WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La production littéraire tchadienne écrite d'expression française : essai d'analyse sociologique.

( Télécharger le fichier original )
par Robert MAMADI
Université de Ngaoundéré - Master ès Letrres 2010
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITÉ DE NGAOUNDÉRÉ

THE UNIVERSITY OF NGAOUNDERE

FACULTÉ DES ARTS, LETTRES ET SCIENCES HUMAINES DÉPARTEMENT DE LETTRES

B.P 454

FACULTY OF ARTS, LETTERS AND SOCIAL SCIENCES DEPARTMENT OF LETTERS P. O. BOX 454

LA PRODUCTION LITTÉRAIRE TCHADIENNE

ÉCRITE D'EXPRESSION FRANÇAISE :

tement de français

ESSAI D'ANALYSE SOCIOLOGIQUE

Thèse présentée en vue de l'obtention du Master ès Lettres Option : Littérature négro-africaine

Par

Robert MAMADI

Sous la direction de
M. Gilbert ZOUYANE
Chargé de Cours

Année académique 2009-2010

Papa Jean Guidjara,
De biens et de bonté, tu m'as toujours couvert!
Endurci en comptant sur ta félicité,
Six janvier 2010, tu m'as imbu de regret
En me laissant avec un projet débuté.
Seul parmi des femmes qui pleurent, tu m'as oublié :
Dames qui pleurent mon désir, par ta mort, recouvert.
Grâce à la foi, la patience et l'amitié,
Voici la fin du projet par toi découvert.
A toi, cette thèse est, par moi, de tout coeur, dédiée.

II

Remerciements

Pour que ce travail se réalise, il a fallu la volonté bienfaisante de plusieurs personnes auxquelles j'adresse ma profonde reconnaissance et mes sincères remerciements.

J'ai été marqué par le sérieux que le Docteur Gilbert ZOUYANE a accordé à cet ouvrage. À toutes les fois que j'ai décidé d'abandonner faute de moyens financiers et de sources documentaires, l'expérience et les conseils de cet homme simple, accueillant et compréhensif ne m'ont pas été de moindre utilité. Par ses orientations, encouragements et documents, il a su en bon pédagogue, malgré ses multiples occupations, diriger mes pas dans la recherche. Du fond de mon coeur, je lui dis des salamalecs tout en lui restant reconnaissant.

La collaboration et la simplicité de ceux qui m'ont encadré depuis le Master I ne me laissent pas indifférent. Que les professeurs Félix Nicodème BIKOÏ, Maxime METO'O, Joseph NDINDA; les Docteurs Clément DILI PALAÏ, Daouda PARÉ et Jean-Marie WOUNFA reçoivent ici l'expression de mon respect pour leur générosité dans le partage du savoir.

Je remercie les amis, compatriotes et frères qui ont contribué moralement, financièrement et matériellement pour la finalisation de ce document. Je pense aux sieurs ANDJAFFA Djaldi S., BAMDIRAM Victor, Barnabas KOUTCHOUNA B., BOUDOUNA Kadji, FOULLA Dieudonné P., ISSA J. Laougué, KADESSOU Djarmatna, KOSS-ADOUMNODJI Y., GALAPNA Edouard, LABARA Michel, LIZINA Kongué, NADJI J. ASSANE, Paul DJARMATNA et à Mlle Félicité GOUDOUM.

Aux enseignants du Département de Lettres Modernes de l'Université de N'Djaména et à tous ceux dont la liste est en annexe 4, je dis Merci pour m'avoir formé et informé.

Il serait ingrat d'oublier ceux qui ont partagé avec moi les difficultés. Qu'AMINATOU Moussa, Bodering LABE, BOUBA Timothée A., KOUAGO Abdoulaye et BEASMBAYE Thomas reçoivent au nom de la promotion de Master Lettres 2008-2010 ma reconnaissance. Merci à la mère de mes enfants pour la compréhension et les encouragements.

Enfin, que tous ceux qui ont, d'une manière ou d'une autre, apporté leur modeste contribution et dont les noms ne sont pas inscrits sur cette page ne se sentent pas oubliés.

III

Résumé

Pour l'essor de la littérature tchadienne écrite d'expression française sous-développée, il nous a semblé opportun de mener une étude sociologique de son processus de création. Afin de répondre à cette préoccupation, le présent travail vise un triple objectif. D'abord, il compte démontrer que les contextes politique et socioéconomique du pays n'ont pas seulement été sources d'inspiration. Ils ont retardé la constitution d'une chaîne du livre dynamique. Ensuite, il établit que des facteurs littéraires et historiques, contrairement à ceux linguistiques, religieux et culturels conditionnent positivement la mise sur pied d'une institution littéraire. Enfin, il vise une étude des instances de production et du statut de leurs acteurs pour permettre de vérifier leur existence et leur interaction dans le champ littéraire au Tchad.

Mots-clés : production littéraire, analyse sociologique, contextes, conditions, instances et acteurs, Tchad.

sommaire suivant