WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'informatisation du système de gestion de prêt bourse au sein de SFAR

( Télécharger le fichier original )
par Hilaire UWINEZA
Université adventiste d'Afrique Centrale  -  2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.3. TEST D'APPLICATION.

Le test d'application est une étape inévitable dans la conception d'un logiciel, il peut être un processus manuel ou automatique, qui a pour objet de vérifier si les résultats donnés par le système correspondent aux objectifs préétablis avant sa conception.

Le test peut aussi avoir comme objectif de vérifier le respect des contraintes comme la performance temporaire, critère de sécurité, portabilité du logiciel etc.

On ne peut pas connaître en avance le nombre de tests nécessaires mais le test doit se baser sur  le fonctionnement du logiciel, les interfaces de ce logiciel et les contraintes établis par les développeurs.

Dans la conception d'une nouvelle application, on doit recourir à plusieurs étapes afin d'aboutir à un produit fini, pour que ce produit sera utilisé par les entreprises avec moins des erreurs.

Dans ces étapes nous pouvons citer : l'analyse préétablie d'un cahier des charges, la conception, le codage, les tests, la validation, l'intégration, la mise en place d'un nouveau système, la réception du système et sa validation ainsi que sa maintenance.

Sortes de tests

Il existe plusieurs tests ou modèles de cycle de vie d'un logiciel comme le modèle en cascade, le modèle en V, le modèle en spirale et le modèle par incrément.

Le modèle en cascade

Le modèle en cascade consiste en une succession de phases dont chacune est méthodiquement vérifiée avant de passer à l'étape suivante:

Il s'agit : de validation (faisabilité et analyse des besoins), vérification (conception générale et détaillée.), intégration et acceptation ainsi que l'installation (tests du système).

Voici le schéma de ce modèle :

Source: http://www.inrs.fr/htm/comment_construire_les_tests_d'_un_logiciel.htm

Ø Les tests unitaires: chaque partie du logiciel est testé unitairement pour voir s'il correspond à ses spécifications. Pour démontrer que chaque module effectue seulement toutes les activités prévues.
Ø On peut distinguer dans ces tests unitaires :

§ les tests de logique vérifiant l'enchaînement correct des branches parcourues.

§ les tests de calcul vérifiant les résultats des calculs. Les tests de calcul comprennent les tests de données dans les limites des spécifications (état normal), aux limites spécifiées et en dehors de ces limites (état anormal). Les tests de comportements anormaux (hors limites) sont généralement appelés tests de robustesse.

Les tests unitaires se font dès qu'une partie du logiciel a été codée et compilée correctement.

précédent sommaire suivant