WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de la filiere textile coton camerounaise sur le développement socio-économique national: Bilan et perspectives


par Raphal Athanase Elisée Hamadjam
Institut sous-regional multisectoriel de technologie appliquée de planification et d'évaluation de projets - DESS Analyse et Evaluation des Projets 2004
  

précédent sommaire suivant

II.1.3.4. Intégration dans l'économie nationale

L'impact de la CICAM sur l'économie nationale ne se limite pas seulement à la création de la valeur ajoutée directe. La production effectuée par la société implique un accroissement de la production locale en amont.

Tableau 12 : Consommation d'intrants locaux et importés de la CICAM

Produits

1998

1999

2000

2001

2002

Total

moyenne annuelle

Matières premières et intrants techniques

4 807

3 732

3 520

3 583

3 226

18 868

3 145

Dépenses d'assurance et de transport

1 481

1 246

1 022

1 084

1 013

5 846

974

Frais d'entretien et réparations d'équipements

368

387

323

268

129

1 475

246

Energie

800

947

793

825

829

4 194

699

Frais financiers

510

610

658

486

562

2 826

471

Consommations Intermédiaires locales

7 966

6 922

6 316

6 246

5 759

33 209

5 535

Chiffres d'affaires

25 719

20 467

18 192

19 044

20 496

103 918

17 320

Taux d'intégration

31,0%

33,8%

34,7%

32,8%

28,1%

32,0%

32,0%

 
 
 
 
 
 
 
 

Consommations Intermédiaires Importées

6 834

4 847

2 809

3 242

3 326

21 058

3 510

Source : CICAM, Direction des Douanes

La CICAM a dépensé en moyenne 5 535 millions de FCFA pour l'achat d'intrants locaux. Ce qui représente en moyenne un taux d'intégration11(*) des activités de la CICAM dans l'économie nationale de 32% entre 1998 et 2002. Ce taux traduit une intégration acceptable du segment centre de la filière textile-coton.

Il ressort du tableau ci-dessus que les consommations intermédiaires importées sont évaluées en moyenne à 3 510 millions de FCFA sur la même période et représentent 20,3% du chiffre d'affaires.

* 11 Le taux d'intégration des activités de la CICAM dans l'économie nationale représente ici le rapport entre les consommations intermédiaires locales et le Chiffre d'Affaires sur une période donnée.

précédent sommaire suivant