WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de la filiere textile coton camerounaise sur le développement socio-économique national: Bilan et perspectives


par Raphal Athanase Elisée Hamadjam
Institut sous-regional multisectoriel de technologie appliquée de planification et d'évaluation de projets - DESS Analyse et Evaluation des Projets 2004
  

précédent sommaire suivant

II.1.2. Activité d'égrenage

Au Cameroun, il existe une seule société d'égrenage, la SODECOTON. En dehors de sa vocation industrielle et commerciale, la société assure l'encadrement direct de 350 000 à 400 000 planteurs.

II.1.2.1. Production de coton fibre

L'égrenage effectué par la SODECOTON produit en dehors du coton fibre, d'autres produits dont notamment l'huile de coton destinée à l'alimentation humaine et les tourteaux servant à l'alimentation du bétail. Cette activité est génératrice d'unités industrielles intégrées dans le septentrion et le Nigeria voisin.

Le coton fibre est obtenu avec un rendement moyen d'égrenage de 39 à 41%. Ce qui a permis d'obtenir des volumes moyens annuels de l'ordre de 50 000 tonnes et 85 000 tonnes de coton fibre sur les périodes 1985-1994 et 1995-2003 respectivement. Cette production reste en constance croissante : près de 3% en moyenne par an.

Graphique 6 : Production de coton fibre en milliers de tonnes

Source : SODECOTON, nos estimations

précédent sommaire suivant