WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le désengagement du gouvernement congolais face à  l'efficacité des politiques de développement des entités locales. Cas de la ville de Lubumbashi


par Fréderic Kapongo Musalula
Institut supérieur interdiocésain Monseigneur Mulolwa (ISIM)  - planification de développement 2010
  

sommaire suivant

O.INTRODUCTION GENERALE

La République Démocratique du Congo se veut être un pays souverain mais cependant ses politiques de développement au niveau des entités locales semblent être encore une épreuve. Ce qui explique le désengagement du gouvernement faces aux stratégies d'applications au niveau local. Celle ci devrait être efficace pourtant en considérant le développement suivant une logique de « bas vers haut » et tenant compte d'approches du développement local durable.

Aussi l'application de la bonne gouvernance s'avère indispensable en vue de faciliter les efforts pouvant amener le système politique congolais à un engagement cohérant rendant efficaces les stratégies au niveau d'entités locales de développement dans la ville de Lubumbashi.

Etant donné que ces entités locales constituent les bases de développement, elles jouent un rôle remarquable dans la relance d'une nation par le fait de concrétiser cette efficacité des politiques définies par le développement national. Il revient à signaler que chaque entité locale devrait avoir sa propre politique relavant d'une réponse stratégique en adéquation avec la politique définie par l'Etat « providence » pour l'ensemble du pays.

Il sera donc question dans ce présent de parler sur le désengagement du gouvernement congolais face à l'efficacité des politiques de développement des entités locales.

O.1 PRESENTATION SOMMAIRE DU TRAVAIL

Hormis l'introduction générale qui essaie d'expliquer en préliminaire le fond du sujet et/ou le contexte dans lequel il s'inscrit, et la conclusion générale qui retrace les grandes lignes traitées dans divers chapitres ; l'on peut dire que notre travail est subdivisé en cinq chapitres :

Ø le premier chapitre traitera de généralités sur l'analyse conceptuelle ;

Ø le deuxième chapitre évoque les notions sur le développement local, qui a son tour sera subdivisé en deux sections parmi lesquelles nous retrouverons le développement local et la bonne gouvernance et le développement durable ;

Ø le troisième chapitre parlera sur l'aperçu sur les quatre régimes gouvernementaux de la RD Congo ;

Ø le quatrième chapitre sera consacré à la présentation et à l'interprétation des résultats d'enquête ;

Ø enfin le cinquième chapitre fait l'objet d'un projet de création d'un centre de consultation en bonne gouvernance.

O.2 CHOIX ET INTERET DU SUJET

L'intérêt de notre sujet se fait observer à trois niveaux différents, à savoir le niveau social, scientifique et personnel.

0.2.1 Au premier niveau (social) :

Ce sujet permet de stimuler la promotion des initiatives locales de développement pouvant parvenir à relever le niveau économique de la ville de Lubumbashi d'une part et de la province du Katanga d'autre part.

Ce sujet permet de lancer un éveil aux autorités sur l'acuité des effets du désengagement en vue de changer le fusil d'épaule. Enfin, ce sujet permettra à la population de comprendre le rôle du gouvernement dans l'appui des initiatives locales de développement.

sommaire suivant