WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Mise en place d'une application partagée en réseau pour l'enregistrement des enfants à  l'état-civil. Cas de la ville de Kinshasa/ RDC

( Télécharger le fichier original )
par Blaise KABAMBU
Ecole supérieure des métiers d' informatique et de commerce  - Graduat en administration réseau  2011
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

- 1 -

Introduction générale

Présentation du sujet

Gérer c'est prévoir dit-on. Fort de cette conviction, l'Etat de la République Démocratique du Congo (RDC) a décidé depuis 1885, d'organiser le service de l'état - civil ; à qui il assigna la mission de s'occuper des mutations qui interviennent dans la vie d'une personne (naissance, mariage, décès, changement des noms, etc.). Ce service permettrait entre autre, à l'Etat congolais en général et à chaque province en particulier, de maitriser la population effective de sa juridiction.

Cependant, plus la population congolaise augmente, plus la töche devient hardie pour l'état - civil. Surtout par ce que la gestion de l'enregistrement s'effectue manuellement. Disons-le, selon l'ONG SOS - enfants, la République Démocratique du Congo (RDC) est le seul pays au monde qui ne connait pas sa population effective. La ville province de Kinshasa, le champ de notre étude, n'est pas épargnée par ce constat. Le manque de la maitrise de la population effective a beaucoup de conséquences pour un [tat en pleine décentralisation.

Non loin de cet amer constat existe l'informatique. Définie comme science de traitement automatique de l'information, l'informatique et les nouvelles technologies ne peuvent échapper à aucune gestion qui se veut rentable et promotrice. Actuellement, la tendance va dans la centralisation des informations grâce aux réseaux informatiques.

Face à cette réalité, il est grand temps d'aborder la gestion de l'enregistrement des enfants à l'Etat - civil sous l'approche base de données. [n effet, les informations organisées autour d'un réseau informatique, va donner une vision globale de la population Kinoise ainsi que de son évolution.

Par sa définition, une base de données est un ensemble de données structurées, non redondantes, reliées entre elles et stockées dans des supports adressables accessibles par ordinateur.

Conscient de cette lourde töche (celle d'informatiser ce système d'information) dont nous nous sommes donnée, nous avons formulé notre sujet de recherche comme suite : a Mise en place d'une application partagée en réseau pour l'enregistrement des enfants à l'état - civil » cas de la ville province de Kinshasa.

Problématique

Depuis les événements de guerre de jalousie et des guerres fratricides qui sévissent la RDC et la région des grands lacs(1998) ; la République Démocratique du Congo a vu ses fils et filles fuir son territoire pour se refugier dans des pays voisins. Parallèlement à cette fuite, beaucoup d'étrangers décident d'élire domicile en RDC pour les mêmes causes. Au

même moment, Il ya diminution et accroissement de la population de la RDC.

Du résultat de ces mouvements, beaucoup de congolais décident de rester dans ces pays de fuite jusqu'à la pacification de leurs régions d'origine. De même, beaucoup d'étrangers décident de rester en RDC pour les mêmes raisons.

Un autre motif de l'accroissement de la population congolaise est son hospitalité et le climat d'affaire en RDC. En effet, depuis plus d'une décennie, la RDC est devenue la cible privilégiée de beaucoup d'investisseurs. Si les investisseurs blancs se distinguent par la couleur de leurs peaux, que dire de ceux avec qui les congolais partagent la même couleur de peau ? Ne pouvons-nous pas envisager un conflit de nationalité pour tous ces congolais qui fuient leur territoire et pour tous ces étrangers qui résident longtemps en RDC ?

Un troisième phénomène alourdissant la population congolaise (Kinoise) est le taux de natalité qui s'élève à ...% actuellement.

En effet, l'accroissement non surveillé de la population s'accompagne des grands dangers sur l'avenir de la nation. Ces dangers peuvent être : la mise en place d'une politique de développement ne tenant pas compte de la démographie et/ou le risque permanent de donner la direction de cette nation entre les mains des étrangers (présidence de la République par exemple).

Partant de ces trois faits observés, nous pouvons résumer l'objet de notre étude en ces trois questions fondamentales qui la guideront :

Comment faire éviter aux générations futures, le conflit de nationalité en RDC ?

Comment faire éviter aux générations futures, la prise de la direction du pays par les étrangers habitant la RDC ?

Comment aider le gouvernement provincial de la ville de Kinshasa à maitriser sa population effective en vue de mettre en place une bonne politique de développement qui tient compte de l'évolution démographique de la population ?

sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.