WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude et mise en place d'un système de communication VOIP avec un PABX IP open source

( Télécharger le fichier original )
par Ramadhani David NTAMBA
Institut supérieur déinformatique et de gestion  - Licence en informatique de gestion 0000
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

IV.2 INSTALLATION ET CONFIGURATION D'ASTERISK

IV.2.1 INSTALLATION D'ASTERISK

Sur la barre de menu et sur le menu fichier cliquez sur terminal pour que le prompt ou le Shell s'ouvre, Avant toute chose faites « sudo - su » pour vous connectez en tant que root

39

Puis vous tapez cd qui est une commande d'accès à un répertoire et aux sous répertoire qui est /usr/src et pour visualiser le contenu vous faites « ls »

Nous nous sommes rendu dans le site officiel d'asterisk qui est www.asterisk:org/downloads 14 pour que nous puissions télécharger la version actuelle d'Ubuntu en le copiant dans le terminal en l'installer dans le répertoire /usr/src

Maintenant dans le terminal et dans le répertoire /usr/src nous avons tapés la commande WGET puis nous avons fais un clic droit pour coller le chemin du site web officiel d'asterisk

14 Nouvelle version d'asterisk sur www.asterisk.org/dowloads

Version standard d'Asterisk est disponible sous la forme de fichiers source qui doivent être compilés avant leur installation sur le système. Les outils nécessaires à

40

Maintenant nous allons attendre qu'asterisk termine le téléchargement pour commencer l'installation et la configuration

Encore « ls » dans le répertoire /usr/src/ pour visualiser si votre téléchargement s'est bien passé et nous avons rencontré la nouvelle version en couleur rouge et l'extension gz montre que le paquetage est compressé.

Nous avons tapez la commande « tar » pour décompresser le dossier et après la décompression nous avons tapés la commande RM pour supprimer le dossier téléchargé sur le site d'asterisk

41

l'opération de compilation d'Asterisk sont :

· Le compilateur GCC (GNU Compiler Collection) en version 3.x ou plus ;

· Le programme make en version 3.80 ou plus ;

· La bibliothèque ncurses, via le paquetage ncurses-devel par exemple ;

· La bibliothèque termcap, via le paquetage libtermcap-devel par exemple ;

Ces quatre paquets sont les paquets les plus importants lors de l'installation du serveur asterisk

Nous avons fais tar zxvf pour décompresser le fichier asterisk-1.8.3.gz

Nous avons tapés « CD » pour accéder au repértoire de configuration asterisk-1.8.3

· /configure pour commencer la configuration*

Nous sommes maintenant dans le code source d'Asterisk. La première étape de l'installation consiste à analyser le système, pour vérifier qu'Asterisk peut effectivement être installé, et à dresser une liste des bibliothèques disponibles afin de déterminer les modules qui pourra compléter Asterisk.

42

·

La commande make

·

Make install

·

Make sample

· Make config

Toutes ces étapes:

- ./configure

- Make

- Make install

- Make samples

- make config

Nous permettent d'installer un paquet sous une distributions LINUX

· /asterisk restart nous permet de redémarrer le serveur et qu'il puisse prendre en compte les différentes modifications de l'installation

· Asterisk -r cette commande nous a permis de se connecter sur le CLI> qui est le commande line

· Netstat -aln I less pour visualiser les terminaux qui sont connecté à ce serveur

· Netstat -aln -program I less pour visualiser les terminaux et programmes qui sont connecté et installé à ce serveur

43

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy