WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de la filiere textile coton camerounaise sur le développement socio-économique national: Bilan et perspectives


par Raphal Athanase Elisée Hamadjam
Institut sous-regional multisectoriel de technologie appliquée de planification et d'évaluation de projets - DESS Analyse et Evaluation des Projets 2004
  

précédent sommaire suivant

II.1.2.2. Valeur ajoutée de la SODECOTON

En 1998, la SODECOTON a réalisé un chiffre d'affaires de 84 718 millions de FCFA, pour une valeur ajoutée8(*) de 30 439,1 millions de FCFA. La société était ainsi classée 4e plus grande entreprise nationale en terme de chiffre d'affaires et 3e en termes de valeur ajoutée recensée.

En 2003 le chiffre d'affaires se situe à 100 359 millions de FCFA et la valeur ajoutée à environ 35°930 millions de FCFA. La société est classée 8e parmi les entreprises africaines les plus performantes de la filière et 3e parmi les entreprises nationales après la SONARA (filière pétrole) et les Brasseries du Cameroun (filière boissons).

Il convient toutefois de souligner qu'avec un taux de valeur ajoutée de 35,9%, l'activité industrielle de la SODECOTON est à fort potentiel d'intégration.

La valeur ajoutée de la SODECOTON représente près de 3,8% de la valeur ajoutée de l'ensemble des entreprises, 7,6% de celle du secondaire et jusqu'à 17,9% de celle des entreprises industrielles publiques.

En somme, il y a lieu de constater que le maillon amont de la filière textile-coton camerounaise est représentatif sur le plan socio-économique national.

II.1.2.3. Commerce extérieur et apport en devises
a) Exportations

Le coton fibre produit par la SODECOTON est pour l'essentiel destiné au marché mondial. Entre 1999 et 2003, sur une moyenne annuelle de 90 338 tonnes de fibres produites, environ 85 660 tonnes ont été exportées, soit près de 94,7 % de la production totale. Ce qui traduit pour ce produit, d'une part, une quasi-dépendance vis-à-vis des prix mondiaux et, d'autre part, une transformation locale faible.

En valeur, les exportations sont estimées à 330 milliards de FCFA pour les cinq dernières années (2000-2004) soit une moyenne de 66 milliards de FCFA par an.

Graphique 7 : Evolution des exportations camerounaises de coton (en volume et en valeur)

Source : Direction des Douanes et nos estimations

Géographiquement, le coton camerounais est destiné principalement9(*) à l'Asie (66,5%) et à l'Union Européenne (27,1%). Les principaux pays acheteurs sont : la Chine (16 746 tonnes soit 18,3%), le Pakistan (10 476 tonnes, 11,4%), la Thaïlande (9 048 tonnes), le Bangladesh (8 050 tonnes) et la Malaisie (6 834 tonnes).

Comme produit d'exportation, le coton brut se situe à la cinquième place (4,8% des exportations en valeurs) après les huiles brutes de pétrole (43,9%), le bois (12,8%), le cacao (7,9%) et les carburants et lubrifiants (6,1%). Il se positionne ainsi devant des produits tels que l'aluminium, la banane, le café et le caoutchouc.

* 8 Il s'agit ici de la « valeur ajoutée recensée » = Ventes totales et recettes - Coût total des intrants + Variation des stocks + TCA nette.

* 9 Données de l'année 2003, en quantités

précédent sommaire suivant