WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La grande zone arabe de libre échange "GAFTA"

( Télécharger le fichier original )
par Laà»la MKIMER
Université Sud Toulon Var - Master 1 Economie 2008
  

sommaire suivant

INTRODUCTION

Dés 1950, Viner a montré que la mise en place d'une Zone de Libre Echange était susceptible d'augmenter le bien être des pays qui l'intègrent. Aujourd'hui, l'économie mondiale vit une double intégration : globale et régionale ayant un objectif commun la libéralisation des échanges.

En effet , le régionalisme est en plein expansion vue qu'un peu partout dans le monde des accords d'intégration régionale se sont multipliés et des expériences plus ou moins réussies ont été tentées , des accords qui peuvent être Nord-Nord , Nord-Sud ou Sud-Sud qui conduisent à des avantages différenciés plus ou moins importants .

Pour leur part, les pays du Sud de méditerranée ont essayé de suivre ce mouvement universel irréversible, alors ils se sont engagés dans un processus d'intégration régionale dans le cadre de la Grande Zone Arabe de Libre Echange « GZALE » institué en vertu de la convention du Caire 19.02.1997.

Alors, en quoi la GZALE est- elle différente des autres expériences arabes précédentes ? Et quels sont ces principes de base et ces objectifs ?

L'accord d'Agadir est-il un accord complémentaire et quels objectifs cible t-il ? Comment peut-on évaluer les échanges commerciaux intra-GZALE ?

Quels sont les obstacles pour l'instauration d'une Zone Arabe de Libre Echange ? Et quelles recommandations peut-on porter à cette intégration ?

Afin de répondre à ces questions et dans l'objectif d'analyser cette intégration Sud-Sud et de tenter de mesurer son impact, la recherche sera autour de trois points :

La première partie sera consacrée à une analyse approfondie des échanges qui permettra de mettre en évidence les atouts et les contraintes de l'intégration entre les pays de Sud de méditerranée.

Dans une deuxième partie, l'accent sera mis sur les analyses et les études ayant traité de l'intégration régionale en général spécialement l'analyse de Viner.

Enfin, la troisième partie sera une évaluation de la GZALE et une conclusion de l'impact de cette intégration sur chaque pays membres, afin d'apercevoir le degré de réussite de l'accord en question et de déceler les obstacles entravant sa mise en place.

Partie 1

L'INTEGRATION REGIONALE DANS LA

ZONE ARABE

DES PREMIERS ACCORDS A LA MISE EN PLACE DE

LA GRANDE ZONE ARABE DE

LIBRE-ECHANGE

L'intégration régionale dans la zone arabe: des premiers accords à la mise en
place de la grande zone arabe de libre-échange

Les premiers pas vers une intégration économique entre les pays arabes remontent à 1950. Le Traité sur le transit Commercial (1953) a été le premier accord visant à faciliter les échanges commerciaux par la mise en place de tarifs préférentiels sur des produits agricoles et industriels. Quatre ans plus tard, soit en 1957, a été signé la convention de l'union économique au Caire entre les pays arabes prévoyant la liberté de circulation des personnes et des capitaux à l'addition d'une union douanière. Cependant, face aux difficultés liées à la différence des orientations politiques et des dimensions démographiques et économiques entre les pays membres, ces derniers se sont contentés de créer le Marché Commun Arabe en 1964, prévoyant l'instauration d'une Zone Arabe de Libre Echange et une Union Douanière afin d'aboutir à une Zone de Libre Echange.

Que ce soit au Maghreb ou au Machrek, dans le domaine agricole, industriel ou financier, le niveau de l'intégration régionale demeure modeste par rapport aux attentes, Malgré les efforts des institutions communautaires de la Ligue Arabe.

Expériences d'intégration régionales arabes

Date

Lieu

Représentation

Résultats

7Septembre 1953

Le Caire

Ligue Arabe (*)

Traité sur le transit commercial

3 Juin 1957

Le Caire

Ligue Arabe

Union Economique

13 Août 1964

Le Caire

Ligue Arabe

Marché Commun Arabe

Janvier 1964

Tunis

Ministre de l'économie

du Maghreb

Comité Permanent Consultatif du Maghreb

27 Février 1981

Tunis

Ligue Arabe

Accord de facilitation et du développement des échanges commerciaux

25 Mai 1981

Doha

Ministre de l'économie

du Golf

Conseil de coopération des Etats Arabes du Golf

17 Février 1989

Marrakech

Chefs d'Etats

Maghrébins

Union du Maghreb Arabe

Source : Tableau établi par le CETIMA

(*) : La Ligue a été créée au Caire le 22 mars 1945 par les délégués de sept pays arabes : Irak, Egypte, Syrie, Yémen, Arabie Saoudite, Jordanie et le Liban, pendant que plusieurs pays arabes étaient colonisés, alors cet assemblée est telle une renaissance d'un monde arabe. Aujourd'hui la Ligue arabe groupe tous les Etats arabes indépendants situés de l'Atlantique au Golf.

sommaire suivant