WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse comparative des techniques de mesure de diamètre des arbres:cas du compas forestier et du ruban circonférentiel

( Télécharger le fichier original )
par Bernard IKATI LISONGI
Université de Kinshasa - Gradué en sciences agronomiques 2011
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

ANALYSE COMPARATIVE DES TECHNIQUES

DE MESURE DE DIAMETRE DES ARBRES.

UNIVERSITE DE KINSHASA

FACULTE DES SCIENCES AGRONOMIQUES
Département de Gestion des Ressources Naturelles
Option : Eaux et Forêts
B.P. 117 Kinshasa XI

IKATI LISONGI Bernard

Travail de fin de cycle présenté en vue de l'obtention du titre de Gradué en Sciences Agronomiques.

Option : Eaux et Forêts

Directeur : Prof. MENDA KAZAYAWOKO

i
RESUME

L'objectif général de cette étude expérimentale est de comparer deux techniques de mesure de diamètre des arbres : le compas forestier et le ruban circonférentiel. Les mesures de diamètre des arbres ont été effectuées par deux opérateurs sur le site de l'Université de Kinshasa en choisissant aléatoirement 30 arbres. Les données récoltées ont été traitées et analysées par le logiciel statistique MINITAB 13 suivant un dispositif factoriel 22 afin de déterminer l'effet des techniques de mesure, l'effet des opérateurs effectuant la mesure aussi que leur interaction. Les résultats ont démontré que l'opérateur, la technique et leur interaction n'ont aucun effet sur le diamètre au seuil de probabilité de 5%. L'écart-type des mesures faites par le compas forestier est plus faible que celui du ruban circonférentiel, indiquant que le compas forestier a une erreur aléatoire plus faible que le ruban circonférentiel. Les effets des techniques des mesures sont beaucoup plus considérables que ceux des opérateurs sur la mesure de diamètre bien qu'ils soient moins importants statistiquement.les erreurs observées dans les mesures de diamètre proviennent principalement de la manipulation des instruments.

EPIGRAPHE

``La crainte de Dieu est le commencement du savoir''

Proverbes 1:7

DEDICACE

A la sainte et glorieuse famille de papa Simon KIMBANGU ;
A nos parents Edouard IKATI LIFETA LISONGI et Jeannette BESO BOSEO ;
A notre regrettée Grand-mère Annie BOLUMBE LOFOLI ;
A nos frères et soeurs Martin LISUNGI, Bijou BABAITO, Gaston IKATI et toute
la famille IKATI.

Nous dédions ce travail.
Bernard IKATI LISONGI

iv

Ce travail marque un terme à notre parcours du premier cycle des enseignements Universitaires. Nous sommes honorés de remercier sincèrement tous ceux qui ont participé O'uITe P EITiq11[R003'uITeTIMIHi la réalisation de ce résultat escompté, qui est le fruit des efforts conjugués de notre ferme détermination accompagnée de leurs contributions combien précieuses.

Nous glorifions le Père, Fils et Saint-Esprit pour son souffle vital nous accordé gratuitement juaIXi Fe jRur.

Nous confirmons notre gratitude au Professeur MENDA KAZAYAWOKO, Directeur de ce travail, pour sa disponibilité, ses remarques, son assistance et ses suggestions combien pertinentes qui nous ont conduits à élaborer cette recherche sans perplexité.

1 Ra IIP HF11P 1ITta a/EGIaaeITt aX3IRIIaaINJ7 IP aaE + $ 6$ ,17 111FWERXSIRNIN 01ESSXLi IMRIP DIRIT 1IT 3eatiRIT dea reaaRurFea ITaturellea daITa le baaaiIT du CRITgR 1) 2* 51 - BC), en reconnaissanFI Rea P HODNIa FRITMIRITa I'IVtudes nous offertes dans une formation 01Ff FHODITFH E3R011F1 dRITF, nous remercions également tout le staff dirigeant dudit projet ainsi que ses partenaires dont le PBF/GIZ, la Coopération Canadienne et autres ; pour leur soutien et promptitude à nos préoccupations.

Que le corps AcadémEINHEMaEITFuCIVIEea aFieITFea $ JERITRP lThEaRIBI8 (IYIraitIV de Kinshasa trouvent ici, nos remerciements inestimables pour leur dévouement à notre formation ; et particulièrement au Professeur KIATOKO MANGEYE, Vice Doyen chargé de la Recherche, qui nous a assisté pour certaines informations statistiques.

Que tous nos amis, camarades et compagnons de lutte trouvent dans ce travail nos vives reconnaissances pour leurs participations. En particulier, Paul KAZABA pour son assistance comme deuxième Opérateur ; Platini BILONGO, Crispin BUSANE, Joseph LISINGO, Enock UMBA, Gaspard SHEKOMBA et Elie pour le soutien logistique.

Que toute la famille IKATI trouve iFiTef SITaaIRIT dHITRa aeITtIP tITtar111terITe1a lDa plus affectueux et ineffables pour toutes circonstances vécues et surmontées ensemble.

Que tous ceux dont les noms ne sont pas repris ne se sentent pas oubliés, nous leurs sommes reconnaissants.

sommaire suivant






La Quadrature du Net