WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une action éducative dans le quotidien et en projet : un exemple de prise en charge de l'anorexie mentale de l'adolescente en milieu hospitalier psychiatrique

( Télécharger le fichier original )
par Audrey Marie-France GERARD
Institut Jean-Pierre Lallemand - Graduat Educateur Spécialisé 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.3.2. LES CARACTÉRISTIQUES PSYCHO-COMPORTEMENTALES ASSOCIÉES

Afin de compléter ces huit symptômes du conflit mental, je vais citer brièvement quelques caractéristiques psycho-comportementales associées et leurs PCO. Ceci en insistant sur le manque de confiance en soi qui est la caractéristique associée principale de l'AM mais aussi des autres TCA majeurs (boulimie nerveuse et hyperphagie boulimique).

A. Le manque de confiance en soi

Observations psycho-comportementales

Le manque de confiance en soi est généralement déjà présent avant l'installation de l'AM et il va s'intensifier avec l'évolution de cette dernière. Il sera déterminant dans le maintien des comportements anorexiques, par son impact négatif et réciproque avec l'ensemble de la symptomatique anorexique.

L'adolescente qui manque de confiance en elle ne se trouve pas ou peu de qualités et ne sent pas digne d'estime. Elle va alors se servir de l'AM comme moyen d'auto-valorisation. Mais malgré la façade de maîtrise affichée au travers de ses performances physiques ou intellectuelles lui permettant de se sentir différente et supérieure aux autres, le doute et le dénigrement de ses qualités ne feront qu'augmenter avec l'évolution du trouble. A la recherche d'une image de soi parfaite par le biais de la maigreur et du contrôle, inaccessible et contrastant avec la réalité et ses symptômes, l'adolescente va alors sombrer dans une confusion narcissique et subir l'échec continuel. Face à ces échecs, la mauvaise image qu'elle a d'elle-même s'amplifie et la rend très vulnérable. Ceci va lui faire perdre toute confiance en elle, puis en l'autre, aux autres, pour peu à peu la pousser à se replier sur elle-même, sur son AM, ce qu'elle fait de mieux à ses yeux et ce en quoi elle a confiance. Comme nous l'avons vu précédemment, on constate alors chez les jeunes, un retrait social progressif jusqu'à l'isolement social total : abandon des activités, des sorties et des responsabilités, rupture amicale et familiale. Une fois seule avec l'AM le pire est à prévoir...

PCO

L'adolescente ne sait pas faire des choix, se décourage vite, ne prend pas la parole, hésite, recommence un travail fini, ne sait pas évaluer son travail ou ses comportements, se compare excessivement aux autres, a une idée fausse de la réalité, ne prend pas d'initiative personnelle, ne prend pas des responsabilités, ne donne pas son avis, s'excuse sans cesse, ne prend pas de risques, ne se lance pas dans de nouveaux projets, n'est pas fière d'elle, n'accepte pas l'erreur, a une mauvaise image d'elle-même (se trouve laide, repoussante, stupide, inintéressante, inutile, ennuyeuse, peureuse...), etc.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net