WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

De la liberté à  la soumission de la vérité. Une lecture de l'encyclique "veritatis splendor" de Jean Paul II

( Télécharger le fichier original )
par Daniel KIBAMBA KAHYA
Université catholique du Congo (RDC) - Graduat 2009
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

EPIGRAPHE

« La vérité éclaire l'intelligence et donne sa forme à la liberté de l'homme... »

Jean Paul II, Veritatis Splendor

DEDICACE

A tous les miens, je dédie ce travail !

AVANT - PROPOS

Nous voici au terme de ce premier cycle universitaire à la Faculté de Théologie. Ce présent travail vient couronner tous les efforts consentis au cours de ces trois longues années de graduat passées aux Facultés Catholiques de Kinshasa. Pour y parvenir, nous avons eu l'assistance de plusieurs personnes qui nous ont aidé à réaliser ce travail scientifique. Ainsi, nous faisons notre, le devoir de nous acquitter de la dette de reconnaissance envers toutes ces personnes.

Nous tenons de ce fait à remercier sincèrement le Professeur Abbé Sébastien MUYENGO qui, malgré le temps qu'il devait consacrer pour ses propres recherches, a bien voulu diriger ce travail. Nous le remercions de tout coeur. A travers lui, nous pensons également à l'Assistant Abbé François NAKATALA pour ses sages conseils et surtout son sens d'orientation, ainsi qu'à Monsieur Louis MISYO. Nous ne pouvons pas oublier tout le corps professoral de la Faculté de Théologie qui nous a donné une solide formation scientifique. Aux amis et combattants de lutte de notre promotion, nous réitérons les mêmes sentiments.

Nos remerciements s'adressent aussi à la Société Saint Paul qui a eu confiance en nous, en nous envoyant étudier dans une bonne institution académique. Nous pensons ainsi à tous les confrères de notre circonscription et plus encore aux membres de notre communauté du Juniorat. Que le Père Jacques BOSEWA, recteur de la Communauté du Juniorat, trouve à travers ces lignes, l'expression de notre sentiment de reconnaissance.

A tous ceux qui nous ont aidé de près ou de loin, afin d'arriver à ce stade ou nous nous retrouvons actuellement, qu'ils retrouvent à travers ces pages notre sentiment de reconnaissance.

Daniel KAHYA, ssp

INTRODUCTION GENERALE

I. PROBLEMATIQUE

Parler de la liberté, surtout dans un contexte ecclésial, est une tâche assez malaisée. Et pour cause ? La loi ou les commandements de Dieu (Décalogue) semblent limiter le champ d'action de cette liberté, provocant ainsi une confusion des termes, entre liberté et libertinage, et créant un certain conflit entre la liberté et la vérité.

Ce malaise provient du fait que la liberté se range du côté de la Loi. Car, lorsque par exemple Dieu ordonne à l'homme de manger de tous les fruits des arbres du jardin (Gn 2,16-16), lui interdisant de manger les fruits de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, la liberté de l'homme s'arrêtait donc à l'application de cette prescription. Car lorsque l'homme cherche à décider de lui-même de ce qui est bien et ce qui est mal ou d'appliquer le bien ou le mal, selon sa propre guise, il se fait aussi Dieu. Ces déviations que nous remarquons actuellement ne sont-elles pas les conséquences de cette première désobéissance ?

Conscient de cette mauvaise compréhension de la liberté, le Pape Jean Paul II d'heureuse mémoire, mit sur papiers ses réflexions que nous retrouvons dans l'encyclique Veritatis Splendor c'est-à-dire la Splendeur de la Vérité, afin que le monde, au contact avec ce document, redécouvre dans l'Eglise le véritable sens et signification de la liberté. C'est dans ce sens qu'il nous fait voir que la liberté consiste en ce que « le pouvoir de décider du bien et du mal n'appartient pas à l'homme, mais à Dieu seul ». Cette la liberté humaine ne consiste que dans la compréhension et la réception de la loi divine. De ce fait, la liberté implique la notion de la Loi et de la Vérité qui s'entrecroisent formant ainsi un seul bloc, nonobstant les quelques points de divergence.

Tout compte fait, tout homme qui veut s'engager dans la voie de la parfaite liberté est appelé à une acceptation de la vérité, une vérité qui va de paire avec la Loi car la Loi et la Vérité sont une réponse au bien déjà donné. La liberté cherchera à se réaliser à l'intérieur de cette Vérité-Loi pour tendre vers le bien éternel ou vers la félicité éternelle.

De notre côté, nous nous proposons, à travers cette rédaction, d'analyser cette pensée du Pape Jean Paul II afin de la rendre compréhensible à tous, et surtout au peuple de notre nation.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy