WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le déclin spirituel récurrent de l'église

( Télécharger le fichier original )
par William LUJ
Faculté de Théologie des Assemblées de Dieu du Burkina Faso - Maîtrise de Théologie 2012
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

FACULTÉ DE THÉOLOGIE DES ASSEMBLÉES DE DIEU - FATHEAD/BF

LE DÉCLIN SPIRITUEL RÉCURRENT DE L'ÉGLISE :

UN DÉFI CRUCIAL LANCÉ AUX ASSEMBLÉES DE DIEU AUJOURD'HUI

UN MÉMOIRE SOUMIS À LA FACULTÉ DE THÉOLOGIE DES ASSEMBLÉES DE
DIEU EN ACCOMPLISSEMENT PARTIEL DES EXIGENCES REQUISES POUR
L'OBTENTION DE LA MAÎTRISE EN THÉOLOGIE

PAR

LUJ WILLIAM

OUAGADOUGOU, BURKINA FASO

JUIN 2012

ii

Copyright (c) 2012 William Antoine LUJ Tous droits réservés

iii

FICHE D'APPROBATION

Sur recommandation du Doyen Académique et du Directeur de Mémoire, ce projet de
Mémoire est accepté comme satisfaction partielle des exigences requises pour
l'obtention de la Maîtrise en Théologie.

Doyen Académique

Directeur de Mémoire

Date

iv

DÉDICACE

Je dédie ce mémoire à mes bien-aimés :
A ma chère et tendre épouse, Annie, pour son amour, sa patience, et ses prières,
A ma chère belle-maman, Hélène,
A mes chers enfants : Alexandra et son époux Alain, et Séverine,
A mes chers petits-enfants : David, Kathleen et Elie.

v

REMERCIEMENTS

Je rends premièrement grâces et gloire à Dieu qui m'a permis, sous la conduite de son Saint-Esprit, de réaliser ce mémoire.

J'exprime ensuite ma profonde reconnaissance, toute ma gratitude et mes sincères remerciements à tous ceux qui ont de près ou de loin contribué à la réalisation du présent mémoire.

Au Pasteur Ouédraogo Michel, Président du Conseil National des Assemblées de Dieu du Burkina Faso pour son soutien spirituel et fraternel.

Au Pasteur Ouédraogo Jean Pawentaoré, ancien Président du Conseil National des Assemblées de Dieu du Burkina Faso pour son appui moral et ses prières.

Au Docteur Zongo Pousga Etienne, Président de la FATHEAD, pour son soutien moral et spirituel, ses précieux conseils et ses encouragements.

Au Docteur Delma Zacharie, Doyen académique du programme de maîtrise de la FATHEAD pour ses appréciations et ses encouragements.

A tous les professeurs du programme de la Maîtrise en Théologie de la FATHEAD pour la précieuse formation dont j'ai été l'objet.

A tous mes collègues du corps enseignant des autres programmes de la FATHEAD, pour leur soutien multiforme.

A tous les étudiants de la FATHEAD pour leur soutien dans la prière et pour leurs riches et nombreuses informations dont j'ai bénéficié.

A tous les anciens étudiants de l'IBS pour leur soutien et leur aide.

A tous les pasteurs des Assemblées de Dieu du Burkina Faso pour nos entretiens, pour leurs informations et leurs témoignages.

A ma fille Alexandra pour son travail méticuleux de relecture.

A ma chère épouse, Annie, et à mes deux filles, Alexandra et Séverine, à mon gendre Alain, et à mon petit-fils David, pour leur soutien moral et dans la prière.

Ma prière est que Dieu les bénisse tous richement en retour.

vi

TABLE DES MATIÈRES

FICHE D'APPROBATION III

DÉDICACE IV

REMERCIEMENTS V

TABLE DES MATIÈRES VI

Chapitre 1 1

INTRODUCTION 1

I. Historique du problème 1

II. Énoncé du problème 2

III. But du mémoire 4

IV. Importance 4

V. Définition des termes 7

VI. Délimitations de l'étude 10

VII. Présuppositions 10

VIII. Hypothèse 12

Chapitre 2 15

LA REVUE LITTÉRAIRE 15

Chapitre 3 18

LA MÉTHODOLOGIE 18

Chapitre 4 19

vii

RÉSULTATS 19

I. HISTORIQUE D'UN PHÉNOMENE RÉCURRENT 19

A. L'Ancien Testament 19

B. La Naissance de l'Église de Jésus-Christ 22

C. La Croissance et la Formation de l'Église 25

D. L'Église Pagano-Chrétienne 29

E. La Réforme 33

F. Le Grand Éveil Évangélique 36

G. Les Six Grandes Vagues de Réveil Évangélique 37

H. Le Déclin Spirituel Récurrent de tous les Réveils 43

I. Les Contre-attaques de l'Adversaire au Grand Réveil Évangélique 47

J. Au Milieu du Déclin Spirituel, la Présence Active du Consolateur 52

II. LE RÉVEIL DE PENTECÔTE ET SES IMITATIONS 55

A. Une Nouvelle Pentecôte au Vingtième Siècle 55

B. Les Autres « Réveils Spirituels » du Vingtième Siècle 71

C. La Troisième Vague 74

III. LE MOUVEMENT DE PENTECÔTE DE NOS JOURS 115

A. Les Trois Principaux Courants Pentecôtistes 115

B. La Définition Actuelle du Pentecôtisme 116

C. L'Ère de la Séduction 118

IV. LES ASSEMBLÉES DE DIEU D'HIER ET D'AUJOURD'HUI 135

A. Les Assemblées de Dieu 135

B. Le Déclin Spirituel Actuel 136

C. Les Raisons du Déclin Spirituel Actuel 154

D. Les Conséquences du Déclin Spirituel Actuel 189

E. Au Milieu du Déclin, un Grand Espoir 203

V. LE DÉFI MAJEUR LANCÉ À L'ÉGLISE FIDÈLE 204

A. Tirer les Leçons du Passé 205

B. Les Défis Lancés à l'Église 206

C. Une Prise de Conscience 207

D. Notre Responsabilité 209

E. Un Retour à la Sainteté 212

F. Le Chemin de la Restauration 215

Chapitre 5 224

CONCLUSION 224

SOURCES CONSULTÉES 226

1

CHAPITRE 1

INTRODUCTION

I. HISTORIQUE DU PROBLÈME

L'histoire du Pentecôtisme a été profondément marquée par les réveils du début du vingtième siècle, notamment au Pays de Galles en 1904 et dans la rue Azusa en 1906. Alors que le réveil du Pays de Galles a suscité un élan missionnaire en Europe puis en Asie, celui de la rue Azusa s'est poursuivi dans un essor missionnaire remarquable en Amérique latine, en Océanie, en Inde et en Afrique. Partout, les débuts ont été difficiles et l'oeuvre naissante a dû faire face à de nombreux obstacles dus à l'opposition des religions établies, et à la persécution des premiers convertis et de leurs familles. Il fallut tout le dévouement, l'abnégation et les sacrifices des missionnaires et des premiers pionniers serviteurs de Dieu, pour établir l'Église que Dieu a préparée pour les derniers temps. C'est ainsi que les nombreux réveils religieux du vingtième siècle ont permis la pénétration de l'Évangile, le salut de nombreuses âmes, et l'implantation de nouvelles Églises dans le monde entier.

Toutefois, le déclin et les dérives croissantes de la vie de l'Esprit au cours des dernières décennies m'interpellent sur la situation spirituelle actuelle de l'Église. Lorsque je compare sa situation avec celle de l'Église née à la Pentecôte et celle des nombreux courants qu'elle a suscités jusqu'à aujourd'hui, je suis saisi par certains parallèles frappants. Plusieurs points sont particulièrement saillants. Le premier constat est positif : le Saint-Esprit a toujours été à l'oeuvre, et la manifestation des dons spirituels s'est poursuivie depuis la Pentecôte jusqu'à nos jours, même dans les temps les plus ténébreux de l'Histoire. À l'inverse, le

2

deuxième constat est consternant de par sa double connotation, positive puis négative. En effet, je suis émerveillé par la récurrence et la spontanéité des nombreux réveils qui ont, soit réveillé l'Église, soit suscité l'émergence de nouveaux courants ; mais en même temps, je suis apostrophé par le déclin spirituel systématique qui a conduit toutes ces dénominations à la déchéance spirituelle et finalement au sommeil. Ce phénomène se répète depuis deux mille ans : Dieu suscite un ou plusieurs hommes qu'Il remplit de son Esprit et à qui il confie une mission ; ces leaders entraînent un mouvement qui, après quelques années de progression souvent remarquable, se transforme en monument ecclésiastique ; ce dernier finit par s'alourdir dans son organisation humaine, pour décliner, puis enfin sombrer. Or cette dérive est particulièrement sournoise et dangereuse. Elle agit par tromperie car elle aveugle par des apparences extérieures riches et prospères, comme à Laodicée. Ce fait a affecté toutes les églises, depuis deux mille ans, et il touche aujourd'hui la majorité des églises qui, sous des aspects extérieurs parfois très florissants, perdent peu à peu toute leur vitalité spirituelle. Le spirituel s'est mû en religieux, remplaçant l'Esprit par des contrefaçons, certaines légalistes, d'autres émotionnelles, mystifiant ainsi les croyants en leur donnant de fausses assurances.

II. ÉNONCÉ DU PROBLÈME

Pour situer le problème, il est nécessaire de revenir aux fondements. Comment est née l'Église ? Le jour de sa résurrection, Jésus vient voir ses disciples. Soufflant sur eux, Il leur dit : « Recevez le Saint-Esprit » (Jn 20.21 Louis Segond NEG 1979). Quarante jours plus tard, Jésus leur dit d'attendre ce que le Père avait promis, « dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit. . . .Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre » (Ac 1.5, 8. cf Lc 24.49). Dix jours plus tard, le jour de Pentecôte, les cent vingt disciples expérimentent un puissant baptême dans le Saint-Esprit. (Ac 2.4) Les

3

Actes et les épîtres permettent d'affirmer que le baptême du Saint-Esprit et le parler en langues, son signe d'évidence, étaient la norme parmi les croyants (Ac 2.4, 4.31, 8.17, 9.17, 10.44, 19.6, etc.). Les conversions en très grand nombre, les changements radicaux de vie, les guérisons, les signes, les miracles, et tous les dons spirituels rapportés dans les Actes témoignent de la puissance du Saint-Esprit qui ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés. Nous avons nous-mêmes connu ces merveilleux agissements divins. De plus, les média et organismes chrétiens nous rapportent les bonnes nouvelles de pays, comme la Chine, qui vivent le réveil avec près de dix mille conversions à Jésus-Christ par jour, et cela au milieu même de la persécution. Malgré cela, nous constatons que le feu de la Pentecôte a grandement décliné dans les dénominations issues des réveils du début du siècle dernier. Le problème se pose donc pour les Assemblées de Dieu : Qu'en est-il aujourd'hui ? Où en sont-elles ? Malgré l'ouverture d'oeuvres nouvelles, l'accueil de nouveaux adhérents, certains baptêmes d'eau et d'autres peu nombreux du Saint-Esprit, la vie de l'Esprit est en très forte baisse dans la plupart des églises. Des pasteurs ne prient plus en langues et n'exercent plus les dons spirituels. Certains, peut-être conscients et confus de leur misère, vont jusqu'à en interdire l'usage. D'autres, surmontant leur gêne, font appel à une assistance extérieure, pour maintenir une sorte de vie de l'Esprit dans leur communauté. Pourquoi l'Église s'est-elle à ce point appauvrie ? Pourquoi le Mouvement de Pentecôte semble-t-il aller à la dérive comme un vaisseau fantôme aveugle ? Comment en est-on arrivé là ? Que faut-il faire pour que le Seigneur Jésus-Christ reprenne le contrôle de son Église ? Le déclin spirituel interpelle car il affecte la pérennité de l'Eglise, et l'empêche d'accomplir sa mission. Comment faire pour revenir à une vie spirituelle normale ?

4

sommaire suivant