WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude d'un échographe: GE Vivid 3N Proexpert


par Tahar; Bachir; Salah Ait-Kaci-Ali ; Ben Rekia; Bakheti
Institut national spécialisé en formation professionnelle de Médea - Technicien supérieur en maintenance des équipements médicaux 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.2.1.3. TYPE DES SONDES :

On distingue 2 grandes types de sonde d'échographie :

> Les sondes pour les quelles chaque cristal ou groupe de cristaux émet des ultrasons toujours dans la méme direction. L'image est formée par la juxtaposition des lignes formée par l'excitation successive de chaque cristal ou groupe de cristaux.

> Les sondes pour les quelles les ultrasons sont envoyés dans une direction différente à chaque impulsion au moyen d'un balayage mécanique ou électrique : on les classe en fonction du procédé utilisé pour lire le plan de coupe : balayage de la coupe par le faisceau ultrasonore réalisé mécaniquement ou électriquement.

I.2.1.3.1. Sondes Linéaires Et Linéaires Courbes :

Les sondes linéaires et linéaires courbes sont des sondes constituées de plusieurs cristaux alignés en rangée linéaire ou légèrement courbées. L'image reconstituée est de forme rectangulaire (linéaire) ou cône (linéaire courbe).

Fig. I.7 : Sondes linéaire et linéaire courbe I.2.1.3.2. Sondes à balayages :

Les sondes à balayage sont des sondes constituées d'un ou de plusieurs cristaux pour les quelles la direction du faisceau ultrasonore varie afin de balayer la zone à explorer. Ce balayage n'est pas directement visible sur l'image reconstituée, car il est trop rapide pour l'être. Il existe deux grands types de balayage : le balayage mécanique et le balayage électronique :

I.2.1.3.2.1. Sondes à balayage mécanique :

Le déplacement de la sonde à la main n'était pas assez rapide pour former une image en 1/20e de seconde, une possibilité est de faire déplacer la sonde par un moteur. Dans ce cas, la sonde tourne ou oscille autour d'un axe et les lignes ultrasonores balayent un secteur angulaire dont le centre est l'axe de rotation de la sonde, il s'agit donc d'un balayage sectoriel mécanique.

Lorsque la sonde effectue un tour complet elle n'est «utile » (elle n'est orientée vers la peau) que pendant environ 1/3 du temps total. Or nous venons de voir que pour avoir une cadence d'image suffisante, on peut se permettre de perdre du temps (dans le cas ci-dessus on réduirait d'un facteur 3 la cadence d'image). La solution consiste à disposer dans la même tête de sonde plusieurs transducteurs qui sont actifs à la fois les uns après les autres lorsqu'ils sont bien orientés vers la région à explorer. Si l'image sectorielle couvre un angle de 90° et que la sonde comporte 3 transducteurs, on ne perd qu'un quart du temps total, ce qui reste acceptable. Dans ces systèmes rotatifs, les sondes peuvent être de faible rayon, ce qui permet d'avoir une surface de contact avec la peau très petite, ou au contraire, avoir un rayon beaucoup plus grand donnant une image sectorielle de format plus «trapézoïdal ».

Un autre procédé de balayage mécanique sectoriel consiste à utiliser un transducteur fixe, ce qui facilite le problème des connexions électroniques, un miroir acoustique oscillant qui défléchit le faisceau de façon à lui faire effectuer le balayage du secteur angulaire.

Dans tous ces appareils, une partie (le transducteur ou le miroir) est en mouvement très rapide et ne peut être en contact direct avec la peau : la tête de la sonde comportant les transducteurs est une enceinte hermétique remplie d'un liquide assurant la transmission des ultrasons jusqu'à la fenêtre qui est immobile et en contact de la peau.

I.2.1.3.2.2. Sondes à balayage électronique :

Les sondes à balayage électroniques sont constituées de plusieurs cristaux arrangés en ligne ou en anneau. Des interférences entre les faisceaux ultrasonores des cristaux élémentaires peuvent faire changer la direction générale du faisceau. Ces interférences peuvent être utilisées avantageusement pour orienter le faisceau ultrasonore résultant dans une direction donnée en décalant très légèrement la mise en charge des différents cristaux de la sonde. Le changement de direction du faisceau ultrasonore est obtenu en modifiant le décalage de la mise en charge des différents cristaux par un décalage de phase de l'impulsion électrique. Le balayage est réalisé soit de manière linéaire, soit de manière sectorielle.

I.2.1.3.2.2.1. Sondes à balayage électronique linéaire :

Fig. I.8 : Balayage électronique linéaire par décalage d'un élément.

Elles sont constituées d'un grand nombre d'éléments piézo-électriques (une centaine) de petite dimension, placés côte à côte sur une longueur de 5 à 15 cm: longue barrette. L'ouverture à l'émission et à la réception est représentée par quelques éléments (12 à 24).

Le balayage est réalisé par une translation de l'ouverture, élément par élément après chaque exploration d'une ligne du plan de coupe, de sorte que l'espace entre deux lignes ultrasonore est de l'ordre du mm.

La focalisation est assurée de manière mécanique perpendiculairement au plan de coupe et de manière électronique à l'émission et à la réception, dans le plan de l'image.

Fig. I.9 : Faisceau d'une sonde à balayage linéaire électronique et à focalisation mécanique

Son défaut majeur est représenté par son encombrement et la nécessité d'une fenêtre acoustique large (rarement rencontrée) l'image obtenue est rectangulaire pouvant contenir jusqu'à 256 lignes et la cadence image peut atteindre 100 images/sec ce qui est utile pour l'étude des organes mobiles (coeur foetal).

La résolution spatiale à bas contraste est moins bonne que dans les sondes sectorielles à large ouverture mais l'homogénéité de son champ, sans artefacts proximaux est utile pour l'étude des organes superficiels.

I.2.1.3.2.2.2. Sondes à balayage électronique sectoriel :

Le balayage est obtenu par décalage de phase et selon la forme de la sonde on distingue les barrettes planes et les barrettes radiales.

? Barrettes planes à décalage de phase : Elles utilisent plusieurs céramiques de petite taille (16 à 32) disposées côte à côte sur une petite longueur. La déflexion du faisceau est assurée par des décalages de phase (lignes à retard) pour obtenir une image sectorielle.

Fig. I.10 : Sonde plane à balayage électronique sectoriel

La totalité des éléments à l'ouverture participe à l'émission et à la réception : seuls changent entre deux lignes les retards électroniques. La focalisation est assurée mécaniquement dans le plan transversal perpendiculaire à l'image et électroniquement dans le plan de l'image.

? Barrettes radiales à décalage de phase : Elles utilisent une disposition convexe des éléments piézo-électriques pour assurer le "dépointage", c'est-à-dire le balayage sectoriel du plan image. Compte tenu de la forme de la barrette, il n'est plus nécessaire de recourir à de longs retards à l'excitation et à la réception. Selon la courbure on distingue les sondes à très fort rayon et les sondes à moyen rayon de courbure. l'ouverture acoustique n'utilise que quelques éléments à l'émission et à la réception avec glissement d'un élément pour chaque nouvelle ligne.

Fig. I.11 : Balayage sectoriel électronique d'une sonde courbe par excitation des éléments
group par group

La focalisation est assurée par une lentille acoustique perpendiculaire au plan image et de manière électronique à l'émission et à la réception dans le plan du balayage.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net