WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Estimation de la quantité de carbone stockée par une forêt en reconstitution. Cas d'une jeune jachère dans la forêt classée de la Mondah au Gabon


par Dany TOUNG
Ecole nationale des eaux et forêts du Cap- Estérias (Gabon ) - Ingénieur des techniques des eaux et forêts 2010
  

sommaire suivant

Introduction

Le Gabon est sur le plan botanique l'un des pays les plus diversifiés d'Afrique tropicale (Pomeroy., 1993). Avec une superficie de 267660 Km², il héberge environ 6000 à 10000 espèces végétales (Breteler., 1989 ; Christy et al., 2003). Signataire de la Conférence de Rio de Janeiro en 1992, le Gabon, qui l'oblige à conserver sa ressource naturelle renouvelable. Ainsi, va-t-il initier, dans sa politique intérieure, la création d'espaces de terre pour planter des arbres provenant de Libreville et d'autres régions du monde. C'est dans ce contexte que la station expérimentale de Sibang ou Arboretum de Sibang a été dans les années 1930.

Aussi, dans le cadre du partenariat entre l'Ecole Nationale des Eaux et Forêts et l'Institut de Pharmacopée et de Médecine Traditionnelle, un stage professionnel en entreprise a été organisé du 03 août au 02 octobre 2009 par Norbert GANGA, chef de département Aménagement des Forêts et Environnement au sein de la station expérimentale de l'Institut de Pharmacopée et de Médecine Traditionnelle sur la connaissance de la flore arborescente plantée et spontanée de l'Arborétum de Sibang.

Ce stage avait pour objectif général l'évaluation de la flore arborescente de l'Arboretum de Sibang tandis que l'objectif spécifique visait l'observation de l'évolution de la flore arborescente présente dans dix parcelles proches du layon principal.

Pour atteindre cet objectif, nous avons tout d'abord identifié des arbres ayant des diamètres supérieurs ou égaux à 10 cm ; Ensuite, pour les arbres que nous ne parvenons pas à identifier in situ, nous récoltons et nous montons leurs organes.

Première Partie

Présentation Générale de l'Etablissement

1.1- Présentation de l'IPHARMETRA.

1.1.1- Historique

L'Institut de Pharmacopée et de Médecine Traditionnelle, dénommé IPHAMETRA a été créé en décembre 1976 au sein du Centre National de Recherche Scientifique et Technologique (CENAST) par le décret n°11. Placé sous la tutelle du Ministère chargé de la Recherche Scientifique et de celui en charge de la santé publique.

1.1.2- Responsables

L'Institut est dirigé par un Directeur, Dr. Alain SOUZA assisté d'un Directeur adjoint, Dr. LAMIDI Maroufath. Ils sont tous deux chercheurs.

1.1.3- Départements

L'IPHAMETRA compte trois départements et une station expérimentale forestière:

· PHARMACOGNOSIE

· MEDECINE TRADITIONNELLE

· HERBIER NATIONAL DU GABON (HNG)

· ARBORETUM DE SIBANG

sommaire suivant