WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'entrepreneuriat féminin,une stratégie alternative de lutte contre la pauvreté, cas des couturières du quartier Lumumba en commune de Bagira.

( Télécharger le fichier original )
par Faida Wathaut BITANGALO
Institut supérieur de management - Gradué 2010
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

EPIGRAPHE

La pauvreté des femmes ne requiert pas la mise en place d'une protection sociale ni des salaires au- dessus du seuil de pauvreté, mais des projets sociaux mis en oeuvre par elles -mêmes.

Les droits de la citoyenneté des femmes pauvres n'excluent pas la philanthropie et l''organisation d'oeuvres charitables requalifiées de bénévolat et de solidarité communautaire.

Ainsi, les femmes sont la finalité des stratégies de lutte contre la pauvreté, mais elles font partie de la stratégie elle-même.

Francine MEST RUM, Mondialisation et pauvreté.

De l'utilité de la pauvreté dans le nouvel ordre mondial, L'Harmattan, Paris, 2002 pp 188-189

IN MEMORIAM

Si la mort était une personne, nous mènerions une lutte sans relâche pour l'anéantir ainsi l'empêcher d'emporter ceux qui nous sont chers. Malgré nous, elle est une force invisible et irrésistible qui atteint et frappe jeune et vieux, juste et injuste.

Elle ne requiert la vie de personne, c'est donc une force qui nous dépasse. Un passage obligé pour tous ceux qui respirent.

A notre feu le Directeur de l'ICCN Papa Wathaut MIYA WABUBINDJA WAUNGANDJA Alexandre, que le destin divin a arraché à notre affection et que nous portions comme trésor dans nos coeurs. Notre désir ardent de vouloir vous garder longtemps parmi nous fut déjoué par le dessein de la providence.

Comme un père, vous nous entouriez d'une grande affection et d'un soutien inébranlable. Nous vous promettions une brillante réussite en guise de récompense. Mais hélas ! Vous n'avez pas attendu vivre tout ceci avec nous.

Nous n'oublions pas feu beau-frère ELUMBE MBALE Jean, piètre figure, qui nous avait quitté sans goutter la succulence de cette oeuvre pourtant fruit de ses investissements.

Nous ne saurions cependant passer sous silence ces moments de réjouissance dont vous avez été des véritables artisans.

Qu'il vous plaise du fond de notre coeur de recevoir ici nos panégyriques posthumes et d'éloges de votre sollicitude.

La mort reste certes une fatalité que nul recours ne peut fléchir.

Que la terre de nos ancêtres vous soit douce et légère !

BITANGALO FAIDA Wathaut

DEDICACE

La simplicité et l'humilité sont deux qualités humaines qui attirent la sympathie car elles sont l'expression de la réalité.

Une fierté exceptionnelle à notre mari MUKYOKU KANGANDJO (Coach) qui en dépit de la charge familiale, s'est dépensé sans compter pour notre devenir n'en déplaise la conjoncture et les aléas de la vie. Jour et nuit, à la lutte pour la réussite avec une patience, diplomatie et persévérance extraordinaire pour qu'un monument soit débout dans notre famille.

De suite en pensant à CHIFUNDERA KUSAMBA, MBALE LUBUCHIBWA, Lydie KAGOWHA, Béatrice RENZAHO et Christine BIKYEKYE N'ECHUMBE tous compétitifs sachant capitaliser les opportunités de la vie pour le bien être familial.

Vous nous avez appris pour qu'un jour devant l'obstacle nous puissions nous retrouver.

Grâce à ces ambitions, il nous est possible de forger notre propre destin car c'est par l'éducation qu'une société, se perpétue dans son être. Votre éducation a imprégné notre être et nous gardons une reconnaissance sans commune mesure.

Nous pensons également au fruit de nos entrailles : A nos chers aimables enfants : Christine MBALE Christa, Lydie MBALE Lydia, MBALE WATHAUT Charles, Beatrice MBALE Béa, LUBUCHIBWA MBALE Japhet, BILEBYAOMBE MBALE Jean, IBIBYO MBALE Nathaniel.

Notons qu'ensemble sous les yeux ouverts toute la nuit à la recherche et menons sans répit une bataille commune contre les barrières de l'ignorance. Cet exercice continuel de solidarité a aidé à soulever le voile du devenir familiale

A tous les nôtres, nous dédions ce modeste travail, fruit de tant de sacrifice, de privation et de persévérance

BITANGALO FAIDA Wathaut

sommaire suivant