WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution des nouvelles technologies de soja au bien-etre des ménages agricoles cas de la plaine de Ruzizi

( Télécharger le fichier original )
par Joseph NJONJO Assani
Université catholique de Bukavu - Licence 2013
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE I : REVUE DE LA LITTERATURE

Ce chapitre s'articule autour de deux sections : la revue théorique et la revue empirique.

I.1. Revue Théorique

Cette section explore les définitions possibles de la nouvelle technologie de soja, de son importance socio-économique et bref aperçu de la culture de soja.

I.1.1. Importance du soja dans le monde et en Afrique

Le soja couvrait 102,6 millions d'ha avec une production d'environ 265 millions de tonnes, à l'échelle mondiale (FAO, 2010). Les grands producteurs de soja sont les Etats-Unis, le Brésil et l'Argentine, qui à eux même totalisent 86% de la production mondiale, suivis de l'Asie avec une production mondiale qui s'élève à 12% de la production mondiale, l'Europe à 2%, l'Afrique dont la production mondiale est de 0,6% et en fin l'Océanie dont la production mondiale était de 0,02% (FAO, 2012). En Afrique, le rendement moyen à Madagascar était de 539,5 Kg par hectare, mais au Nigéria le rendement moyen a atteint 1,1 tonne par hectare. Le rendement de soja dépend ou varie d'une lignée de soja à l'autre et selon les conditions climatiques d'un pays à l'autre (Karaboneye, 2013).

Le soja est resté longtemps une culture marginale en Afrique, ce n'est qu'en 1967 que l'IITA a fait de la recherche sur le soja et la vulgarisation des connaissances relatives à cette culture auprès de la population (Karaboneye, 2013). Il a fallu attendre jusqu'à 1970 que le l'IITA débute son programme d'amélioration de lignées africaines de soja. Ce programme, fondé sur le croisement de lignées à haute promiscuité d'origine asiatique et de lignées TGx (Tropical Glycine Cross). C'est grâce à l'IITA que le Nigéria a atteint une production de soja de 60 000 tonnes en 1985 à 285 050 tonnes en 2010 (FAO, 2012). Aujourd'hui le soja est considéré en Afrique comme une des solutions qui pourrait améliorer la qualité de l'alimentation des populations africaines. Cependant, les défis agronomiques pour implanter la culture de soja sur le continent africain sont plus grands, les efforts doivent viser à l'amélioration du rendement, à la viabilité des semences et la fertilisation ainsi qu'à l'inoculation du soja.

Ainsi, la haute production de légumineuses à graines est une caractéristique des régions qui étaient occupées par les civilisations antiques, et où du moins localement, des fortes densités démographiques se sont maintenues, avec des densités de population telles les disponibilités locales et protéines animales puissent se développer et se maintenir sur une large base de protéines végétales, la preuve en est donnée par le développement des civilisations aztèque et maya en Amérique, chez les quelles aucun animal n'était domestiqué pour sa viande et où les principales sources de protéines pour la population étaient dans l'ensemble les cultures de céréales et de légumineuses à graines(Westephal et al.,1985) .

Les légumineuses à graines forment un élément fondamental des systèmes culturaux des basses terres tropicales. Plusieurs espèces sont cultivées dans les zones tropicales sèches et humides, tant en monoculture qu'en de complexes cultures multiples et dans des systèmes de cultures avec jachère buissonnante. Leur possibilité universelle de croissance vigoureuse dans une large gamme de milieux et sur des sols pauvres sans apport complémentaire d'azote, rende les légumineuses à graines tout particulièrement avantageuses dans l'agriculture de substance (Westephal et al.,1985).

Par ailleurs, les graines sèches de soja sont utilisés de diverses façons pour l'alimentation humaine : telles que quelles, réduites en farine, sous forme de préparations diverses (sauces, soupes, galettes, etc.) ; sous formes de lait frais ou condensé, sous forme de fromage, sous forme de café, etc.

Les graines de soja contiennent de 18 à 25% de lipides, ce qui est un taux relativement faible. Malgré cela, l'huile de soja vient au premier rang mondial de toutes les huiles d'origine végétale. L'huile de soja sert à préparer : des margarines des graisses végétales, de l'huile de table, des vernis, des peintures, des savons, de l'encre d'imprimerie, de la glycérine, des lubrifiants,... grâce à son huile, le soja est une plante miracle qui n'est pas encore assez connue ( anonymes).

La farine déshuilée de soja entre pour une bonne part dans l'industrie alimentaire : biscuiterie, boulangerie, pâtisserie, pâtes alimentaires, laiterie, fromage, aliments pour enfants, aliments de régime (diabétiques).

Voici quelques compositions du lait de soja comparé au lait de vache, résumées dans le tableau ci-dessous.

Tableau 1 : composition de lait de soja comparé au de vache

Lait de soja

Lait de vache

Protéines

5,7%

Protéines

3,5%

Lipides

2,4%

Lipides

4,0%

Matières hydrocarbonées

1,4%

Matières hydrocarbonées

5,2%

Cendres

0,8%

Cendres

0,7%

Eau

8,9%

Eau

86,7%

Source : mémento de l'agronomie quatrième édition (1993)

Il ressort de ce tableau que le lait de soja a plus beaucoup d'éléments nutritifs que le lait de vache.

En outre, le soja et ses farines sont remarquables sources de vitamines B1, B2 et PP. par contre, il ne possède pas de vitamine C. on peut y remédier par consommation de germes de soja qui contiennent de la vitamine C à une dose convenable.

Le soja est surtout considéré comme un aliment protidique. C'est donc un aliment de choix pour valoriser les régimes à bases de céréales, en particulier, de base de riz (anonymes).

Ce tableau ci-dessous donne la composition moyenne des graines entières ou transformées en farine.

Tableau 2 : composition moyenne de graines entières ou transformées en farine

Denrées (100g)

Calories

Eau

Protides

Lipides

Glucides

Cendres

Graines entières sèches

335

8%

38%

18%

31,30%

4,70%

Farines entière, cuticule enlevée

357

8%

39%

21%

27,40%

4,60%

Farine particulièrement déshuilée

261

8%

46%

5%

36,20%

4,80%

Source : mémento de l'agronomie quatrième édition (1993)

Le tableau suivant donne la situation du soja du point de vue production d'huile par rapport à d'autres.

Tableau 3 : production mondiale d'huile de soja de 2001 à 2010

 

2001

2006

2008

2009

2010

UE

3114

2591

2622

2380

2378

USA

8429

9258

9055

8796

8772

Brésil

4430

5428

6266

5896

6928

Argentine

3388

6161

6024

5772

7000

Chine

3402

5965

6711

7428

8633

Monde

27836

35236

36855

36016

40181

Source : OilWold (PROLEA, 2011)

Ce tableau nous fait remarquer que l'évolution de la production d'huile croit d'une année à l'autre, ceci est favorable suite à l'adoption des nouvelles technologies (PROLEA, 2011).

Source : OilWold (PROLEA, 2011)

Ce diagramme montre la production mondiale d'huiles végétales de l'année 2010, dont la production d'huile de soja est environ de 31% par rapport à l'ensemble de la production de produits oléagineux cités. Ce pourcentage témoigne combien de fois le soja représente une source d'emploi à travers les plantations et raffineries. Par ailleurs, il contribue aussi au PIB des pays producteurs. Toutes les différentes transformations et utilisation du soja ont un effet d'entrainement en amont et en aval comme source d'emploi et des revenus pour la population. La culture peut contribuer à l'expansion et à l'intensification des activités agricoles et à l'installation des industries agro-alimentaires dans le milieu rural que dans le milieu urbain3(*).

* 3 www.prolea.com (consulté le 25 novembre 2014)

précédent sommaire suivant