A tous nos amis ;
Ce mémoire est dédié.

II

REMERCIEMENTS

Le présent travail est le résultat de plusieurs volontés, sans lesquelles il ne serait pas disponible aujourd'hui. Nos remerciements s'adressent en premier lieu au Gouvernement Rwandais pour avoir financé nos études au sein de l'UNR.

Je souhaite tout d'abord exprimer à Mr MUSANGWA Sigfried toute ma reconnaissance et ma gratitude pour la confiance qu'il m'a accordée en acceptant de diriger ce mémoire malgré ses multiples obligations. Nous gardons bonne mémoire des compétences, des qualités humaines et scientifiques qu'il a prodiguée tout au long de ce travail.Nous remercions aussi tout le corps professoral de l'Université nationale du Rwanda, plus particulièrement aux professeurs du Département de Géographie pour leur encadrement scientifique durant nos études.

Je témoigne plus particulièrement toute mon affection à Madame Sylvie MUKAREMERA, à qui je ne remercierais jamais assez, pour ses encouragements, sa patience et ses sacrifices durant notre formation à l'UNR et surtout lors de la réalisation de ce travail. Elle a transpiré régulièrement avec moi et elle a toujours été là dans les bons et les mauvais moments.

Nous tenons à dire merci à toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont contribué à notre formation et à l'aboutissement de ce mémoire, avec une mention particulière aux familles de MBANDA Jean Bosco et KAREMERA James.

Ma reconnaissance va aussi à l'ensemble de mes collègues du Campus qui ont su m'apporter leur aide et leurs conseils. Je tiens à remercier tout particulièrement Monsieur MUVUNYI Philibert et MUHUMUZA Protogène qui ont su me supporter dans les moments difficiles.

Et enfin, nous exprimons notre profonde reconnaissance à tous les agriculteurs et aux autres personnes consultées lors de notre enquête, pour leur accueil chaleureux et la patience au cours des entretiens. Nous n'oublions pas toute l'équipe du projet GTZ/SASS pour son attention vis-à-vis de notre travail.

III

TABLE DE MATIERE

DEDICACE I

REMERCIEMENTS II

TABLE DE MATIERE III

SIGLES ET ABRÉVIATIONS VI

LISTE DES TABLEAUX VII

LISTE DES PHOTOS IX

SOMMAIRE X

ABSTRACT XI

0. INTRODUCTION GENERALE - 1 -

0.1. PROBLEMATIQUE - 1 -

0.2. CHOIX ET INTERET DU SUJET - 2 -

0.3. LES OBJECTIFS DU TRAVAIL - 3 -

0.4. LES HYPOTHESES DE TRAVAIL - 3 -

0.5. LA METHODOLOGIE DE RECHERCHE - 3 -

0.5.1. Recherche documentaire - 3 -

0.5.2. Observation du paysage - 4 -

0.5.2.2. Enquête sur terrain - 4 -

0.5.2.3. Taille de l'échantillon - 4 -

0.6. LES DIFFICULTES RENCONTREES - 6 -

0.7. SUBDIVISION DU TRAVAIL - 6 -

CHAPITRE I. PRESENTATION GENERALE - 7 -

.I.1. LA DESCRIPTION DU MILIEU PHYSIQUE - 9 -

I.1.1. Les formes topographiques du milieu - 9 -

I.1.2. Hydrographie - 10 -

I.1.3. Les conditions climatiques - 11 -

I.1.3.1 Les précipitations - 11 -

I.1.3.2 Les températures - 13 -

I.1.5. Les sols très acides - 15 -

I.2. LES CONDITIONS SOCIO-ECONOMIQUES - 16 -

I.2.1. La répartition de la population par sexe. - 16 -

I.2.2. La taille des ménages - 17 -

I.2.2. La population selon les groupes d'age. - 18 -

I.2.3. La population périurbaine et les activités économiques - 19 -

I.2.4. Une population majoritairement agricole - 19 -

CHAPITRE.II. LES SYSTEMES AGRAIRES DES PAYSAGES PERIURBAINS DE LA

VILLE DE GIKONGORO - 22 -

II.1. LES SYSTÈMES SOCIAUX PRODUCTIFS - 24 -

II.1.1. L'organisation familiale face aux activités agricoles - 24 -

II.1.2. Les modes d'acquisition des terres - 28 -

II.1.2.1. L'acquisition par héritage - 29 -

II.1.1.2.2. L'acquisition des terres par achat - 30 -

II.1.2.3. Les autres modes d'acquisition des terres - 31 -

II.1.2. La diminution des surfaces agricoles - 32 -

II.2. LES SYSTEMES DE PRODUCTION AGRICOLE - 34 -

II.2.1. Le mode d'utilisation des sols - 34 -

II.2.2. Le système d'association des cultures - 35 -

II.2.2.1. La maximisation du rendement agricole - 38 -

II.2.2.2. L'autosuffisance alimentaire - 38 -

II.2.2.3. La protection du sol - 39 -

II.2.2.4. La diminution des risques - 39 -

II.2.3. Le calendrier agricole - 39 -

II.2.3.1. La culture des haricots de la première saison - 40 -

II.2.3.2. La culture de sorgho de la deuxième saison - 42 -

II.2.3.3. Les cultures de la troisième saison - 42 -

II.2.4. Les cultures de rente - 43 -

II.2.5. Les outils agricoles - 44 -

II.2.6. Les techniques culturales - 46 -

II.2.6.1. La préparation du sol - 46 -

II.2.6.2. L'organisation des parcelles agricoles - 47 -

II.2.7. Les espaces non cultivés - 48 -

II.2.7.1. 1. Les boisements - 48 -

II.2.7.2. La jachère - 50 -

II.3. L'HABITAT PERIURBAIN DE LA VILLE DE GIKONGORO - 51 -

II.3.1. Les caractéristiques de l'habitat - 51 -

II.3.2. La répartition de l'habitat - 54 -

II.3.2. 2. L'habitat groupé - 54 -

II.3.3. Les problèmes de l'habitat - 55 -

CHAPITRE III : ASPECTS DE L'EVOLUTION DES SYSTÈMES AGRAIRES - 57 -

III.1. LA PROTECTION CONTRE L'EROSION DES TERRAINS AGRICOLES - 57 -

III.1.1. Les fossés antiérosifs - 58 -

III.1.2. L'aménagement du sol en terrasse - 59 -

III.2. LES METHODES DE RENOUVELLEMENT DE LA FERTILITE DU SOL - 62 -

- - - - - - - - - - - - - - -

I

II.2. 1. La fertilisation organique

 

- 63

II.2. 2. Les autres amendements utilisés dans la fertilisation du sol

- 64

III.3 L'INTEGRATION DE L'ELEVAGE DANS L'AGRICULTURE

- 64

III.3.1. L'association de l'agriculture et de l'élevage

- 65

III.3.2. L'évolution vers l'élevage en stabulation

- 66

III.4 LES INFRASTRUCTURES

- 68

III.4.1 Les infrastructures sanitaires

- 68

III.4.2. Les infrastructures scolaires

- 69

III.4.3. Les infrastructures routières

- 70

III.5. LE CENTRE VILLE FACE A L'AGRICULTURE PERIURBAINE

- 71

III.5.1. L'approvisionnement du centre urbain en produits agricoles

- 71

III.5.2. L'agriculture et le revenu de la population périurbaine

- 73

III.5.3. Les investissements agricoles

- 74

CONCLUSION GENERALE ET RECOMMANDATIONS

- 76

BIBLIOGRAPHIE

- 78

ANNEXE

 

VI

SIGLES ET ABRÉVIATIONS

CFJ : Centre de Formation des Jeunes

FAO : Food and Agriculture Organisation

FFW : Food For Work

FRW : Francs rwandais

FS : Faculté des Sciences

GTZ/SASS : Deutsche Gesellschaft fur Technische Zusamenarbeit Sécurité

Alimentaire et Stabilité Structurelle.

MINAGRI : Ministère de l'Agriculture et de l'Elevage

MINITRACO : Ministère des Transports et Communication.

MINITRAPE : Ministère des Travaux Publics et de l'Energie

NPK : Azote, Phosphore, Potassium.

ONG : Organisation Non Gouvernementale

PDC : Plan de Développement Communautaire

PH : Potentiel d'Hydrogène

Pmm : Précipitations

PNIMT : Programme National d'Investissement à Moyen Terme

ISAR. : Institut des Sciences Agronomiques du Rwanda

IRST : Institut de Recherche Scientifique et Technologique

UNR : Université Nationale du Rwanda

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1. Le régime pluviométrique à Gikongoro (de 1985-2003, alt.1910m ;

2028'S ; 29034'E) - 11 -

Tableau 2. La variation mensuelle des températures à Gikongoro (de 1985-2003) - 13 -

Tableau 3. La répartition de la population selon le secteur et le sexe en 2003 - 16 -

Tableau 4: La répartition de la population par ménage - 17 -

Tableau 5. L'état d'occupation de la population périurbaine âgée de plus de 15ans - 19 -

Tableau 6. La répartition de la population périurbaine par secteurs d'activité - 20 -

Tableau 7: La main d'oeuvre utilisée dans les exploitations périurbaines de la Ville de

Gikongoro - 25 -

Tableau 8: Le temps de travail consacré aux différentes activités par sexe et pat jour - 26 -

Tableau 9. Les modes d'acquisition des terres agricoles dans la Ville de Gikongoro. - 28 -

Tableau 10. La proportion des familles qui exploitent l'héritage de la femme - 30 -

Tableau 11: Les superficies des exploitations agricoles périurbaines de la Ville de

Gikongoro. - 32 -
Tableau 12. Les principales cultures associées dans les exploitations périurbaines de la

ville de Gikongoro - 36 -

Tableau 13. Les raisons de l'association des cultures - 37 -

Tableau 14. Les saisons culturales rwandaises - 39 -

Tableau 15 : Les variétés de culture de haricot pratiquées. - 41 -

Tableau 16. La situation des marais dans la Ville de Gikongoro - 43 -

Tableau 17. Le nombre de caféiers par secteur - 43 -

Tableau 18. L'outillage utilisé dans l'agriculture périurbaine de la ville de Gikongoro - 45 -

Tableau 19. L'état des boisements dans la Ville de Gikongoro - 49 -

Tableau 20: Les exploitants qui pratiquent le système de jachère - 50 -

Tableau 21: Les matériaux de construction des maisons - 52 -

Tableau 22: Le taux d'utilisation des techniques de protection du sol dans des zones périurbaines de la ville de Gikongoro - 57 -
Tableau 23. La superficie aménagée en terrasses radicales dans les secteurs de la Ville

de Gikongoro - 59 -

Tableau 24: Les modes de fertilisation du sol périurbain de la ville de Gikongoro - 63 -

Tableau 25. La distribution du cheptel dans les secteurs de la Ville de Gikongoro - 65 -

Tableau 26: L'état des sources d'eau par secteur - 69 -

Tableau 27 : Les infrastructures scolaires dans la Ville de Gikongoro - 70 -

LISTE DES FIGURES

Figure 1. La localisation de la Ville de Gikongoro dans l'ancienne Province de

Gikongoro. - 7 -

Figure 2: Localisation de la ville de Gikongoro dans le District de Nyamagabe - 8 -

Figure 3 : Le réseau hydrographique de la Ville de Gikongoro - 10 -

Figure 5. Le diagramme pluviométrique de la ville de Gikongoro (de 1985-

2003 ; alt.1910m ; 2028'S ; 29034'E) - 12 -

Figure 6. Le diagramme ombrothermique de Gikongoro (de 1985-2003) - 14 -

Figure 7 : La population de la ville de Gikongoro - 17 -

Figure 8. La structure démographique de la ville de Gikongoro en 2003 - 18 -

Figure 9 : La population de la Ville de Gikongoro et les secteurs d'activités - 20 -

Figure 10 : La combinaison des éléments constitutifs d'un système agraire - 23 -

Figure 11 : La main d'oeuvre utilisée dans les exploitations périurbaines de la

Ville de Gikongoro - 25 -
Figure 12. Le temps de travail consacré aux différentes activités par sexe et

pat jour - 27 -
Figure 13 : Les modes d'acquisition des terres agricoles dans la Ville de

Gikongoro. - 29 -

Figure 14 : La proportion des familles qui exploitent l'héritage de la femme - 30 -

Figure 15 : Les superficies des exploitations agricoles périurbaines de la Ville

de Gikongoro. - 32 -

Figure 16 : La pression démographique face à la production agricole - 33 -

Figure 17 : Les différentes raisons d'association des cultures - 38 -

Figure 18 : Les variétés de culture de haricot pratiquées. - 41 -

Figure 19 : L'outillage utilisé dans l'agriculture périurbaine de la ville de

Gikongoro. - 45 -

Figure 20 : Les exploitants qui pratiquent le système de jachère - 50 -

Figure 21 : Les matériaux de construction des maisons - 53 -

Figure 22 : Le taux d'utilisation des techniques de protection du sol dans des

zones périurbaines de la ville de Gikongoro. - 58 -
Figure 23 : Les modes de fertilisation du sol périurbaine de la ville de

Gikongoro - 63 -

IX

LISTE DES PHOTOS

 

Photo 1 : Une exploitation dominée par le bananier

- 35 -

Photo 2 : La culture de banane associée aux haricots

- 36 -

Photo 3 : Les variétés de culture de haricot

- 40 -

Photo 4 : Le café en culture pure et en association à d'autres cultures

- 44 -

Photo 5. Les parcelles délimitées par des barrières des pennisetum

- 48 -

Photo 6: Une habitation composée de deux maisons différemment construites

- 52 -

Photo 7 : Une maison d'habitation couverte de paille

- 53 -

Photo 8 : L'habitat groupé (Umudugudu)

- 55 -

Photo 9 : Les parcelles agricoles protégées par des fossés antiérosifs

- 58 -

Photo 10 ; Les terrasses radicales exploitées et plantées de haricot

- 60 -

Photo 11 : Les surfaces attaquées par l'érosion dans le secteur de Gikongoro

- 61 -

Photo 12 : Une parcelle agricole menacée par l'érosion

- 62 -

Photo 13 :L'étable d'un éleveur pratiquant l'élevage en stabulation dans le

 

secteur Gikongoro. - 67 -

Photo 14 : Une parcelle de pennisetum - 67 -

SOMMAIRE

Ce mémoire présente les résultats de l'étude descriptive des paysages et systèmes agraires réalisés dans des zones périurbaines du Centre Ville de Gikongoro dont l'objet principal est de comprendre les dynamiques agricoles caractérisant le paysage des dites zones. « Avant de parler de progrès ou de développement en milieu agricole, il faut être conscient de la complexité des caractéristiques, des contraintes et des effets rencontrés et provoqués par les activités agricoles » (DUPRIEZ H, 1983).

Vu le niveau d'accroissement de la population et la variation des temps climatiques, qui sont les principaux facteurs auxquels les agriculteurs font face, nous avons jugé indispensable de mener une étude orientée dans ce secteur qui occupe plus de 90% de la population rwandaise, pour voir si réellement les systèmes agraires appliqués sont adaptés à ces différents facteurs déterminant le développement de l'agriculture.

L'observation du paysage agricole périurbain de la Ville de Gikongoro, renforcée par une analyse des données récoltées sur terrain, nous a permis de dévoiler les caractéristiques principales de ce milieu agricole qui est dominé par une agriculture de subsistance. C'est en étudiant ces différents systèmes d'organisation, d'occupation et d'exploitation du sol qu'on a pu découvrir une diversité de choix, d'adaptation ainsi que des contraintes rencontrées dans la mise en valeur de cet espace agricole périurbain de la Ville de Gikongoro ce qui a permis de dégager les priorités stratégiques de réduction de la pauvreté et de la faim qui affectent aujourd'hui la vie d'une grande partie de la population oeuvrant dans ce secteur agricole.

XI

sommaire suivant