WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de la filiere textile coton camerounaise sur le développement socio-économique national: Bilan et perspectives


par Raphal Athanase Elisée Hamadjam
Institut sous-regional multisectoriel de technologie appliquée de planification et d'évaluation de projets - DESS Analyse et Evaluation des Projets 2004
  

précédent sommaire suivant

II.1.3.2. Exportations et balance commerciale

Contrairement à la SODECOTON, les ventes de la CICAM à l'extérieur ne couvrent pas les importations d'où une balance commerciale déficitaire tant en quantités qu'en valeurs comme l'indique le tableau ci-dessous.

Tableau 9 : Echanges de la CICAM avec l'extérieur

Q (quantités) en tonnes et V (valeurs) en millions de FCFA

 

1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004*

Exportations

Q

1 811

1 631

870

1 003

1 093

558

433

75

V

4 419

4 701

2 551

2 906

3 207

1 713

1 176

227

Importations

Q

6 416

9 087

3 463

2 036

1 813

2 420

1 895

505

V

5 615

7 674

5 268

3 299

3 902

3 587

2 672

968

Balance Commerciale

Q

-4 606

-7 456

-2 592

-1 032

-720

-1 863

-1 462

-430

V

-1 195

-2 973

-2 717

-393

-696

-1 874

-1 496

-740

Taux de couverture des importations par les exportations

Q

28,2%

18,0%

25,1%

49,3%

60,3%

23,0%

22,8%

14,9%

V

78,7%

61,3%

48,4%

88,1%

82,2%

47,8%

44,0%

23,5%

Source : Direction des Douanes, et nos calculs (*janvier à juin )

Les pertes nettes de devises sont évaluées en moyenne à -1355 millions de FCFA par an au cours de la période 2001-2003.

Les importations concernent à près de 87% les intrants chimiques, le matériel technique et le matériel d'emballage. Plus de la moitié de ces importations proviennent de l'Allemagne (28,3%) et de la France (22,5%).

Les exportations sont constituées pour l'essentiel des tissus de coton10(*). L'Union Européenne a acheté annuellement à la CICAM au cours de la période 1997-2003, en moyenne 873 tonnes de marchandises pour une valeur de 1979,5 millions de FCFA, ce qui représente 82,6% des exportations en volume et 67% en valeur.

Les ventes vers la CEMAC ne représentent que moins de 17% en volume et moins de 30% en valeur.

Tableau 10 : Répartition géographique des exportations de la CICAM

 

Total

1997-2003

Moyenne

1997-2003

%

1997-2003

Destinations

Q

V

Q

V

Q

V

Union Européenne

6 113,2

13 856,4

873,3

1 979,5

82,6%

67,0%

France

2 980,3

7 056,0

425,8

1 008,0

40,3%

34,1%

Italie

2 381,8

5 023,6

340,3

717,7

32,2%

24,3%

Autres UE

751,1

1 776,8

107,3

253,8

10,2%

8,6%

CEMAC

1 242,1

6 053,8

177,4

864,8

16,8%

29,3%

Gabon

441,7

2 399,7

63,1

342,8

6,0%

11,6%

Tchad

369,5

1 660,4

52,8

237,2

5,0%

8,0%

Congo

180,3

1 010,1

25,8

144,3

2,4%

4,9%

République Centrafricaine

172,0

953,5

24,6

136,2

2,3%

4,6%

Guinée Equatoriale

78,5

30,1

11,2

4,3

1,1%

0,1%

Autres zones

43,8

763,3

6,3

109,0

0,6%

3,7%

Total

7 399,1

20 673,5

1 057,0

2 953,4

100,0%

100,0%

Source : Direction des Douanes

La CEMAC reste encore un marché à exploiter pour la CICAM d'autant plus que cette entreprise détient le monopole de la transformation du coton fibre dans la sous région. Par ailleurs les capacités de production de la CICAM, de l'ordre de 60%, sont largement sous-utilisées,. Les capacités nominales ne sont pas aptes qualitativement et fonctionnellement à fournir au marché les produits demandés. Donc la CICAM devrait investir sur l'amélioration qualitative de ses équipements devenus obsolètes et l'utilisation optimale des capacités de production.

* 10 Les tissus de coton représentent en effet 93,3% des exportations de la CICAM sur la période 1997-2004

précédent sommaire suivant