WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Vulgarisation du genre à  travers le processus de la décentralisation enjeux et perspectives d'une communication de changement de comportement en RDC


par Jolie Bolowa
Université catholique du Congo - Licence en journalisme information et communication 2010
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

EPIGRAPHIE

« La femme sage bâtit sa maison

Et la femme insensée la renverse de ses propres mains »

Proverbe 14, 1

« Les belles mains sont celles qui réalisent des actions nobles,

Bonnes et vraies, les beaux pieds sont ceux qui vont alléger les chagrins des autres »

JOLIE BOLOWA.

« Lorsque les femmes ne participent pas

Au développement endogène d'un pays sur un pied d'égalité,

Ce sont les membres de la société qui en pâtissent »

KERNAL DERVIS

DEDICACE

A DIEU plein d'amour,

Père qui nous a donné l'opportunité

D'élaborer et rédiger ce travail de fin d'étude universitaire ;

A nos parents

Metally Lompala et Catherine Longendja,

Pour leur efforts consentis durant notre vie, jusqu'à ce jour.

REMERCIEMENT

Ce travail marque le terme de notre deuxième cycle de cursus universitaire. Il constitue les prémisses d'un dur labeur. Le chemin n'a pas été facile, il nous a couté sacrifice, et persévérance.

Sincèrement, nous sommes très fières des riches enseignements et la formation intégrale reçue à l'Université Catholique du Congo, notamment à la faculté des communications sociales.

Pour ce faire, nous tenons à remercier les personnes qui de près ou de loin, nous ont assistés moralement, intellectuellement, et durant notre cursus universitaire dans cette alma Mater.

C'est ainsi que, d'un coeur reconnaissant, nous adressons nos remerciements aux autorités de l'Université Catholique du Congo, en particulier, celle de la faculté des communications sociales.

C'est pourquoi, nous avons une dette lourde à rendre au professeur FULGENCE MUNGENGA, notre directeur, nous avons trouvé en lui un maitre doué, dont les connaissances n'inspirent aucune contestation. Ces remarques et sa rigueur scientifique nous ont permis de réaliser en toute objectivité ce travail de fin d'étude.

Nous disons un grand merci à la société de Marie pour l'hospitalité qu'elle a réservée à notre égard. Particulièrement le Révérend, Père Léo pauels, l'aumônier de la communauté laïc Marianiste et le Révérend frère Christophe Muyuka, Directeur Général de l'institut supérieur d'informatique Chaminade, pour leur soutient apporté à notre formation universitaire. Nous saluons aussi avec les mêmes égards, les Révérend frères Jeans Bosco Mukolo, Secrétaire Général Académique de l'I.S.I.C et Brice Octave Ngakonomo, Secrétaire Général administratif de l'I.S.I.C, pour leur soutient social et moral dont nous étions bénéficiaires.

Merci infini à tous ceux qui nous ont assistés et soutenu d'une manière particulière durant nos années académiques, les professeurs, Abbé Joseph Baambe, Mme Esperance Bayedila, ainsi que, Messieurs, Jean- Louis Bongungu, Jose Boonga, Trabet Liloo, Jeans pierre Impoma, Albert Itsindo, André Bokila, pour leurs soutient dont nous étions bénéficiaire.

Nous sommes très reconnaissantes envers nos frères et soeurs, Mathu longendja, Emanuel Longendja, Patrick isoloke, Joséphine LIkoku, Agnès Elumbu, Olive Bongoli, Jeansmine isofale, Fifie Mamputu, pour les conseils et encouragements.

Nos remerciements vont également aux compagnons de lutte avec qui nous avons cheminé ensemble, nous pensons ici à Mr l'abbé jean Calvin Mutuba, Père Arsène Logro, Thiery lusanga, Franck Tseta, Jacques Munoka, Maryse Manzanza, Ivette Musafiri, Eloge N'sanda et à bien d'autre dont les noms n'ont pas été cités, qu'ils trouvent également l'expression de notre amour parfait.

JOLIE BOLOWA

INTRODUCTION GENERALE

0.1. Objet

Notre étude porte sur la vulgarisation du genre à travers le processus de la décentralisation. Le but poursuivi est la promotion du Genre dans les provinces et entités décentralisées, pour le développement intégrale de la personne, ainsi que sa participation en tant que membre de la société civile.

L'éducation relative à l'environnement vise justement le développement d'attitude chez les individus comme Jean Lohisse souligne que « L'homme est en contact avec1(*) Il communique »2(*). C'est la raison pour laquelle les différentes sociétés ont établi des systèmes éducationnels des citoyens pour qu'ils se comportent de façon saine et responsable. Et vivant en harmonie avec les autres pour jouer des rôles essentiels dans la société car, la communication est la condition sine qua non de l'existence humaine.

De ce fait, « il s'ensuit que, l'échange, les interactions humaines conduisent d'avantage à une certaine modification des attitudes, de comportement de l'homme »3(*).

Aussi, c'est sur base des significations que les individus interagissent. C'est ainsi que les stimulations autonomes d'un individu placé dans un environnement donné, et pourtant tous les actes posés par l'homme, exprime donc un comportement

D'un autre point de vue, le changement suppose est un passage d'un état à un autre, sous une amélioration de la vie. Toute application ou un comportement expliquerait alors que, ce dernier soit véritablement observable.

C'est en ce sens que, les Béhavioriste estiment qu'on ne peut formuler des lois qu'à propos des choses observables. Or on peut observer le comportement de l'homme de ce qu'il fait et dit, ainsi que à travers ses actes.

Pour ce faire, parler du changement de comportement, c'est aborder le développement centré sur l'homme, à savoir le développement de tout au service de la société.

Le contexte d'application et de la conception de la communication pour le changement de comportement D'Awa Seck devienne très capital, car la République Démocratique du Congo, est un pays caractérisé par les antivaleurs dans tous les domaines et surtout dans le domaine communicationnel.

* 1 www.http : Education relative à l'environnement en ligne consulté le 25/10/2009.

* 2 LOHISSE J., La communication de la transmission à la relation, Bruxelles, De Boeck Université, 2001, p.

* 3 WATLAWICK, P., Langage du changement : Elément de communication thématique, Paris, Seuil, 1980, p. 1.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy