WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Diagnostic financier d'une entreprise publique réformée. Cas de la Régie de distribution de l'eau (REGIDESO )sur la période 2007- 2009

( Télécharger le fichier original )
par Edmond Van MATINDA NGIMBI
Institut supérieur de statistique de Kinshasa - Gradué en sciences commerciales et financières, option comptabilié 2009
  

sommaire suivant

1 -

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE
INSTITUT SUPERIEUR DE STATISTIQUE DE KINSHASA

« I.S.S./KIN »
Section des Sciences Commerciales et Financières

B.P. 1757 KINSHASA I

KINSHASA-KALAMU

Par :

DIAGNOSTIC FINANCIER

D'UNE ENTREPRISE PUBLIQUE REFORMEE « CAS DE LA REGIE DE DISTRIBUTION D'EAU

(REGIDESO)

2007 - 2009

»

MATINDA NGIMBI Edmond van Travail de fin de cycle présenté et défendu en vue de l'obtention

du grade de gradué en Sciences Commerciales et Financières.

Option : Comptabilité

Directeur : CT KIBWILA KUBALEKA

Année académique

2009 - 2010

E-mail: edmondvan1@yahoo.fr

2

EPIGRAPHE

Je ne prétends pas que j'ai déjà atteint ou que je suis devenu parfait. Mais je continue à parcourir pour saisir le prix de la course auquel je m'inscris en moi.

Sans tomber dans l'extrémisme, le respect d'un certain nombre de principes permet d'y parvenir sans trop de difficultés

MATINDA NGIMBI Edmond van.

- 3

DEDICACE

A mon Dieu, créateur de toutes les choses visibles et invisibles ;

A mon regretté père NGIMBI PIERRE que son âme repose en paix et à ma chère maman VICKY NKENGE que j'aime toujours, pour les efforts fournis afin qu'aujourd'hui vous puissiez cueillir les fruits de tous vos sacrifices;

A mon fils bien aimé MALLUC VAN NGIMBI, fruit de mon existence sur la planète terre ;

A ma petite soeur propre BIBICHE NGIMBI, mes soeurs Martine NGIMBI, Annie WUMBA, THILA NGIMBI, MAGUY NGIMBI, NADINE BUENSI, MIREILLE MBONDO ET ANITA MATINDA ;

A mes frères PIERRE NGIMBI, JEAN-MARIE NSUMBU, DR. SIMON MATINDA, PASTEUR JEANPY MAKITU, PASTEUR DENNIS, SERGE MATINDA, BEN MATINDA ET SA FEMME ANOUSKA, POUR VOS CONSEILS ET POUR VOUS SERVIR D'EXEMPLE CAR VOUS N'AVEZ PAS LE DROIT D'éCHOUER ;

A MA CHéRIE BIEN AIMéE, ANNE N'LANDU DU CIEL.

MATINDA NGIMBI Edmond van

4 -

AVANT PROPOS

La fleur éclat, épanouit et se fane. Il en est de même pour chaque être humain ou vivant c'est-à-dire dans chaque domaine de la vie il y a un début et une fin. Après notre longue période au sein de l'Institut Supérieur de Statistique, nous voici, tournons notre page de vie vers une autre école, celle-ci de la vie professionnelle.

Le long parcours de recherche dont le présent ouvrage est le fruit, ne serait jamais arrivé à terme sans l'assistance et la participation d'un nombre de personnes.

Nous savons fort bien que si notre nom seul apparaît sur la couverture, l'oeuvre achevée n'en doit pas moins au concours de notre entourage. Certains noms ont joué un rôle majeur sans le secours desquels notre manuscrit n'aurait jamais vu le jour. Ce sont eux que nous voulons remercier.

Nous remercions plus particulièrement la famille N'landu : MmE BErnadEttE, Sharon, MOUSTAPHA, Lydia, Miriam, ainsi mEs nEvEux Et niècEs : BridEllE, ChimEnE, Mirga MATINDA, Miriam, JérémiE, Rock ESALO, Tania, GuylitE, JEff KIYIKA, Fr. JosEph.

A cet effet, nous pensions qu'il est de notre devoir d'exprimer notre gratitude à l'égard de nos éducateurs et formateurs qui se sont donnés corps et âmes pour dispenser les enseignements dans une condition aussi difficile pour nous transmettre la science, nous leur disons également merci.

Nous remercions plus particulièrement le Chef de Travaux KIBUILA Don Séverin qui a assuré la direction de ce travail, sa scientificité, sa rigueur et son rôle d'éveiller la joie de travailler et de connaître, sa grandeur d'esprit, sa ténacité, ses suggestions, ses avis et considérations sont restés graves dans notre travail. Nous n'aurons jamais des mots justes pour évaluer cette direction.

Dans cet ordre d'idée, nous tenons à remercier du fond de notre coeur Josué PAKU et Louison et qui après de longues et enrichissantes discussions ont accepté de nous aider à donner la forme de ce travail; leur dévouement et leur sagesse d'homme de science ont été pour nous d'un grand réconfort, qu'ils trouvent ici notre sincère gratitude.

Nous pensons aussi aux autorités académiques et décanales qui, par leur sens d'organisation, ont permis que cette année académique arrive à bon port; nous leur disons sincèrement merci.

Nous pensons à la main tendre de nos parents et grands frère de la : famille NGIMBI, MATINDA, BUENSI, MAKITU, NGEMBA..., dont le sens de responsabilité, d'encadrement qu'ils ne cessent de témoigner à notre égard pour une meilleure évolution, nous a fait grandir.

- 5

Nous pensons aussi aux camarades et amis avec lesquels nous nous sommes battues tels que : MikE LONDE ET son fiLs PETiT MikE LondE, SERgE LUSILAWO, TAmbos BANGALA, PhyLo SUAKA, JumA MAYANZA, GiREssE KABWE, AcAdEmiA, Djo FiLs, Rubin, CLAudE BIATA, DocTA BOBO MBENZA, FR. José ET FR. TRésoR.

Nous pensons également à DiR. ExpédiT MASINI, pouR vos consEiLs ET vos sERvicEs inoubLiAbLEs, PApA AndRé MALE, ARThuR BOLUKOLA, DiREcTEuR BATAMA, IR. EmmA NGOYI, IR. BONDO TSHIMANGA, IR. MAYA, PAsTEuR bodikA, IR. ARThuR bEyAko, pApA mATThiEu bozEngA ET sA fEmmE mAmiE ngALuLA, PAsTEuR RichARd KALONGOSHO, PRof SALI, MAdAmE YoLAndE LIMBAYA, MAdAmE MAguy MUGENI, MAdAmE MARiE-FRAncE ALEVUKU, MAdEmoisELLE MOZA CLodiA, MmE BIBI BINTI, MmE HoRTEnsE pouR LEuR souTiEn.

Nous seront vraiment ingrats si nous ne remercions pas aussi nos compagnons et amis du bureau CLAymoRE-AsbL noTAmmEnT Jimmy BIATA, DiEu mERci ADIETA MATONDO ET PAddy SUMBU ainsi que sa fiLLE CARLhA.

En fin, tous ceux dont les noms n'ont pu être cites dans ce travail et qui nous ont aidé d'une manière ou d'une autre dans sa réalisation, nous leur disons que la meilleur façon de briller, c'est l'anonymat.

6

sommaire suivant