WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique du fonds de prévoyance de la Police Nationale de Côte d'Ivoire

( Télécharger le fichier original )
par Agrey Barthélémy NOGBOU
Centre africain de management et de perfectionnement des cadres  - DESS 2004
  

sommaire suivant

INTRODUCTION GENERALE

Le Fonds de Prévoyance de la Police Nationale, dénommé FPPN a été créé le 27 juillet 2000 à l'instar du Fonds de Prévoyance Militaire (FPM), sous le régime du Gouvernement de transition après le coup d'Etat de décembre 1999.

Le FPPN est une société de secours mutuels et de prévoyance sociale fondée par l'ensemble des policiers ivoiriens. Il s'agit d'un outil censé pallier les insuffisances de l'Etat de Côte d'Ivoire vis-à-vis de son agent qu'est le Policier.

Son siège est en zone 4 Rue Ciment Acier, dans la cour du 6ième District de police de Marcory. Le FPPN est sous la tutelle du Ministre chargé de la Sécurité.

Dans le cadre de nos travaux de recherche, il nous a été demandé de nous pencher sur la problématique du Fonds de Prévoyance de la Police Nationale de Côte d'Ivoire (FPPN) en situation de sortie de crise.

Selon le dictionnaire le Petit Robert (2001):

- La problématique peut se définir comme étant l'ensemble de problèmes dont les éléments sont liés.

- Le Fonds se définit comme étant un organisme chargé de gérer un capital affecté à une utilisation déterminée.

- Une société de prévoyance est une société de secours mutuel.

- La police est l'ensemble d'organes et d'institutions assurant le maintien et le rétablissement de l'ordre public et permettant de réprimer les infractions.

- La crise  selon le dictionnaire Petit Robert, c'est le moment d'une maladie caractérisée par un changement subit et généralement décisif, c'est un accident qui atteint une personne en bonne santé apparente, ou aggravation brusque d'un état chronique.

Pour une bonne compréhension du sujet, nous analyserons successivement :

- le pourquoi du thème ;

- la problématique ;

- les objectifs ;

- les hypothèses ;

- la méthodologie ;

- l'annonce du plan.

1) Le pourquoi du thème

Le pourquoi du thème nous amène à nous demander, quel est le bien fondé de traiter un tel sujet ?

Le sujet est-il intéressant, important et ou d'actualité ?

Nous dirons que le sujet est intéressant parce qu'il est novateur.

Depuis la création du FPPN en juillet 2000, c'est le premier travail scientifique officiel qui est fait sur cette structure sociale des policiers.

L'importance du sujet porte sur la détermination des difficultés que le FPPN rencontre dans son fonctionnement et son organisation. Un tel sujet nous permettra d'éclairer notre lanterne sur la gestion quotidienne du FPPN. C'est pourquoi le recueil de l'avis des policiers est indispensable.

Le sujet est d'actualité car depuis la crise ivoirienne du 19 septembre 2002, la configuration de la géographie politique de Côte d'Ivoire a changé avec un exode de toute la population en général et des fonctionnaires de police en particulier dans la partie gouvernementale du pays. Cette crise a occasionné et occasionne toujours des désagréments dans l'organisation du système sécuritaire au niveau du ministère chargé de la sécurité avec son corollaire de grande criminalité. Par conséquent, les fonctionnaires de police sont exposés à d'énormes problèmes de santé avec des traumatismes causés par les accidents de la voie publique et par les armes à feu.

Face à ces insuffisances, comment le FPPN réagit-il ? Les policiers sont-ils vraiment contents de leur structure sociale ? Le FPPN s'adapte-il aux différentes sollicitudes ?

Ce sont autant de questions qui nous amènent à dégager la problématique de notre travail.

sommaire suivant