WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Du label ville internet au projet villes internet Afrique : proposition d'un manuel d'adaptation du label aux collectivités africaines


par Komi KOUNAKOU
Université Toulouse Le Mirail - Master II en eAdministration et solidarité numérique 2008
  

précédent sommaire suivant

5.1.3 Les objectifs globaux du projet

Au regard de ce qui a été notifié dans notre problématique, l'objectif global du projet Villes Internet Afrique est de participer à la construction de l'Afrique par les TIC ; d'inciter les collectivités locales d'Afrique de l'Ouest francophone à promouvoir l'accès à l'information, la formation et aux usages d'Internet au service du développement local et de la démocratie participative qui est un levier de transparence et de la bonne gouvernance.

Dans ses plans d'actions, le projet V.I.A entend mettre l'accent sur l'éducation et la formation des jeunes et des femmes quasiment exclus de la formation fondamentale et de la culture numérique d'une part, et insister sur les mécanismes de déploiement de l'Internet citoyen de l'autre. Ce projet mobilisera des acteurs locaux, des partenaires publics et/ou privés ainsi que des acteurs de la société civile (associations, ONG, ...) autour de la lutte contre la fracture numérique en Afrique francophone.

Il s'agit, en d'autres termes, de mettre en réseau différents partenaires de la société sur des projets qui contribuent à la modernisation de l'administration des collectivités locales et à la réduction de la fracture numérique.

5.1.4-Les objectifs spécifiques du projet 

Les porteurs dudit projet veulent promouvoir des actions TIC au sein des collectivités locales pour lutte contre la fracture numérique.

En partenariat avec les associations nationales et internationales de la Francophonie le projet va travailler avec les institutions locales en matière du déploiement des techniques de connexion Internet partagée entre les citoyens. L'ensemble des associations mobilisées signeront des conventions de partenariat avec les associations d'élus locaux (Association des Maires, des élus, des villes et des communes...) pour promouvoir l'internetisation des territoires ciblés. Ces associations développeront en synergie plusieurs autres actions pour favoriser, soutenir et évaluer le déploiement de ces politiques novatrices à caractère social démocratique et économique au profit des collectivités. Ces objectifs se résument en quatre compétences à développer :

Pôle «  portail régional de mutualisation sur les TIC et le développement local »

Il s'agira notamment

ü de créer une plate-forme commune entre l'ensemble des différentes associations afin de favoriser l'échange de bonnes pratiques et les projets de coopération décentralisée en matière de « solidarité numérique » des programmes d'I-jumelage entre collectivités du nord et collectivités du Sud.

ü d'éditer un « courrier de la solidarité numérique régional» sur le modèle du « courrier de l'Internet citoyen » afin d'informer et sensibiliser les élus, les maires et les citoyens sur les bonnes pratiques des TIC

ü développer une veille technologique sur les projets de « développement numérique » pour progressivement introduire les programmes d'aménagement numérique dans les territoires

ü Créer un logiciel de gestion globale des données d'évaluation dans le cadre du concours Label Villes Internet Afrique.

ü développer une application complète de bases de données pour donner une visibilité aux actions et initiatives des collectivités locales en matière d'accès aux TIC pour les jeunes et les femmes.

Le pôle « formation » 

L'un des objectifs opérationnels que vise le projet est la formation. Donc ce volet consiste à créer des modules de formations dédiés aux cadres et agents des collectivités locales africaines sur les usages des TIC afin qu'ils puissent à leur tour sensibiliser, former et éduquer la population à acquérir la culture numérique. Pour valoriser les compétences locales dans le domaine des TIC, l'Association organisera, à destination des jeunes webmestres et des chefs de projet Internet/Informatique au sein des communes, des séminaires de formation et des ateliers thématiques sur la prise en compte des usagers finaux dans la conception en amont des sites web communaux. L'objectif de ces actions de sensibilisation et de formation est de favoriser la professionnalisation des acteurs locaux et le transfert de compétence et d'expertise pour bien conduire le déploiement des nouvelles applications numériques et le développement des usages d'Internet chez les jeunes et les femmes. La finalité directe des différents modules est la généralisation des TIC pour une meilleure implication de la population dans le débat public.

Le pôle «dialogue et expression citoyenne»

Il prendra la forme des forums, des portails « agora » grand public hébergé par le site de l'association qui servira de lieu et d'espace d'échanges et d'expression des jeunes et des femmes. Il s'agit surtout de donner la parole aux femmes et aux jeunes afin qu'ils expriment leur feed-back et qu'ils fassent des propositions par rapport à des actions ou à des politiques de développement menées par les autorités locales de leurs collectivités. Le but visé est de permettre aux citoyens de s'impliquer dans la gestion de la cité afin qu'ils se sentent véritablement concernés par les problématiques de développement de la collectivité.

Le pôle «valorisation des initiatives : Label Villes Internet Afrique »

Afin de valoriser les initiatives de « bonnes pratiques » au sein des collectivités locales, le projet met en place une évaluation dénommée Label Villes Internet Afrique qui fonctionnera comme le label Villes Internet France mais sur des critères différents suivant les contextes locaux.

Une remise de trophées et prix d'encouragement est instituée et a été déjà testée l'an dernier au Sénégal .Les actions les plus innovantes des villes et collectivités engagées avec Villes Internet Afrique dans l'appropriation des TIC par les jeunes et les femmes seront primées.

précédent sommaire suivant