WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le management de la qualité: une nécessité pour les entreprises burkinabé


par Ismaël T. SAWADOGO
Université Libre du Burkina (ULB) - Maîtrise en Gestion et Administration des Entreprises 2004
  

Disponible en mode multipage

DÉDICACE

Il a su inculquer en moi des vertus qu'il possédait lui-même. Il fut mon tuteur et mon conseiller, le temps d'un cursus secondaire.

Je dédie ce mémoire à mon grand-père maternel Feu Oscar Nabyouré SAWADOGO (1934 - 22/11/1999), celui qui m'a accueilli et éduqué comme son fils et mis sur la voie de l'abnégation au travail, de la positivité et de la foi.

REMERCIEMENTS

Notre profonde reconnaissance va en premier lieu à Monsieur Boureïma TARNAGDA, professeur à l'Université Libre du Burkina et notre Directeur de Mémoire, pour la confiance qu'il a su nous accorder et témoigner ainsi, par sa constante disponibilité, son suivi, ses conseils et ses exhortations continues.

L'aboutissement de notre travail de recherche et l'élaboration de ce document n'auraient été possibles, sans la participation de personnes que nous tenons vivement et sincèrement à remercier. Il s'agit :

- de Madame Adélaïde BELEMSIGRI, Directrice de FASONORM, pour sa confiance, ses conseils et sa disponibilité ;

- de Monsieur Moustapha GNANKAMBARY, Coordinateur Technique National du Programme Qualité UEMOA, pour sa précieuse orientation et son aide ;

- de Monsieur Lassané COMPAORE, consultant en qualité, pour son assistance, ses conseils et sa disponibilité ;

- de Monsieur Alexandre SANKARA, Professeur à l'Université Libre du Burkina, pour ses conseils et sa disponibilité ;

- de Monsieur Parfait Désiré OUEDRAOGO, Professeur à l'Université Libre du Burkina, pour ses conseils et sa disponibilité ;

- de Monsieur Vincent De Paul SAWADOGO, Directeur Général du Programme Local de Développement du Sanmatenga (PLDS), pour ses multiples conseils et son soutien ;

- de Monsieur Alain Kompaoré, Conseiller des Affaires Etrangères, pour ses multiples conseils et son soutien.

Nos remerciements vont au corps professoral de l'Université Libre du Burkina qui a su, en