WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une action éducative dans le quotidien et en projet : un exemple de prise en charge de l'anorexie mentale de l'adolescente en milieu hospitalier psychiatrique

( Télécharger le fichier original )
par Audrey Marie-France GERARD
Institut Jean-Pierre Lallemand - Graduat Educateur Spécialisé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.2. LES CONSÉQUENCES PHYSIQUES

En plus de la triade symptomatique, l'AM s'accompagne toujours d'un état de dénutrition et de troubles somatiques allant de légers à très sévères, se manifestant par un dérèglement généralisé de l'organisme.

3.2.1. LA DÉNUTRITION

Des auteurs tels que Simon et Nef37(*) vont insister sur les effets réciproques de l'AM et de la dénutrition. Cette dernière va engager de sérieuses modifications métaboliques. Le corps, en réponse à la limitation des apports énergétiques disponibles, va se mettre en régime d'économie et ralentir les processus physiologiques (la diminution de la température corporelle, de la tension artérielle, des pulsions cardiaques et du rythme respiratoire, l'accélération de la décalcification osseuse et la déficience du système immunitaire). Le rôle des effets et perturbations secondaires à la dénutrition s'impose alors comme étant un facteur majeur d'entretien et d'aggravation de l'AM.

3.2.2. LES EFFETS PHYSIQUES

Voici quelques effets physiques repris par Vanderlinden38(*) :

- Des anomalies de la biologie sanguine et des troubles électrolytiques : hypokaliémie, anémie, hypoleucocytoses, hypoglycémie, hypoprotidémie, ketoacidose, hémoconcentration, etc.

- Des problèmes aux reins : infection et insuffisance rénale, déshydratation, oedèmes (jambes, chevilles, périorbitaires), etc.

- Des problèmes cardiaques : palpitations, arythmie cardiaque, diminution du muscle cardiaque, susceptibilité de crises cardiaques, hypotension, etc.

- Des problèmes musculaires (fonte des tissus adipeux et de la masse musculaire) : faiblesse, douleurs, atrophies, asthénie et retard de croissance musculaire.

- Des problèmes digestifs : ballonnements, crampes abdominales, constipation, diarrhées, blocage ou insuffisance hépatique, déchirure ou reflux oesophagiques, ulcères, pancréatite, oesophagite, etc.

- Des problèmes liés au dysfonctionnement cérébral : dommages aux nerfs et au cerveau, céphalées, vertiges, insomnies, difficultés de concentration, diminution des capacités de réaction, hypothermie, troubles de la circulation sanguine (des extrémités puis générale), paresthésies, l'anugo, hypersensibilité à la lumière et au bruit, etc.

- Des problèmes bucco-dentaires : décalcification dentaire, érosion de l'émail, gencives et joues enflées, hypertrophie des glandes salivaires, etc.

- Des problèmes respiratoires : ralentissement du rythme respiratoire, essoufflements, infections, etc.

- Des problèmes de peau et de phanères : peau sèche, teint jaunâtre, escarres, des phanères secs, fragiles et cassants, chute de cheveux, plaques de calvitie, etc.

- Des problèmes osseux : ostéoporose, susceptibilité aux fractures des os, etc.

- Des problèmes hormonaux : perturbation du cycle menstruel, aménorrhée, infertilité, etc.

- En cas de grossesse : susceptibilité de fausse-couche, d'avoir un enfant prématuré, en sous-poids, mort-né ou malformé.

- Un risque létal élevé : le décès est le plus souvent causé par des problèmes cardiaques et/ou par l'association des problèmes suivants : blocage rénal ou hépatique, pancréatite, rupture gastrique, hypokaliémie, hypotension, déshydratation, complications infectieuses, insuffisance rénale ou pulmonaire, réanimation parentérale trop rapide, accès boulimique ou inanition.

* 37 Simon, Y., & Nef, F. (2002). Comment sortir de l'anorexie ? : Et retrouver le plaisir de vivre (pp.71). Paris, France, Odile Jacob.

* 38 Vanderlinden, J. (2006). Vaincre l'anorexie mentale (pp. 27-35). Bruxelles, Belgique, De Boeck & Larcier s.a.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net