WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Audit bancaire. Cas du Maroc

( Télécharger le fichier original )
par Oussama Charifi
Université d'économie Oujda - bac+5 2005
  

sommaire suivant

Chapitre 1 : contrôle interne, attribution et rôle de l'audit interne au sein du CPM :

Section 1 : Audit interne au sein du CPM :

Le contrôle interne consiste en un ensemble de dispositif conçus et mis en oeuvre, par les instances compétentes, en d'assurer en permanence, notamment :

La vérification des opérations et des procédures interne ;

La mesure, la maîtrise et la surveillance de risques ;

La fiabilité des conditions de collecte, de traitement, de diffusion et de conservation des données comptables et financières ;

L'efficacité des canaux de la circulation interne de la documentation et de l'information ainsi que de leur diffusion auprès des tiers.

De ce fait, le contrôle interne n'est pas une fonction mais un processus composé de moyen et de méthodes (organisation, procédure, gestion de risque...etc.) applicable à toutes les activités et à l'ensemble des organismes du CPM et de leurs filiales, visant à donner aux gestionnaires une assurance raisonnable quant à la réalisation des objectifs et à la maîtrise des risques.

Au sein du CPM le dispositif de contrôle interne est structuré autour des axes suivant :

I) Caractéristique de l'audit interne :

Des règles de gestion dont la maîtrise incombe aux opérationnels ;

Trois niveaux de contrôle, Autocontrôles (opérationnels et hiérarchiques), audit interne et inspection générale.

a)L'autocontrôle :

Il s'agit du contrôle permanent ou de premier niveau comportent un ensemble de mesure de sécurité intégrées au traitement des opérations et qui concernent :

L'autocontrôle effectués par les opérationnels (voir net)

Les contrôle hiérarchique ont pour objectifs principale la détection des erreurs non déceler par les opérationnels (au niveau des autocontrôles) et d'apprécier l'efficacité des mesures de sécurité intégrées au traitement des opérations.

b) Les audits internes :

les audits internes (BCP, BPR et Filiales) ont pour principale mission d'intervenir dans les entités relevant des anomalies dans le but d'aider les organismes du CPM et leur filiale à atteindre leurs objectifs en évaluant le processus de management des risques, de contrôle et de gouvernance et en faisant des recommandations pour renforcer leur efficacité.

c)L'inspection générale : (voir annexe)

L'inspection générale du PCM a la vocation d'intervenir dans tous les organismes du CPM et leurs filiales. Elle anime les différents niveaux de contrôle et assure la surveillance globale des risques à travers ses missions et l'exploitation des reportings des audits internes (BCP, BPR et Filiales).

sommaire suivant