WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conception d'un système de contrôle de gestion au sein de la trésorerie préfectorale de Fés

( Télécharger le fichier original )
par Hassan LAHRACHE
Université Sidi Mohammed ben Abdellah Maroc - DESA 2007
  

sommaire suivant

MEMOIRE POUR L'OBTENTION DU

DPILOME DES ETUDES SUPERIEURES APPROFONDIES

UFR : Audit et contrôle des organisations

SOUS LA DIRECTION DE:

v Mr. ABDERRAHMAN ADLOUNI

PREPARE PAR :

v HASSAN LAHRACHE

Année universitaire

2006-2007

UNIVERSITÉ SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH Faculté des sciences juridiques

Economiques et sociales

FES

INTRODUCTION GENERALE .......................................1

Chapitre I : le système de contrôle au sein de la TR de Fes...............................................................6

Section I : Prise de connaissance de la TR et de son système de contrôle............................................................8

Paragraphe I- Présentation générale........................................8 

1- Identification de la TR ...............................................................8

2- L'organigramme.....................................................................10

3- les missions dévolues à la TR de Fès............................................ .11

4- les responsabilités de la TR en tant que comptable public.....................16 

18Paragraphe II : Le Système de contrôle actuel : contrôle interne et contrôle externe .............................................................26

1 -système de contrôle interne .......................................................26

2-Les contrôles externes exercés sur la TR ..........................................33

Section II : le système de contrôle existant et le contrôle de gestion ..................................................................................38

Paragraphe I- Caractéristiques du système de contrôle actuel au sein la T R...........................................................................38

1-L'administration au détriment de la gestion : manque de visibilité............38

2-Organisation Tayloriste...............................................................39

3- l'organisation actuelle entrave la mise en place d'un système de contrôle de gestion......................................................................................................................43

Paragraphe II- Les difficultés d'instauration du contrôle de gestion dans la TR................................................................................44

1-les difficultés liées à la notion d'objectif...........................................45

2-les difficultés liées à la notion de moyens..........................................47

3-les difficultés la mesure des réalisations..........................................48

Chapitre II : Le contrat-objectif-moyens (COM) : nouvel impératif de gestion pour la TR de Fès.........50 

Section I : la contractualisation et le secteur public : de la logique de moyens à la logique de résultats....................52

Paragraphe I-la contractualisation au sein des services de l'Etat.....52

1 - Les finalités de la contractualisation...........................................54

2 - les conditions d'élaboration du contrat (contenu et forme)..................58

Paragraphe II- Elaboration et gestion des contrats ......................74

1 - Elaboration d'un contrat...........................................................74

2- La gestion et le suivi du contrat..................................................74

Section II : Le Contrat-objet-moyens : vers la modernisation des outils de management de la TR de Fès.....................85

Paragraphe I- Contexte et objectifs du C.O.M..........................85

1- Contexte du COM...................................................................85

2- Objectifs du COM...................................................................88

Paragraphe II- Présentation et analyse du COM........................92

1-Activités et axes du COM............................................................92

2-Analyse et commentaire..............................................................95

Section III-Le contrôle de gestion au service de la contractualisation..................................................................99

Paragraphe I - contrôle de gestion : outil de préparation du contrat........................................................................103

1- contrôle de gestion comme système de pilotage...............................103

2-controle de gestion et système d'information...................................103

105Paragraphe II - contrôle de gestion : outil de suivi de contrat

1- contrôle de gestion dans le secteur public......................................105

2- outil de contrôle de gestion.......................................................105

3-le contrôle de gestion et la contractualisation.................................111

Chapitre III : Le contrôle de gestion par les tableaux de bord.........................................................115

Section I : Les préalables à l'instauration d'un système de contrôle de gestion........................................................................117

Paragraphe I- la segmentation de l'organisation en centres de responsabilité et en activités.............................................117

1- Segmentation de l'organisation en centres de responsabilité................117

2- La segmentation et le management par les activités (Activity Based Management - ABM)..................................................................121

127Paragraphe II- Adaptation du système d'information

1. Conception du système d'information...........................................128

2- Objectifs du système d'information .............................................132

3. Système d'information et reporting..............................................133

4- le système d'information de la TR...............................................136

5- Tableaux supports d'informations selon les activités.........................137

Paragraphe III- Référentiel d'indicateurs et objectifs.................157

1. Les objectifs...........................................................................157

2. typologie et Choix des d'indicateurs ............................................158

3. Référentiel des objectifs pour la TR...............................................165

Section II- Le contrôle de gestion par les tableaux de bord.................................................................167

Paragraphe I- Les tableaux de bord : définition et processus d'élaboration......................................................167

1. Définition.............................................................................167

2. Elaboration des tableaux de bord.................................................169

3. Quelques propositions theoriques pour la construction des tableaux de bord.......................................................................................171

4. Les conditions de mise en place...................................................180

5. L'exploitation et l'animation des tableaux de bord............................181

Paragraphe II- Conception des tableaux de bord pour la TR...................................................................187

1. Tableaux de bord pour l'activité recouvrement................................185

2. Tableau de bord pour l'activité bancaire........................................192

3. Tableau de bord pour l'activité dépense.........................................194

4. Tableau de bord récapitulatif pour la TR........................................196

Conclusion générale.............................................199

Bibliographie......................................................202

Annexe

INTRODUTION GENERALE

L'administration publique au Maroc connaît plusieurs mutations ces dernières années. Dans ce cadre une reforme de la comptabilité publique a été introduite dans le sens de l'élargissement de la responsabilité des ordonnateurs et de l'assouplissement des contrôles des comptables publics.

La loi de finances de l'année 2002 a introduit deux nouvelles notions principales : La contractualisation et la globalisations des crédits. En effet, la globalisation des crédits fournis une grande marge de manoeuvre aux ordonnateurs pour la fixation des objectifs et la manipulation des crédits (moyens) en fonction des ces objectifs. La contractualisation, quant à elle, vient comme moyen de rationalisation des dépenses publiques (recherche de l'efficience). Ainsi les objectifs et les moyens nécessaire pour leur réalisation sont retracés dans un contrat entre les services centraux (choix des politiques) et les services déconcentrés qui se chargent de l`exécution des politiques gouvernementales.

C'est dans ce contexte que la trésorerie générale a initié un nouveau processus de gestion basé sur les résultats dans le cadre de la contractualisation, en passant, ainsi, de la logique des moyens qui a régné longtemps à la logique des résultats. A cet effet un projet de grande envergure a été inauguré ; intitulé « contrat, objectifs, moyens » C.O.M

Ce projet consiste en la signature d'un contrat entre la TGR et ses trésoreries régionales, dans lequel la trésorerie régionale s'engage à la réalisation d'un certain nombre d'objectifs dans du domaine de recouvrement, des dépenses publiques, de l'activité bancaire,etc. En contrepartie la TGR s'engage à doter la TR des moyens qui lui sont nécessaires pour la réalisation de objectifs fixés.

Certainement pour réussir une telle démarche on aura besoin de nouveaux outils de management en l'occurrence un système de contrôle de gestion qui va servir pour évaluer les performances de la TR, le suivi de l'exécution du contrat et la responsabilisation des acteurs contractants.

L'objectif recherché à travers ce mémoire c'est de mener une analyse sur la problématique du contrôle de gestion dans le service public, en particulier dans la TR de Fès, ses particularités, les contraintes de mise en oeuvre, etc. L'objectif est de concevoir pour celle-ci d'un système de contrôle de gestion qui va lui permettre d'améliorer ses procédés de gestion et orienter ses actions dans le sens de la réalisation des objectifs fixés, mais aussi de fournir aux responsables les informations pertinentes au moment opportun pour la prise de décisions.

Le dit système doit permettre aussi une évaluation continue des performances de chaque perception et analyser les écarts entre les objectifs et les réalisations pour procéder aux actions correctives nécessaires. Tout cela ne serait atteint que si on arrive à élaborer un ensemble d'indicateurs quantitatifs et qualitatifs synthétisés sous forme de tableaux de bord ou autre pour rendre la gestion de l'information et son exploitation plus efficace.

Finalement l'objectif ultime d'un système de contrôle de gestion à la TR c'est d'introduire une nouvelle culture de gestion axée sur les résultats et améliorer la qualité de services rendus aux usagers.

Toutefois la conception d'un système de contrôle de gestion n'est une tâche aisée du fait que certaines particularités font que la simple transposition des outils de contrôle de gestion appliqués dans le secteur privé n'est pas évidente.

En fait au niveau de la TR, il ne s'agit pas d'une entreprise qui cherche à améliorer sa compétitivité et la réalisation des gains mais plutôt un service public avec une activité non marchande. Ce qui fait que les notions de concurrence et celle de l'analyse des coûts n'ont pas beaucoup d'importance et même l'apport de la comptabilité analytique sera minime dans ce cas, du fait que ce sont les règles de la comptabilité publique et l'esprit de l'utilité publique qui règnent.

A partir de ces particularités que découlent de nombreuses difficultés pour l'instauration d'un vrai système de contrôle de gestion dans un service public en l'occurrence la TR de Fès.

Le COM est un programme ambitieux qui est venu pour accompagner le processus de déconcentration. A ce niveau, si les objectifs sont fixés au niveau local après de larges concertations avec les différents intervenants, on constate que les moyens sont toujours gérés au niveau central et le processus de dotations en moyens fait défaut et reste toujours régi par un ensemble de règles rigides qui vont sans doute entraver la réalisation des objectifs du COM.

Toutes ces particularités, les caractéristiques organisationnelles et les principaux traits du système de contrôle existant, on va les traiter au niveau du premier chapitre intitulé : Le système de contrôle au sein de la TR de Fès. Dans lequel on va présenter et identifier la TR (section I) ensuite on traitera son système de contrôle par rapport au contrôle de gestion (section II)

Le deuxième chapitre sera consacré au contrat-objectifs-moyens comme nouvel impératif de gestion pour la TR. Dans la première section on traitera la contractualisation dans le secteur public d'une manière générale puis dans la deuxième section on va appréhender le COM et ses répercussion sur le style de management de la TR et enfin dans la troisième section on va la consacrer au contrôle de gestion comme outil de suivi d'exécution des COM.

Le troisième chapitre sera réservé purement à la conception des outils de contrôle de gestion au sein de la TR, spécialement les tableaux de bord. Ainsi la première section sera consacré aux préalables à l'instauration du contrôle de gestion puis dans la deuxième section on va mettre en place les tableaux de bord convenables pour chaque activité et finalement pour la TR.

sommaire suivant