WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La francophonie et la prévention des conflits post électoraux en Afrique:cas de la Côte -d'Ivoire

( Télécharger le fichier original )
par Stéphane Aloys MBONO
Université de Lyon 3 - Master  2011
  

précédent sommaire suivant

Paragraphe 2 : les actions de la francophonie après les élections

La Francophonie a agit pendant le processus électoral ivoirien, notamment après que le vote ait eu lieu. Ces actions sont : les rencontres de la Mission avec des acteurs politiques ivoiriens(A), et la posture de la Francophonie après les proclamations des résultats(B).

A- Les rencontres de la Mission avec les acteurs politiques ivoiriens

La Francophonie, à travers sa Mission d'information et de contacts lors des élections présidentielles en Côte d'Ivoire du 31 octobre et du 28 novembre 2010 s'est déployée sur le terrain avec pour mandat de prendre la mesure des efforts déployés par l'ensemble des acteurs politiques ivoiriens en faveur de la tenue d'élections libres, fiables et transparentes, ainsi qu'à rendre compte des éventuelles difficultés rencontrées dans la mise en oeuvre du processus électoral dans ce pays. Forte de ce mandat hautement éminent, la Délégation que conduisait l'ancien Premier Ministre haïtien Gérard Latortue s'est aussi déployée une fois que l'élection pour le second tour s'est achevée. C'est ainsi que la délégation a pu avoir quelques rencontres avec des personnalités au sujet des dites élections. En effet, la délégation a pu avoir des séances de travail avec des acteurs du processus électoral. On peut parler notamment de la rencontre avec la Secrétaire Générale du Rassemblement Des Républicains(RDR), Madame Henriette Diabaté qui était entourée de cinq autres membres du Parti, mais qui représentait le candidat Ouattara empêché. C'est aussi le cas avec la séance de travail que la délégation a obtenue avec la Convention de la Société Civile de Cote d'Ivoire(CSCI) représentée par son Coordonnateur Patrick N'Gouan qu'accompagnait Paul Angaman. La Mission a enfin eu un entretien avec le Conseil National de la Presse(CNP) qui était représenté par son Président , Eugène DiéKacou, le secrétaire général, Maître René Bourgoin, et la responsable du département juridique, Sidonie Amoakon. A l'issue de ces différentes rencontres ,la Délégation s'est fait l'écho du climat qui régnait quelques jours seulement après le vote et avant la proclamation des résultats. Les échanges ont permis de relever un certain nombre d'éléments à même de constituer des menaces pour la paix après la publication des résultats. Les rencontres ont également permis de noter un certain nombre d'aspects qui méritent d'être corrigés à l'avenir pour que le processus se déroule sans anicroche.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)