WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation du niveau de dégradation des sols dans les corridors du parc national de la Benoue

( Télécharger le fichier original )
par Narcisse Belone Njekeu Soh
Université de Ngaoundere - Master 2016
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CHAPITRE II : MATERIEL ET METHODES

II.1. Présentation de la zone d'étude

II.1.1. Localisation

Les corridors du Parc National de la Bénoué (PNB) sont localisés à sa périphérique Ouest. Le PNB est situé dans la Région du Nord-Cameroun et plus particulièrement dans le Département du Mayo Rey, entre 7°55 et 8°40 de latitude Nord et 13°33 et 14°02 de longitude Est (WWF & SNV, 2000). Il est entouré par huit Zones d'Intérêt Cynégétiques (ZIC N° 1, 2, 3, 4, 5, 7, 9 et 15.) dont l'ensemble constitue avec le PNB l'Unité Technique Opérationnelle (UTO) Bénoué (Figure 1) (Endamana et al., 2007). Le PNB compte sept corridors qui portent les noms de quelques animaux emblématiques qu'on y retrouve. Ces derniers sont situés dans trois des huit ZIC précédemment énumérées. Il s'agit de la ZIC N° 1 dite Sakdjé (39.552 ha) qui regroupe les corridors : Galerie Forestière (0,5 km), Buffle (3 km) et Girafe (8 km) ; la ZIC N° 4 dite du Bel Eland (40,64 ha) avec pour corridors : Hippotrague (5,2 km), Eland de derby (7 km) et Cob Défassa (2 km) et la ZIC N° 15 dite Faro Coron (76.128 ha) avec pour unique corridor Cob de Buffon (4,6 km) (Saleh, 2013 ; Endamana, & Etoga, 2006) (Figure 1).

20

Figure 1 : Présentation de l'Unité Technique Opérationnelle Bénoué et des corridors

II.1.2. Milieu abiotique des composantes de l'Unité Technique Opérationnelle Bénoué

II.1.2.1. Relief et topographie

La topographie est formée d'une succession de collines aux versants à pente moyenne ou faible. Ces collines sont séparées par de petits vallons à fonds évasés, souvent érodés ou ravinés. La pente moyenne des versants varie de 2 à 5 % en moyenne avec un gradient latéral plus marqué que le gradient longitudinal. Le PNB comprend un système de massifs rocheux dits « hossérés » dont les altitudes varient entre 220 et plus de 700 m, séparés par des plaines plus ou moins vastes rencontrées surtout dans la partie nord du PNB (WWF & SNV, 2000).

21

II.1.2.2. Hydrographie et climat

Riche et diffus, le réseau hydrographique de la zone est surtout tourné vers le fleuve Bénoué, seul cours d'eau de la région et dont deux affluents (mayo Mbam et Na) drainent largement le parc (PU, 2012).

L'Unité Technique Opérationnelle Bénoué appartient à un climat tropical caractérisé par une opposition de deux saisons annuelles fortement contrastées : une saison de pluies et une saison sèche et un gradient croissant des températures du sud au nord. Les massifs situés entre 1000 et 1400m influencent largement cette répartition thermale (WWF & SNV, 2000).

II.1.3. Milieu biotique des composantes de l'Unité Technique Opérationnelle Bénoué

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net

Ligue des droits de l'homme