WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'étude de la niche écologique de la Cigogne blanche Ciconia ciconia L. , 1758 (Aves, Ciconiidae ) et du Héron garde- boeufs Bubulcus ibis L. , 1758 (Aves, Ardeidae ) dans la région de Batna


par Naoual BOUKHTACHE
Université El Hadj Lakhdar Batna Algérie - Magister en agronomie 2008
  

précédent sommaire suivant

2.2- Variation spatio-temporelle des peuplements de proies potentielles

2.2.1- Variation de l'abondance relative totale

En termes d'abondances des proies potentielles recensées, la classe des insectes est la plus dominante, elle englobe un total de 4.520 individus soit 83,92 % de l'ensemble des invertébrés capturés, suivie par les arachnides avec 466 individus (8,65 %), les crustacés avec 281 individus (5,22 %), les gastéropodes avec 112 individus (2,08 %), les myriapodes avec 6 individus (0,11 %) et les annélides avec 1 seul individu (0,02 %).

L'abondance totale des invertébrés récoltés (5.386 individus) est relativement similaire dans les trois milieux étudiés (Fig. 16A). Elle fluctue entre 31,47 % dans la pelouse naturelle, 32,45 % dans le milieu humide et 36,08 % dans la culture basse.

Par contre, la répartition temporelle montre une grande variation lors des quatre saisons climatiques. Le plus grand nombre d'invertébrés est capturé au cours des saisons printanière et estivale avec respectivement 44,54 % et 24,27 % du total des captures (Fig. 16B).

Concernant les méthodes de piégeage, ce sont les pots Barber qui permettent de capturer un nombre plus important d'invertébrés, soit 79,22 % du total des captures, contrairement aux pièges colorés qui n'ont capturés que 18,47 % et le filet fauchoir qui nous a permis de capturer un nombre très réduit d'invertébrés, soit 2,3 % (Fig. 16C).

2.2.2- Variation spatiale de la fréquence d'abondance et d'occurrence des différents ordres d'invertébrés recensés dans les gagnages.

L'abondance relative des différents ordres recensés ne marque pas une grande variation dans les trois milieux étudiés. Sur le Tableau XI ci-après, nous notons que les hyménoptères et les coléoptères sont les ordres les plus abondants dans les trois milieux et également les plus constants dans le temps. Les diptères et les aranéides viennent en second lieu avec des abondances dépassant rarement les 10 % et sont de constance réduite.

Les dermaptères, les orthoptères et les lépidoptères dont l'échantillonnage est accidentel dans les trois milieux présentent des valeurs d'abondance moins importantes.

(A)

(B)

(C)

Milieux d'étude

En (%)

80 60 40 20 0

 

Pelouse naturelle Milieu humide Culture basse

Saisons climatiques

En (%)

80 60 40 20 0

 

Hiver Printemps Eté Automne

Types de pièges

En (%)

80 60 40 20 0

 

Pots Barbers Pièges colorés Filet fauchoir

Figure 16- Variation de l'abondance relative totale des peuplements de proies potentielles : (A) dans les milieux étudiés, (B) suivant les saisons climatiques et (C) suivant les méthodes de piégeage.

Tableau XI- Fréquences d'abondance et d'occurrence des différents ordres d'invertébrés recensés en fonction des milieux étudiés.

Ordres

Pelouse naturelle

Milieu humide

Culture basse

Ab.
(%)

Occu.
(%)

Ech.

Ab.
(%)

Occu.
(%)

Ech.

Ab.
(%)

Occu.
(%)

Ech.

Oligocheta

0,06

2,78

Tac

0

0

-

0

0

-

Stylommatophora

0,65

16,67

A

5,32

44,44

Ac

0,41

11,11

A

Aranea

10,21

44,44

Ac

8,01

47,22

Ac

7,87

38,89

Ac

Chilopoda

0,12

5,56

Tac

0,06

2,78

Tac

0,1

5,56

Tac

Diplopoda

0

0

-

0,06

2,78

Tac

0

0

-

Isopoda

5,6

27,78

Ac

1,14

25

A

8,54

25

A

Odonotoptera

0

0

-

0

0

-

0,05

2,78

Tac

Dermaptera

1,65

22,22

A

2,06

25

A

1,08

13,89

A

Isoptera

0

0

-

0,06

2,78

Tac

0

0

-

Blattoptera

0,06

2,78

Tac

0

0

-

0

0

-

Orthoptera

2,06

25

A

0,97

16,67

A

1,49

25

A

Heteroptera

1,36

22,22

A

0,23

5,56

Tac

0,36

11,11

A

Homoptera

0,24

5,56

Tac

0,4

13,89

A

0

0

-

Coleoptera

29,44

52,78

C

21,28

52,78

C

31,86

52,78

C

Hymenoptera

39,53

50

C

41,25

55,56

C

40,66

52,78

C

Lepidoptera

1,36

22,22

A

8,81

47,22

Ac

1,85

36,11

Ac

Diptera

7,67

50

C

10,35

50

C

5,71

47,22

Ac

(-) : Absence ; Ab. : Abondance ; Occu. : Occurrence ; Ech. : Echelle de constance ; C : Constant ; Ac : Accessoire ; A : Accidentel ; Tac : Très accidentel.

précédent sommaire suivant